Essai : Lemma 2.0 d'Officine Mattio

La visite, la gamme et l'essai : gros plan sur le prestigieux carbone fabriqué en Italie !
Publié le 14/07/2023 06:36 -
4363 lectures - 1 commentaire
  • Encore relativement peu connu en France, Officine Mattio est un constructeur italien que l'on peut qualifier de premium, mais surtout d'hautement distinctif, puisqu'il fabrique ses cadres en Italie, dans une démarche technique et économique quasi unique sur le marché !

     

    Quitte à fabriquer localement, Officine Mattio offre aussi des possibilités de customisation en montage et en finition, mais aussi sur les longueurs de tubes, comme le faisait autrefois les "cadreurs" d'acier, avant d'assembler les tubes. Pour autant il ne s'agit pas ici d'une fabrication artisanale, mais d'une PME italienne dont l'agilité n'est pas la moindre des qualités, et la capacité de production peut atteindre les 100 cadres mensuel, assurant une dynamique de livraison comparable à celle des grandes marques.

    La société a été fondée en 2013 par Giovanni Monge Roffarello, et atteint aujourd'hui sa maturité avec une gamme complète et des technologies bien stabilisées. L'observation des cadres montre d'ailleurs que les solutions employées diffèrent des productions asiatiques, avec des formes et des jonctions originales. Officine Mattio utilise également les meilleurs fibres du marché (Toray T800 pour ce Lemma 2.0) et fait la part belle au carbone, avec des finitions souvent simplement vernies, laissant fièrement apparaître le travail de la maison.

    Enfin, si l'atelier de fabrication est situé à Gêne, le siège de l'entreprise est lui basé à Cuneo, avec pour logo, la silhouette du Mont Viso, plus haut sommet du Piémont à 3841 mètres qui se détache nettement de l'horizon depuis la plaine du Pô.

    Notre déplacement à La Fausto Coppi Officine Mattio fût donc l'occasion de visiter les locaux, de passer nos jambes sur l'un de leur modèle phare, et également de constater que la marque est très populaire en Italie, où le nombre de vélo présent sur la course était assez impressionnant.

    Au siège d'Officine Mattio, le Monte Viso est visible en logo sur la porte, et en vrai, depuis le toit.

     

    La gamme, les options et l'offre custom

    Si la gamme Officine Mattio peut sembler un peu complexe, c'est qu'elle propose plusieurs méthodes de construction (monocoque ou tube à tube), plusieurs châssis et enfin plusieurs niveau de fibre... et des possibilités de customisation de montage, de peinture et de géométrie.

    Pour 2023, l'offre de base est la suivante :

    • Les OM1

    L'entrée de gamme est constituée par l'OM 1, un cadre monocoque au programme généraliste et à la géométrie standard. Il est décliné en OM1 S (Fibre Toray 700) et OM1 RT (Fibre Toray 1100)

    • Les Lemma

    Visuellement le Lemma ressemble à l'OM1, mais il est construit "Tube à Tube", et peut donc être acheté en taille standard, ou aussi totalement sur mesure, puisque chaque tube est réalisé séparément et assemblé.

    Comme le OM1, le Lemma est disponible en fibre Toray 800 pour le Lemma 2.0, et Toray 1100 pour le Lemma RT

    • Le SL

    Le SL, est le vélo de montagne par excellence, un vélo aux lignes classiques et aux tubes plus fins que les Lemma. Son intérêt résidant uniquement dans un rapport poids/rigidité d'exception, il n'existe qu'en fibre Toray 1100.

    Comme les Lemma, il est réalisé par assemblage de tubes, et peut donc être acheté en standard ou construit sur mesure. (Il est d'ailleurs disponible en version patins pour les plus extrémistes des grimpeurs).

    Un aperçu des couleurs "catalogue" qui permettent déjà de laisser libre cours à son inspiration, en mat ou brillant.

     

    Concernant, les customisations, elles ne sont pas obligatoires, et Officine Mattio s'efforce même de garder en stock des vélos "catalogues", prêt à l'expédition afin de garantir un flux d'activité constant.

    Pour ceux qui voudraient aller plus loin dans la customisation, les cadres sont aussi stockés prêt à peindre, (et à monter donc) à la demande, dans la limite de la palette de couleur standard et des groupes stockés. Dans cette configuration, le vélo reste au même prix que les versions catalogues, mais demande un délai de 45 à 60 jours.

    Enfin, pour les Lemma et le SL, il est donc possible de réaliser un vélo totalement custom, dimensionné tube par tube, et pour tous, une peinture totalement custom également. Une démarche plus complexe, sur devis, et qui demandera un délai de 90 jours et quelques étapes de validation avec l'équipe dédiée.

     

    Le Lemma 2.0

    Pour notre prise en main, Officine Mattio nous a confié un Lemma 2.0, le successeur du modèle originel de la marque. Le Lemma 2.0 est un vélo qui ne dépareillerait pas dans un peloton pro, tout en offrant par sa fibre Toray 800 un confort et une accessibilité pensé pour le plus grand nombre. Voici dans les grandes lignes le programme de ce vélo... et pour l'histoire, Lemma est aussi le nom de la montée favorite du fondateur, c'est dire l'importance qu'il tient dans la gamme Officine Matio.

    Pour l'esthétique, tous les codes contemporains sont mis à contribution : profils aéros, haubans abaissés, passage de durites internes, blocage de selle intégré et passages de pneus surdimensionnés (35mm possible !). Bref que du très beau, et même si notre modèle d'essai était sobrement vernis, nous avons vu d'autres exemples peints beaucoup plus expressifs. Enfin ce sont dans les détails que le Lemma dévoile sa fabrication différente de la masse : les bases carrées et nervurées, le boitier de pédalier ou encore la douille de direction "carrée" exposant clairement le contraste entre les tubes et les "raccords" réalisés dans un autre type de carbone.

