Rondo MYLC : un gravel sans concessions !

Pour ce nouveau gravel, baptisé MYLC, Rondo s’est inspiré de ce qui se fait dans le monde du VTT afin de maximiser le confort et ses aptitudes en tout-terrain.
Publié le 11/07/2022 09:00 -
1435 lectures - 0 commentaire
  •  

    Une géométrie d’inspiration VTT

    Le MYLC s’oriente vers une pratique agressive du gravel. En matière de géométrie, les choix pris par Rondo sont sans concessions. L’angle de direction s’ouvre à 68° et les triangles avant (surtout le reach) sont allongés. D’une manière générale, le reach s’allonge de 40mm. Cette géométrie combinée avec une potence courte (de 50 à 70mm) améliore grandement les capacités en tout-terrain. Cette recette a déjà fait ses preuves en VTT ! Sur les terrains techniques et avec de la vitesse, le vélo devient à la fois plus stable et rassurant, le tout sans trop de pertes au niveau de la maniabilité. Soulignons que la posture du cycliste ne change pas. A contrario, l’empattement s’allonge et la répartition des masses diffère. Ce croquis démontre cela de manière très claire : la position rose c’est la géométrie du MYLC, la position verte c’est une géométrie gravel classique. Cette dernière est par exemple utilisée sur le Ruut.

     
     

    Le tube de selle est raccourci, cela va faciliter l’installation d’une tige de selle ajustable en hauteur. Au niveau du confort, ce dernier repose sur un triangle arrière annoncé relativement souple verticalement et à la possibilité de monter des pneus jusqu’à une section maximale de 700X47mm. Il convient de préciser que ce modèle ne remplace pas le Ruut, il complémente l’offre Rondo. Mais alors pourquoi choisir un ou l’autre de ces gravel ? Ci-dessous, nous résumons rapidement les principales qualités de ces deux vélos.

     

    MYLC VS Ruut

    L’ainé, le Ruut, est très facile à placer dans les virages serrés. Il possède une grande polyvalence d’utilisation en étant capable de passer du bitume aux routes 4X4 sans jamais flancher.

    Le MYLC sera plus stable que le Ruut, il rassure le pilote dans les descentes engagées et son confort se fera apprécier en tout-terrain. Ce gravel est né soit pour repousser ses limites sur les sentiers, soit pour rassurer les cyclistes moins à l’aise au niveau technique.

     

    Les géométries

    L’insert réversible de la fouche permet d’ajuster finement la géométrie.

     
     

    La collection MYLC

    Les MYLC se déclinent dans deux modèles en carbone, dans une version en aluminium ou en acier. Ces vélos sont annoncés disponibles pour le courant de l’été 2022.

    • CF1, 4’899 €
    • CF2, 3’699 €
    • Alu, 2’399 €
    • Acier, 3’199 €
     
     

     


  • Classé dans la categorie: Matos | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • Connectez-vous pour commenter

    Connectez-vous :


    Mot de passe perdu ?

    Inscrivez-vous :