Zipp 353 NSW : une évolution logique

C’est la suite des 303 S et Firecrest, lancées en grande pompe l’an dernier, Zipp propose désormais une version ultime de ces roues orientées endurance - gravel. Avec un poids en baisse et une aérodynamique encore plus étudiée, le curseur des 353 va vers un usage tirant plus vers la sportivité et la compétition.
Publié le 20/04/2021 16:00 - par
3472 vues - 0 commentaire
  •  

     

    Tout comme ses petites sœurs, cette paire de roues se base su une construction similaire. Les jantes s’élargissent, vingt-cinq millimètres en interne, et les crochets disparaissent. Ces deux choix facilitent le moulage du carbone, les fibres sont mieux compactées et mieux imprégnées de résine. Les jantes sont ainsi plus légères et robustes. Le profil supérieur de la jante ondule entre des hauteurs de quarante-cinq et quarante millimètres. Ces ondulations sont censées rendre ces roues moins sensibles au vent latéral. Il serait ainsi plus facile de les tenir, par exemple en descente de col. Nous vérifierons ce point tout prochainement lors d’un essai à venir.

    La largeur interne de la jante et l’absence de crochets rendent obligatoire l’utilisation de pneumatiques tubeless larges et cela limite la pression à cinq bars au maximum. Comme nous l’avons constaté, lors de l’essai des 303 Firecrest et 303 S , cela ne péjore en aucun cas le rendement… Au contraire même ! Ces jantes, fabriquées à Indianapolis, bénéficient également des traitements aérodynamiques de surface réservés aux roues les plus haut de gamme Zipp.

    Dans cette mise à jour, Zipp a également retravaillé ses moyeux (développé en Allemagne). Le moyeu arrière Cognition II possède dorénavant un plus grand nombre de points de contact. Les cinquante-quatre points d’engagements rendront ces roues plus réactives, tout du moins en sensation, sur les relances. À l’intérieur, l’utilisation d’un matériau synthétique nommé Sylomer améliore la fluidité du mécanisme tout en limitant l’entretien. Yannick Meyer, coureur élite indépendant et coordinateur média chez Sram, a parcouru 10'700 kilomètres avec ce moyeu sans y toucher. Le moyeux Cognition II fonctionnerait comme au premier jour.

    La nouvelle conception des gens, combinées à l’évolution des moyeux Cognition II, outre le fait d’améliorer les qualités antinomiques que sont le rendement et le confort, abaissent également le poids de manière notable. Avec 1'255 grammes sur la balance, ces 353 économisent près de trois-cents grammes vis-à-vis de leurs devancières. Elles sont également cent grammes plus légères que les 303 Firecrest et mis à part les 202 à boyaux, ce sont désormais les roues les plus légères de la marque Zipp. Au sujet de ses roues montagnardes, il convient de savoir qu’elles vont disparaître à court terme. Les 202 ne feront plus partie de la gamme 2022.

    La débauche de technologie utilisée sur les 353 NSW en font des modèles très, très haut de gamme. Avec un tarif fixé à 3'600 euros la paire, les 353 NSW ne seront pas à la portée de toutes les bourses. Fort heureusement, les 353 sont garantis à vie pour le premier acquéreur et ceci y compris dans le cadre d’une utilisation gravel normale, pas radicale sur les monotraces et les parcours ultra cassants. Leur disponibilité est prévue pour dans plus ou moins deux mois. Nous reviendrons d’ici là avec un essai complet, restez connecté !

     

     

    Les niveaux de gammes Zipp

    Voici par ordre chronologique la montée en gamme chez Zipp, avec comme exemple les tarifications appliquées pour les paires de roues 303 :

    • 303 S, hauteur 45mm, largeur interne 23mm, poids 1'550 grammes, 1'100 euros la paire
    • 303 Firecrest, hauteur 40mm, largeur interne 25mm, poids 1’355g, 1'800 euros la paire
    • 353 NSW, hauteur 45-40mm, ondulation, largeur interne 25mm, poids 1’255g, 3'600 la paire

     

    Petit CV 353 NSW

    • Jantes : 353 NSW en carbone, Profil Sawatooth, empreintes HexFin et bosselage Hyperfoil, hauteurs 45-40mm, largeur interne 25mm, largeur externe 30mm,
    • Moyeux : Cognitions II, 54 points d’engagement pour la roue-libre
    • Corps de roue-libre : Sram XDR et Shimano
    • Rayonnage : 24 rayons Sapim CX-Ray croisés par deux
    • Comptabilités : uniquement pneus tubeless d’une largeur minimale de 28mm (110% de la largeur interne), freinage à disque, pression maximale de 5 bars. Tableau des pressions
    • Poids : 1'255 grammes la paire, roue avant 580g, roue arrière 675 grammes
    • Tarifs : 3'600 €, 1'600 € la roue avant, 2'000 € la roue arrière
    • Disponibilité : juin 2021

     


    Galerie

  • Classé dans la categorie: Matos | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • Connectez-vous pour commenter

    Connectez-vous :


    Mot de passe perdu ?

    Inscrivez-vous :