Essai Maap : notre retour sur les collections 2023

Les Australiens continuent de faire parler d'eux avec leurs tenues toujours aussi élégantes. Nous avons roulé avec une tenue Gravel et une de route, voici nos retours après plusieurs mois de roulage avec les gammes Alt_Road et Evolve.
Publié le 08/11/2022 17:00 -
915 lectures
  • Le style est moins racé, plus ample, en mode gravel quoi !

     

    Maap Alt-Road : 

     

    La marque née à Melbourne se diversifie avec une tenue spécifique pour le Gravel que voici. On retrouve une architecture particulière pour ce haut Alt_Road 1/2 Zip (165€). Une fermeture qui part du col mais qui ne descend pas jusqu'au niveau de la braguette. Notons aussi une épaisseur de tissu plus importante que sur un maillot plus classique. La coupe est plus ample et moins racée. Dans l'esprit gravel quoi. Au niveau de l'esthétique, nous avons été convaincus par le look de cet ensemble gravel bien dans l'ère du temps. Le ressenti est très agréable sur la peau, nous conseillons tout de même de le rouler avec un sous maillot pour éviter de trop transpirer. Car ce Alt_Road semble moins adapté à la saison estivale mais plus à la fraîcheur de l'automne ou du début du printemps. Le mérinos présent dans la composition du maillot aide cependant à réguler la température. Rappelons aussi que cette matière permet d'empêcher les odeurs de transpiration d’apparaître et qu'elle facilite le séchage. De quoi se projeter sur des trips de plusieurs jours avec un seul maillot. 

    Les manches sont amples et ne viennent pas serrer les bras. Le confort est encore une fois de mise. Notons aussi la présence de trois poches et d'un zip à l'arrière qui permet de sécuriser des clés ou un portefeuille. 

     

    Maap

    L'élasticité de la poche est intéressante et permet de placer toutes sortes d'objets. 

     

    Performant et pratique : 

     

    Le Alt_Road Cargo Bib (265€) est le cuissard qui se destine au gravel. Quand on connaît l'importance de cette pièce dans le vestiaire d'un cycliste, le cuissard est tout aussi important chez un "graveleux". Si au niveau du confort et du maintien, les standards sont semblables à ceux de la route, un bon cuissard de gravel doit aussi être pratique. Sur ce dernier, on retrouve donc une poche élastique qui permet de glisser son téléphone ou ses papiers. Selon nous, attention à ne pas trop charger cette partie qui reste exposée et qui peut aussi avoir un impact sur le confort de pédalage. Sur ce Maap, les poches sont pratiques et ne se détendent pas au fil du temps. 

    La compression n'est pas désagréable et n'est pas démesurée pour un cuissard Maap. Attention au sizing qui reste très près du corps et reste sportif. Il ne faut donc pas hésiter à partir sur la taille du dessus pour ne pas se sentir trop à l'étroit. Si vous choisissez de sélectionner votre taille, il sera peut-être un peu plus difficile d'enfiler vos tenues, mais une fois mises, le confort est idéal et ne semble pas se déformer au fil des sorties. 

     

    Maap

    Le col rond tombe bien sur le buste. La fermeture ne descend pas jusqu'à l'entrejambe. 

    Maap

    Une fermeture d'un côté, un élastique de l'autre. Tout ce qu'il faut pour stocker des barres ou un téléphone. 

     

    Le Gravel premium : 

     

    Les coutures ainsi que les détails sont soignés. Maap sait y faire lorsqu'il s'agit de proposer des produits de qualités. Même si les prix peuvent sembler élevés, le confort et la qualité sont bien présents. Notons tout de même qu'une petite déchirure s'est formé au niveau de notre cuissard. Pas provoquée par une chute mais sûrement par les utilisations à répétition au fil de l'année. Un mot également sur la peau qui offre un confort appréciable. Cette partie est très "tendue" et donne un effet gel que j'ai apprécié. Parfois, le fessier glisse un peu sur la selle et déclenche un léger couinement. Un peu déstabilisant, mais qui prouve que la peau de n'affaisse pas et continue d'offrir du confort même lorsque le pédalage est saccadé et que les mouvements sont brusques. Cela ne nous a pas dérangé, au contraire, ce cuissard est un des plus confortables de notre garde-robe et donc un de nos préférés. 

