Eclairage autonome 3eme partie : lampe Klite Bikepacker Pro V2

Un éclairage malin, compact et économe pour moyeu dynamo ! Pour clore notre panorama du matériel d'éclairage autonome, nous avons testé une troisième marque, Klite, innovante dans ces produits, sa philosophie et les matériaux employés. Le développement comme la fabrication est tout sauf "mondialiste", elle est artisanale, très soignée et réalisée en Australie par les deux mains expertes de son fondateur.
Publié le 17/12/2019 16:48 - par
2236 vues - 0 commentaire
  • Pour clore notre panorama du matériel d'éclairage autonome, nous avons testé une troisième marque, Klite, innovante dans ces produits, sa philosophie et les matériaux employés. Le développement comme la fabrication est tout sauf "mondialiste", elle est artisanale, très soignée et réalisée en Australie par les deux mains expertes de son fondateur.

    Et oui, car Klite est l' "entreprise" d'un homme, Kerry Staite, à la fois géo-trouve-tout, ingénieur et fabricant. Klite est née pour satisfaire les besoins des vététtistes, notamment dans les courses de 24h, nécessitant un éclairage puissant. En même temps que le marché du Bikepacking est apparu, Kerry a perfectionné ses produits, aujourd'hui présentés dans une gamme simple. Les éclairages Klite sont exclusivement destinés aux moyeux dynamo, et sont pensés dans une philosophie différente de Sinewave. A l'opposé du concept "tout en un" de Sinewave, Klite propose une gamme plus adaptable : deux plateformes d'éclairage, deux plateformes électriques, et une option de feux de sécurité additionnel (avant ou arrière).

     

     

     

                >> Relire aussi notre essai du moyeu dynamo Shutter Precision   

     

    L'avantage est de pouvoir proposer une solution de base plus simple, et moins coûteuse.

    Dans notre cas, nous avons choisi la solution la plus simple, basée sur l'éclairage "Bikepacker Pro V2", qui est livrée avec son module d'alimentation simple (Sans sortie USB). Ce kit est vendu 315 AUS $ (environ 195€).

    Il faut simplement choisir la connexion souhaitée au niveau du moyeu, car Klite fourni aussi un cable spécifique avec le connecteur dédié (ShutterPrecision dans notre cas, ou Son la seule alternative).

     

     

     

    Le Kit au complet permet de faire face à de nombreuses configurations de montage

     

    Installation

    Le Kit est donc composé d'éléments câblés avec soin. La partie électrique est réalisé dans un bloc de plastique réalisé en impression 3D (comme les nombreuses petites pièces fournies pour adapter le kit à diverses configuration). C'est à la fois léger, malin et d'un rapport technicité/prix imbattable pour de la petite série.

    Les pièces fournies améliorent encore le rapport qualité/prix du produit, car tous les concurrents ne proposent pas ces multiples solution, et vendent séparément les supports de montage.

    A noter, le kit comprend notamment un support type "go-pro mount", réalisé en impression 3D, qui permet une fixation à ce standard de plus en plus répandu.

    Tout est étanchéifié, et renforcé, les cables sont par ailleurs assez gros et rigides, pas le genre à se sectionner bêtement.

    Bref tout respire la solidité et la tranquillité d'esprit !

    Le boîtier électrique réalisé en impression 3D. Solidaire du bloc optique, il doit être installé à proximité.

     

     

     

    La tête est particulièrement compacte, (nettement plus que la Sinewave en tout cas), ce qui est normal puisqu'elle ne contient que la partie Led, la partie alimentation étant déportée dans le boîtier en impression 3D. Les deux pièces, reliées par un câble, doivent donc trouver une place assez proche d'une de l'autre sur le poste de pilotage. On comprend rapidement que la fixation du boîtier se fera idéalement sur un cintre de vtt ou des prolongateurs, un peu moins facilement sur un cintre classique.

    Il faut donc fixer tous les éléments en utilisant les nombreuses possibilités qu'offrent les pièces fournies. La plus simple étant de simplement entourer le cintre de collier Rylsan comme nous l'avons fait pour ce test.

    Le câble en provenance du moyeu lui est simplement scotché à la fourche, puis connecté au boitier électrique. Aucune confusion possible...

    Enfin ce câble est également équipé d'un interrupteur en ligne qui permet d'alimenter ou non les LEd.

     

    En résumé, le montage est à la fois simple, tout en pouvant s'adapter à de nombreux cas de figure. Electriquement, c'est on ne peux plus simple, et dénué de toute confusion possible.