    Dans le détail : les jonctions réalisées à la perfection, les tubes carrés, et les bases nervurées, soit autant de façon singulières d'arriver à ses fins.

     

    Notre modèle

    Pour cet essai, Officine nous a confié un modèle catalogue, équipé en SRAM RIVAL AXS, avec des roues "maison" à profil haut de 50mm, et des périphériques italiens bien sûr, Selle Italia, Pirelli et Deda avec notamment la potence "passe-durite" qui permet d'éviter un couteux ensemble cintre-potence monobloc.

    Un montage "d'accès" donc, que nous n'avons pu peser, mais qui bien entendu, n'atteint pas d'un poids record, même si le cadre lui même est annoncé à seulement 800g.

    Le tarif est de 8790€.

     

    Le Lemma 2.0, en finition vernis mat.

    La construction "tube à tube" permet le sur-mesure, sans se priver d'un serrage de selle intégré comme sur les monocoques moulés.

    Les roues "maison" en 50mm de haut permettent de contenir la note finale tout en offrant un maximum d'efficacité aérodynamique.

     

     

    La prise en Main

    Nous avons seulement roulé une trentaine de kilomètre sur ce Lemma 2.0. C'est à la fois peu, mais aussi suffisant pour avoir apprécier chaque mètre parcouru à son guidon !

    C'est que l'engin a tout de même fière allure, et si nous en avons croisé de nombreux OM sur la Fausto Coppi, les exemplaires présents en France en font pour nous un vélo rarissime.

     

    Dès le départ, la géométrie coursière se révèle particulièrement agréable, avec un vélo vif et maniable. En rejoignant le goudron par un petit chemin, nous constatons que le confort est très bon pour la catégorie, même si celle-ci n'est pas encore précisément définie à ce moment.

    Une fois sur la route, le Lemma 2.0 prend rapidement sa vitesse de croisière. Sur le plat, avec ces roues hautes, nous passons en mode "Gran Turismo", rapide, efficace mais aussi stable et rassurant. Le Lemma est fait pour aller vite, et maintenir facilement sa vitesse. Une impression qui se prolonge en descente, où l'ensemble  fonctionne à merveille, et où la fourche est vraiment à la hauteur de l'ensemble. Le tout procure une sensation homogène, et même en roues hautes, la direction ne souffre d'aucune faiblesse.

     

    Côté montée, nous étions peut être plus dubitatif compte tenu du poids de notre montage en Rival (c'est bien son seul défaut, puisqu'il fonctionne strictement comme du Red et nous a totalement satisfait). Mais presque étrangement, le Lemma 2.0 parait moins lourd qu'il n'est. Il faut dire que la transmission neuve aide, et que la relative souplesse du cadre accompagne bien le pédalage. Même si notre évaluation s'est limitée à quelques courtes (mais raides) bosses autour de Cuneo, le Lemma n'a pas montré de faiblesse, que ce soit assis ou en relance. Il faut dire qu'à 800g de fibre T800, le cadre se positionne bien sûr dans le très haut de gamme, même si OM propose encore mieux avec un Lemma RT qui n'a pas toujours son équivalent chez les concurrents classiques.

     

    En résumé

    Le Lemma 2.0 est un vélo très agréable et d'une homogénéité sans faille. Il n'a pour ainsi dire pas de point faible !

    C'est vraiment un "généraliste", aussi à l'aise à haute vitesse qu'en terrain vallonné, ou en montagne. Il est efficace tout en étant abordable (physiquement), et confortable, tout en conservant une géométrie sportive. Il y a bien sûr des vélos plus légers et/ou plus nerveux (c'est d'ailleurs le boulot du Lemma RT ou du SL), mais le maître mot à bord du Lemma, c'est l'équilibre !

    Le tarif est élevé, mais ce montage raisonnable permet d'accéder au prestige de la marque et à un des très rares vélos en carbone fabriqués en Italie !

    La plus grande découverte de cet essai est sans doute que le Lemma 2.0 n'a rien à envier à une fabrication industrielle plus classique, pas plus en terme de logistique que de fabrication, ni même de prix finalement, ce qui est une performance de la part d'Officine Mattio.

     

    C'est donc une superbe découverte, dont la performance est clairement à la hauteur de l'émotion et de l'attente suscitée par une si belle machine !

     

    Quand on sait faire des cadres, on fait aussi ses porte-bidon !

    Ici monté en 30mm, le Lemma 2.0, peut accueillir des pneus jusqu'à 35mm.

     

     

     

     


  • Classé dans la categorie: Matos | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • 1 Commentaire


    avatar  Publié le 2023-09-20 06:31:19 par Whovestaken

    Officine Mattio propose des cadres de vélo personnalisables en termes de montage, de finition et de longueurs de tubes, rappelant ainsi le travail artisanal des "cadreurs" d'acier d'autrefois.Bien qu'il s'agisse <a href="https://www.myccpay.vip/">myccpay</a> d'une entreprise italienne, [url=https://www.myccpay.vip/]My CC Pay[/url] elle n'opère pas de manière artisanale, mais plutôt en tant que PME avec une production pouvant atteindre jusqu'à 100 cadres par mois.
  • Pour commenter, vous devez être identifié(e)

    Déjà inscrit ?

    Nouveau chez nous ?