Willier Adlar

Fusion d'un VTT, d'un vélo de voyage et d'un vélo de route aéro, l'Adlar ne renonce à rien !
Publié le 02/09/2023 08:00 -
7938 lectures
  • Même si l'ADN de Willier est forgé dans la légende des Grands Tours, l'entreprise italienne a toujours su s'adapter et n'est pas restée insensible aux phénomènes qui traversent le gravel.

     

    Avec le Adlar, on peut même annoncer que Willier va un cran plus loin que les autres, en proposant un vélo capable de s'adapter à toute la palette des pratiques gravel, de la course au voyage, sur la base d'un même châssis.

     

     

    Du carbone solide !

    Malgré un objectif affiché d'accessibilité et de polyvalence, c'est bien le carbone qui a été retenu pour le Adlar, avec un cadre annoncé à 1100g. Un poids qui reste plus léger que les autres matériaux bien sûr, mais qui a ici été particulièrement optimisé pour la polyvalence, avec de très nombreuses solutions de transport, la fiabilité et la stabilité, avec une géométrie inspirée du VTT.

    La géométrie est très progressive, avec un top tube allongé (qui vise à utiliser une potence plus courte) et un angle de direction de 70°. Ajouté avec un passage de pneu de 2" (soit 52mm), le Adlar est définitivement pensé pour les grandes traversées loin du goudron !

     

     

    Armes et bagages

    Le Adlar peut vraiment s'envisager dans le plus simple appareil comme en version épopée biblique !

     

    Pour cette dernière vision, c'est bien sûr les fixations de porte-bagages rigides qui sautent aux yeux, ainsi que les 4 sacoches spécifiques (produite par Miss Grape), une solution qui a fait ses preuves, notamment en répartissant l'essentiel de la charge sur les axes de roues plutôt que sur les tubes de carbone. Une solution de 2 porte-bagage et 4 sacoches qui sont proposés en "Kit Bikepacking" optionnel pour 600€.

     

    Mais quand une vision plus dépouillée s'impose, le Adlar est tout aussi à son aise, notamment par l'intégration de ses câbles et durites dans la potence, avec un cockpit totalement épuré... mais sans oublier les solutions classiques du bikepacking :

    • inserts de fourche
    • 3ème porte-bidon
    • 4ème porte-bidon pour la sacoche de top tube
    • inserts pour garde-boue
    • passage de dynamo par le pivot de fourche qui est percé à cet effet

     

     

    Enfin, pour être complet, notons les caractéristiques très VTT du Adlar :

    - uniquement mono-plateau.

    - compatible avec les fourches suspendues de gravel ( en 40mm de débattement)

    - passage interne pour tige de selle télescopique.

     

     

    En résumé, le Adlar semble particulièrement destiné aux aventures les plus engagées, mais n'en oublie pas la légèreté et l'épure d'une machine de course... brillant exercice de design !

     

    Versions et tarifs

    Le mieux ? sans doutes les tarifs, qui, une fois n'est pas coutume, ne visent pas les sommets, mais s'échelonnent de 3700 à 4800€.

    • Adlar GRX 1x11 vitesse : 3700€
    • Adlar GRX 1x12 vitesses : 4000€
    • Adlar Sram Rival Xplr AXS 1x12 : 4800€
    • Kit Bagages : 600€

     

    3 couleurs : Cadre/Fourche.

    • Citron/Noir brillant
    • Gris/Jaune brillant
    • Noir/Violet mat
    •  

     

     


  • Classé dans la categorie: Matos | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • 0 Commentaire


  • Pour commenter, vous devez être identifié(e)

    Déjà inscrit ?

    Nouveau chez nous ?