    Bien sur la conception "modulaire" rend l'ensemble un peu plus "touffu" que la solution Sinewave, mais une fois installé, ça n'a plus vraiment d'importance

    L'interrupteur est solidement intégré au câble en provenance du moyeu

     

    En ballade

    Nous avons donc bien sur entrepris des sorties nocturnes en rase campagne pour évaluer cette nouvelle solution.

    même à basse vitesse, l'éclairage est toujours suffisant

     

     

    Dès qu'on actionne le petit interrupteur, la route s'illumine d'un beau faisceau !

     on constate à nouveau un faisceau très agréable, "rond" et homogène, et qui s'établi également dès les plus basses vitesses. Un peu faible en-dessous de 10km/h, il devient progressivement plus agréable au-delà. La lumière fournie reste bien proportionnée au besoin, même si le confort s'améliore à partir de 15-20km/h, ce qui en pratique est suffisant.

    Au-delà de 20-25km/h le faisceau est réellement impressionnant, notamment en regard de la taille de l'optique.

    Pas de réglage de puissance avec Klite, et par contre la lumière ne scintille pas à basse vitesse ce qui est très agréable. Lors des pauses, la Klite conservent une petite lumière de veille, mais n'éclaire pas plus loin que le pneu avant. Comme avec la Sinewave, il faudra absolument disposer d'une lampe frontale sur pile pour pouvoir effectuer les taches basiques lors des arrêts.

    Pour notre montage test, le boîtier alim a simplement été suspendu aux gaines... pas toujours évident de lui trouver une place sur un cintre standard

     

     

    Comme nous venons d'achever l'essai du Sinewave, la comparaison se pose naturellement, même si elle reste très subjective et réalisée sans dispositif de mesure.

    En un mot, nous trouvons l'éclairage Klite légèrement moins puissant, et moins "plein" que celui du Sinewave, sans que pour autant cela soit gênant.

    Pour être plus précis, il tend à être plus agréable à très basse vitesse (pas de scintillement), il est tout de même moins puissant à vitesse "moyenne" (entre 10 et 20km/h), et la différence devient quasi insignifiante à partir de 20km/h et au-delà, ou la puissance en longueur l'emporte sur l'éclairage immédiat et latéral.


     

     

     

    Le reste de la gamme...

    Klite propose donc cette lampe simple, ainsi qu'une solution plus technique à triple optique. La "Bikepacker Ultra" repose sur le même principe (Bloc optique + boitier alim séparé) mais dans une optique qui combine 3 sources. La puissance globale reste identique (1300 Lumens), mais l'organisation en 3 optiques permet d'optimiser l'éclairage. Elle est donc déclinée en deux versions qui correspondent à des situations typiques : plus large pour le VTT :  plus long pour la route.

    Proposé à seulement 10 AUS $ de plus, cette solution nous semble encore plus intéressante, même si l'encombrement est légèrement impacté.

    Ce sont donc 3 lampes qui sont livrées avec une simple alimentation. (315 ou 325 $ AUS). 

     

    Chargeur USB

    Si l'on veut pouvoir recharger ses équipement électroniques, ont peut accessoiriser les lampes de boîtier supplémentaire.

    Là encore deux versions : avec 1 ou 2 port USB (185 ou 200 $ AUS). Rappelons que le fonctionnement simultané éclairage + USB (a fortiori double USB) nécessite un moyeu dynamo plus puissant que la version standard.

     

    La partie optique est une des plus compacte que nous connaissons

     

     

    Bilan

    On ne peut qu'éprouver beaucoup de sympathie pour cette petite entreprise, et son produit emblématique. Klite propose tout simplement la solution la plus économique pour rouler en moyeu dynamo, et sans concession technique ou économique sur ses concurrents.

    Combiné au moyeu Shutter Precision, vous voilà prêt à traverser les nuits les plus sombres pour un budget global inférieur à 300€.

    C'est la meilleure solution pour ceux qui n'ont définitivement pas besoin de charge USB.

     

    Les chiffres

    Puissance 1300 Lumens

    Tarif : 195€

    Poids 135 grammes (Optique + Boitier Alim)

    pas encore de distributeur en France, mais commande en direct sur klite

     

     

    aussi "simpliste" soit elle, la fixation via le support en impression 3D et les colliers Rylsan est à la fois simple, légère, et parfaitement fiable

     

     

     

     

     

     


  • Classé dans la categorie: Matos | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • Connectez-vous pour commenter

    Connectez-vous :


    Mot de passe perdu ?

    Inscrivez-vous :