     

    Maap

    Difficile de rester insensible au design Maap. La qualité des pièces est elle aussi exemplaire. 

     

    Maap Evolve :

     

    Passons à l'ensemble Evolve, qui se destine lui au macadam. Nous avons cette fois reçu le maillot Evolve Pro Air Jersey (155€) et le cuissard Team Bib Evo (215€). Deux pièces à l'allure attirante et aux performances, sur le papier, élevées. Par rapport à la gamme gravel Alt_Road, on retrouve un tissu et une composition bien plus classique. Au niveau des manches, le tissu est gaufré et offre une sensation agréable. Le col rond tombe bien sur le torse et la bande de silicone maintient idéalement l'ensemble. Le "shap" du maillot est assurément un de nos favoris du marché. Même les poches remplies, il reste très proche du corps et donne une allure "race" qui nous a séduit. En danseuse, rien ne bouge et on ne sent pas "saucissonné" même avec ce maillot et cette coupe proche du corps. Notons que l'intérieur des manches s'est fragilisé au fil des sorties et que le tissu est venu se détériorer. Rien d'affolant et cela est peut-être dû à notre morphologie. 

     

    Maap

    Maap

    Attention au sizing qui est très proche du corps. Si vous êtes affûté comme une lame de rasoir, cet ensemble Evolve vous contentera pleinement. 


    Proche du corps mais confortable : 

     

    Venons-en à ce cuissard et à cette peau, qui offre elle aussi un maintien intéressant. Sa surface est moindre par rapport à celui de la gamme Alt_Road mais la densité offerte permet de gagner en confort. Elle glisse également moins sur la selle et pour envoyer des watts en position assise, c'est donc l'idéal. Les bandes siliconées offrent un grip de tout premier ordre et une fois mis en place, ce cuissard ne bouge quasiment jamais de sa position initiale. 

    Au niveau du sizing, comme sur la gamme Alt_Road, la coupe est serrée et si vous avez un doute sur la taille, n'hésitez pas à partir sur la dimension supérieure. Notons aussi à quel point ce cuissard est aéré et permet à votre séant de rester bien au frais, malgré la chaleur. Pour satisfaire un besoin naturel, pas besoin de se déshabiller totalement car il est bien flexible au niveau de l'entrejambe, un point loin d'être négligeable. 

     

    Maap

    Les bretelles sont larges et maintiennent bien le cuissard dans sa position. 

    Au final, on peut dire que ces tenues Maap on été particulièrement appréciés. Déjà elles sont réussies esthétiquement, mais aussi elles sont performantes à l'utilisation. La coupe est serrée et proche du corps mais reste confortable. Les détails sont soignés et les fermetures ne bougent pas. Le seul point faible se situe au niveau de la qualité des tissus. Dans plusieurs zones, les pièces se sont détériorés et sont montrées trop fragiles. Elles sont altérables trop facilement, et pour le prix demandé, on peut en demander plus à ce niveau là. Notons aussi que ces faiblesses sont très légères et sont apparues presque après un an d'utilisation dans plusieurs disciplines. 

    La marque de Melbourne a fait du chemin depuis 2014. Le style est toujours aussi séduisant et les coupes très bonnes. La qualité est au rendez-vous même si les tenues pourraient se montrer plus résistante. Au final, on recommande ces tenues Maap qui vous démarqueront du reste du peloton et qui apportent un confort très appréciable sur le vélo. Que ça soit en gravel ou sur la route, avec Maap, vous avez toutes les cartes en main au niveau du style et de la performance. 

    Maap
    Avec Maap, impossible de se perdre niveau style. 

     


  • Classé dans la categorie: Matos | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • Connectez-vous pour commenter

    Connectez-vous :


    Mot de passe perdu ?

    Inscrivez-vous :