Wish One SUB : la magie de l’acier opère toujours !

Whish One a été lancé en 2018 par Maxime Poisson, cet ancien professionnel de football est un fan de vélo. Après avoir sorti un fixie orienté critérium citadin, pour son deuxième vélo, Wish One a conçu en collaboration avec Cyfac et Antidote Solution un modèle qui établit un pont entre le gravel et la route. Le temps d’un week-end prolongé, nous avons pris en main ce vélo développé et fabriqué en France.
Publié le 16/07/2020 11:30 - par
4079 vues - 0 commentaire
  • Texte: Amaël Donnet

    Photos : Amaël Donnet & Sarah Maurer

     

    Entre gravel et route – Son cœur balance

    Maxime Poisson navigue entre Dijon et l’Aveyron. De son passé de sportif professionnel, il a conservé des envies de performances. Avec le temps, Maxime a rajouté un soupçon d’aventure et de découverte à ses velléités sportives. Le SUB lui ressemble, en changeant les roues il devient un vélo de gravel ou un route typé cyclosport.

     

     

    Pour concevoir un vélo à la fois performant, confortable et polyvalent, Maxime a collaboré avec la société d’ingénierie Antidote Solutions. De par ses qualités mécaniques et son côté recyclable, l’acier a été retenu pour la fabrication du cadre. La fourche en carbone provient de chez Columbus. Wish One utilise un triangle avant en acier Spirit et un triangle arrière réalisé dans un alliage d’acier au chrome-molybdène. Les tubes du triangle avant sont à triple épaisseur sont ovalisés. Les haubans affinés au maximum du possible, au diamètre de quatorze millimètres, imposent l’utilisation d’un pontet supérieur. Le boîtier de pédalier adopte le standard T47. Le dégagement du triangle arrière et de la fourche en carbone Columbus permet de monter des pneumatiques d’une section de 700X40mm. La fabrication du cadre et la peinture sont réalisées dans les ateliers de Cyfac. Le cadre est annoncé à 2'100 grammes en taille M, son tarif est fixé à 2'900 euros.

    Les passages sont internes et la qualité de fabrication s’avère être de haut vol. Ce Wish One SUB est un bel objet, il est à la fois discret et agressif. Nous sommes fans de sa ligne.

     

    Les haubans ultra fins imposent ce pontet de rigidification latérale.

     

    Petit focus sur le cheminement de la durite du frein arrière.

     

    La réalisation du cadre par Cyfac est tout simplement exceptionnelle !

     

    Du côté de la géométrie

    Le Wish One a pour vocation d’établir un lien entres les univers de la route et du gravel. C’est aussi deux vélos en un, de ce fait il a été dessiné pour être polyvalent. A la vue de ses cotes, il s’avère toutefois que sa géométrie agressive a été dessiné pour rendre ce vélo très sportif.

     

     

    Des cols et des parcours vallonnés

    En montage route, nous avons été très surpris, ce vélo c’est une bombe ! Si on excepte ses bases coupées à 430mm qui pénalisent quelque peu son explosivité intrinsèque, ce SUB s’est montré aussi efficace sur des parcours vallonnés que tolérant dans les ascensions. Son relatif embonpoint ne se ressent absolument pas. La magie de l’acier opère toujours si les tubes sont de qualités et l’assemblage réalisé minutieusement.

    Sur le plat ou dans les bosses courtes il est possible de mettre tous ses watts sans crainte. Si le boîtier de pédalier accompagne le pédalage, il ne s’écrase jamais. On pédale ainsi rond et l’énergie est transmise à la roue arrière sans perte. La rigidité et la raideur sont parfaitement maîtrisées. L’élasticité est magique, elle dope les sensations.  On roule ainsi vite, très vite, au train et les relances sont fulgurantes. Les petites bosses sont avalées en injection. Dans ce domaine ce Wish One est un des vélos que nous avons le plus apprécié, il donne envie de toujours pousser fort sur les pédales, de pédaler le nez dans le guidon. Prenez gare : à force d’appuyer comme un gredin sur les pédales, il y a moyen de finir la sortie sur les rotules. Heureusement en cas de panne de guibolles, ce vélo fait preuve d’une certaine tolérance.

    Dans les longues ascensions et dans les cols, on ressent une certaine inertie dans les accélérations, surtout sur des vitesses se trouvant sous les 15-14km/h. Malgré ceci, ce vélo s’emmène facilement. En descente il est facile à placer dans les courbes, précis dans la prise de trajectoire et stable. Son confort est également un atout pour dévaler les cols à des vitesses tout sauf raisonnable.

     

    En mode gravel

    Le poste de pilotage est typé route, c’est un choix voulu par son possesseur. La géométrie est agressive et la plongée de treize centimètres, ce Wish One ressemble plus à SUV qu’à un pur 4X4. Dans ce registre on le comparera plus au Urus de chez Lamborghini qu’à un Toyota RAV.

    Si la géométrie est typée performance, il est possible de faire quelques excès au guidon de ce Wish One.

     

    Dans notre version d’essai, ce SUB vise plus le rendement qu’une pratique gravel un peu «fofolle». Malgré ceci, son confort et sa stabilité permettent de rouler vite et en toute sécurité. Sur les parties cassantes, lee cadre absorbe en partie les vibrations et les impacts violents sont adoucis. En descente c’est un rail, on file vite, très vite même. Ce vélo reste malgré tout suffisamment agile, on se régale dans les zones compliquées grâce à la précision de conduite délivrée par le châssis.

     

     

    Pour qui ?

    Ce Wish One séduira ceux qui souhaitent tout faire avec un seul vélo. En combinaison avec deux paires de roues, tout devient possible avec ce Wish One… Et ce d’autant plus que la performance est de mise : c’est une fusée, on ne ressent pour ainsi dire jamais son léger surpoids. Très efficace en mode sportif, ce vélo est aussi très permissif. On vole dès que l’on met des watts et on ne se retrouve pas planté en cas de panne de «guibolles». Sa ligne retro-moderne et sa fabrication française sont également deux atouts non-négligeables. Vous voulez tout faire avec un seul vélo, ce SUB est fait pour vous. A contrario vous souhaitez dépassez vos limites sur les monotraces techniques ou partir en voyage, alors là, passez votre chemin ou patientez la venue d’un nouveau Wish One. La marque travaille sur un modèle plus radical. Affaire à suivre !

     

    Les plus et les moins

    • Les plus : deux vélos en un, fabrication française, qualité des finitions, dynamisme, confort
    • Les moins : uniquement disponible en trois tailles

     

    Prix et poids

    • 2'900 euros le kit cadre, avec la fourche Columbus Futura, le boîtier de pédalier et le jeu de direction
    • 9’250 grammes en version route, 9’470 gramme en version gravel

     

    Curriculum Vitae

    • Cadre acier, Columbus Spirit & acier au chrome-molybdène
    • Fourche Columbus Futura
    • Direction Chris King
    • Cintre Enve Aero Road
    • Potence Enve Aero Road
    • Groupe Shimano Ultegra Di2
    • Pédalier Praxis Worx Zayante
    • Roues route Mavic Cosmis Pro Carbon SL
    • Roues gravel Mavic Allroad Pro Carbon SL
    • Pneus route Maxxis High Road, 700X25
    • Pneus gravel Maxxis Rambler,
    • Tige de selle Enve
    • Selle Fizik Argo R3
    • Tailles S, M, L
    • Plus d’informations Wish One

  • Classé dans la categorie: Matos | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • Connectez-vous pour commenter

    Connectez-vous :


    Mot de passe perdu ?

    Inscrivez-vous :