Essai : BMC Kaius - Tout pour la vitesse !

Le marché du gravel regroupe des pratiques au positionnement très varié. Celles-ci dépendent des attentes et des envies des pratiquants. Le Kaius se tourne vers la performance et la compétition, il complète parfaitement l’offre des Urs & autres Urs LT proposée par BMC.
Publié le 24/05/2023 08:42 -
9241 lectures

Texte : Amaël Donnet

Photos : Amaël Donnet, Vincent Becqué & Vincent Lorimier

 

La performance en ligne de mire

Même s’il a une prédilection pour la vitesse et la performance, le Kaius reste avant tout un gravel. BMC a travaillé le châssis en carbone afin d’allier légèreté, rigidité et confort. Ce dernier est obtenu à travers une certaine souplesse verticale du châssis. Pour la construction du cadre, la marque suisse utilise des fibres de carbone à haut module et les zones exposées aux impacts sont protégées. Un gros travail a été réalisé pour abaisser le poids au maximum du raisonnable. Dans sa version la plus haut de gamme, le kit cadre affiche un poids de 1'785 grammes :

  • En taille M, le cadre pèse 910g
  • La fourche est annoncée à 400g
  • La tige de selle affiche 160g sur la balance
  • Avec ses 315, le combo cintre/potence se montre extrêmement léger

 

 

Notre version d’essai, le Kaius One 01 s’équipe avec un groupe et des roues ultra haut de gamme. Nous retrouvons des roues Zipp 303 Firecrest pourvus de pneus roulants Pirelli Cintuaro en 40mm, d’un mélange de groupes Sram Red et Force AXS XPLR ainsi que d’une selle Fizik Vento Argo 00. Avec un montant se situant tout juste sous les 12’000 euros, ce gravel s’avère élitiste. Sur ce modèle, le poste de pilotage est intégré, c’est devenu la norme pour les modèles haut de gamme. La particularité de celui-ci réside dans le cintre qui possède une physionomie atypique. Dans sa partie supérieure le cintre possède une largeur de 360mm, son évasement de 12.5° porte la largeur à 420mm en bas du cintre. Les modèles Kaius 01 Two (8’499€) et Three (5’499€) s’équipent avec un ensemble plus traditionnel. Toujours dans un souci de performance et de gain marginal, les porte-bidons sont intégrés au cadre afin de réduire les turbulences.

Ce cadre accepte des pneus de 44mm de large, il est compatible avec des transmissions mono-plateau ou double et il est possible d’installer en option la potence BMC ICS MTT . Le cadre a été également conçu pour faciliter l’installation d’une tige de selle ajustable en hauteur. Des inserts placés sur le top tube permettent de fixer une sacoche de cadre de manière très propre. Sur le papier, ce nouveau gravel frôle le sans-faute ! Et sur le terrain ?

Le Kaius a la validation UCI et il est champion du monde !

 

En action – Pas pour la balade !!!!

C’est durant la période hivernale que nous avons mis à l’épreuve ce gravel riche en sensations, il ne laissera personne indifférent ! La légèreté du Kaius et sa faible inertie se ressentent instantanément, ce gravel bondit à la moindre pression sur les pédales. Les relances se font vives et il est aisé de changer de rythme en montée. La rigidité répond également présent, il est possible de pédaler en force sans que le Kaius ne se plaigne. Et en cas de panne de watts, ce vélo sait se montrer conciliant. Vous ne finirez pas planté ! Tout du moins si vous êtes capables d’emmener le braquet le plus petit, à savoir un 42X44 dents.

 

Le cintre étroit est évasé, la prise sur les cocottes permet d’être très aéro, on fend l’aire comme une lame et on roule vraiment vite avec une certaine facilité. Les mains en bas du cintre permettent de tenir ses lignes avec une certaine autorité. Nous avons cependant relevé deux petits griefs : sur la taille M, nous avons trouvé la potence un poil courte vu le programme à lequel se destine ce vélo. Le flair du cintre rend la position sur les cocottes peu agréable sur les ascensions très pentues.

Le confort du Kaius est surprenant, c’est une main de fer dans un gant de velours ! Les impacts et autres vibrations sont grandement atténués, on se croirait presque sur un Urs . Mais par rapport à se modèle et au URS LT , le Kaius marque grandement le pas dans les parties techniques. C’est un modèle conçu pour les parcours rapides et les routes 4X4, là il se montre sous son meilleur jour. C’est du reste sur ce type de terrain qu’il a accompagné Pauline Ferrand-Prévot dans sa quête au titre de championne du monde de gravel l’automne dernier.

Si le Kaius brille sur les chemins 4X4 et qu’il se montre à l’aise sur des monotraces roulants. Il marque le pas dès que l’on repousse ses limites dans les parties techniques.

 

Prix et poids

  • 11'499 euros
  • 7’820g avec pédales Shimano XTR et support de GPS

 

Curriculum Vitae BMC Kaius 01 One

  • Cadre & fourche carbone
  • Direction intégrée
  • Cintre-potence BMC ICS Aero
  • Transmission Sram Red AXS XPLR
  • Pédalier Sram Red AXS XPLR, 42 dents
  • Cassette Sram Force XG-1271 (Force), 10-44 dents
  • Freins Sram Red AXS, disques 160-160mm
  • Roues Zipp 303 Firecrest
  • Pneus Pirelli Cinturato Gravel H, 40mm
  • Tige de selle BMC Premium Carbone D
  • Selle Fizik Vento Argo 00
  • Tailles 47, 51, 54, 56, 58 et 61cm
  • Plus d’informations BMC

 

La géométrie

  • Taille : 54cm
  • Tube supérieur : 569mm
  • Tube de selle : 468mm
  • Angle de direction : 72°
  • Angle tube de selle : 73°
  • Bases : 420mm
  • Boîtier de pédalier : -80mm
  • Douille de direction : 123mm
  • Empattement : 1’015mm
  • Reach : 401mm
  • Stack : 550mm


Classé dans la categorie: Matos | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • 0 Commentaire


  • Pour commenter, vous devez être identifié(e)

    Déjà inscrit ?

    Nouveau chez nous ?