Bianchi Arcadex : entre sportivité et aventure

Avec l’Arcadex, Bianchi met sur le marché son premier gravel en carbone. L’Arcadex repose sur l’ADN de Bianchi, la tradition et la sportivité, en l’adaptant aux besoins d’une pratique gravel polyvalente.
Publié le 16/12/2020 09:03 - par
3329 vues - 0 commentaire
  • Texte : Amaël Donnet

    Photos : Bianchi

     

    Au niveau de ses gammes, l’Arcadex se place au-dessus du Allroad. Sur ce cadre en carbone, les lignes sont agressives et les haubans sont surbaissés, l’Arcadex est compatible avec des roues montées en pneumatiques de 700X42 ou en 650X47. Le cadre possède des inserts permettant d’installer des pare-boues et un porte-bagages. Les poids annoncés sont de 1'100 grammes pour le cadre et de 460 grammes pour la fourche. Afin d’afficher une silhouette épurée, la direction intègre complète les durites de frein. L’Arcadex existe en cinq tailles et en deux coloris.

     

     

    Les géométries

    Au niveau des géométries, Bianchi mise sur la tradition en optant pour des valeurs très (trop ?) classiques. Cela augure un tempérament relativement sage pour l’Arcadex, bien plus que le  BMC Urs par exemple.

     

    La famille Arcadex

    Deux modèles composent la famille Arcadex, s’ils partagent un châssis identique réalisé en carbon, le montage diffère avec par exemple les options d’un groupe Shimano GRX 800 ou 600. Ces deux gravel sont cependant équipés d’une transmission mono-plateau.


  • Classé dans la categorie: Matos | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • Connectez-vous pour commenter

    Connectez-vous :


    Mot de passe perdu ?

    Inscrivez-vous :