MAAP, POC, VELOCIO, SPATZ : un hiver tout en douceur !

Inspirée des vêtement d'alpinisme, voici une stratégie d'habillement hivernal pour en finir avec l'empillement des couches. Notre sélection de 4 produits innovants pour se simplifier la vie et améliorer son confort.
Publié le 01/02/2023 16:22 -
2251 lectures
  • Base layer, maillot, maillot long, maillot thermique, coupe-vent, gilet, veste de pluie... le mille feuille hivernal a certainement quelques avantages, mais il a globalement vécu. Même si de nombreux cyclistes, à commencer par les équipes pros l'utilisent encore, la stratégie d'empilage n'a finalement qu'un seul intérêt, conserver un minimum d'aérodynamisme et une silhouette bien plus fine que la température ne le réclame. En réalité, la multiplication de couches ajustées, développe peu d'isolation, et fini par saucissonner, même les plus affûtés d'entre nous !

    Quatre pièces exceptionnelles de souplesse, de polyvalence, de confort et de style.

     

    A l'inverse, la stratégie utilisée dans d'autre sports de froid, notamment le ski et l'alpinisme, a pris la direction inverse : légèreté, gonflant, souplesse. La solution vient bien sur de tissus techniques que sont polaires, softshell et duvet. La bonne nouvelle est que ces tissus sont aussi utilisés par les spécialistes de l'équipement cycliste, notamment les nouveaux venus, inspirés par le gravel, l'aventure et les autres sports de nature.

     

    Nous avons retenus 4 produits très innovants, de 4 marques ayant une vision très progressiste du vélo. Ils procurent une silhouette légèrement plus volumineuse (est ce si grave en hiver ?), en revanche leur souplesse et leur protection sont sans aucune mesure avec l'empilement de couches "race fit". Ils peuvent être utilisés séparément à longueur d'année, ou ensembles pour les pires conditions.

     

     

    SPATZ Race Layer

     

    Les surchaussures Spatz sont tout simplement uniques sur le marché... Et dans un autre genre, leur "base layer" l'est tout autant ! Contrairement à la majorité des sous-vêtement du marché, celui-ci n'est pas une simple couche de tissu respirant, mais une pièce substantielle, avec une construction sans couture et des zones différenciées, "gaufrée", qui procurent localement un supplément d'isolation. La coupe est ajustée, les manches descendent jusqu'au pli du coude et permettent d'enfiler un maillot aéro ou une combinaison par dessus sans difficulté. Pas de mérinos ici, mais une bonne résistance aux odeurs malgré tout.

    Le point fort est clairement l'isolation, bien supérieure à ce que la photo ou le prix suggère. Et s'il est conçu pour les courses par temps froid, il fonctionne aussi très bien à l'entraînement, pour courir ou skier... Une pièce que nous ne quittons plus !

    Tarif : 52,49 €

    Taille grand. Le tableau est juste, donc prendre environ une taille de moins que dans les autres marques

    Couleurs : Rouge, Noir

     

     

     

    MAAP Team Evo Thermal Bib Tight

     

    Le cuissard long reste à notre avis un incontournable. Mais leur problème récurent, surtout dans le haut de gamme, est qu'ils sont souvent construits comme des armures, avec une protection qui fini par inhiber les mouvements. Ce MAAP a ceci de différent que son tissu est beaucoup plus souple que la moyenne. Il est également moins chaud, mais en ce sens plus polyvalent. Nous le portons pratiquement comme des jambières, avec moins de risque de surchauffe que ses congénères, et sans limitation vers le bas.

    La marque australienne n'est pas bon marché, mais la coupe est irréprochable, et le confort, notamment des bretelles et du ventre est l'un, sinon le meilleur que nous ayons essayé.

    Définitivement haut de gamme.

    Tarif : 290 €

    Taille normal

    Couleurs : Marine,Gris, Olive, Noir

     

     

     

    POC Pro Thermal

     

    Les suédois de Poc officient aussi dans le ski et bénéficient donc d'une double culture qui infuse naturellement dans ses produits vélo. Cette veste est essentiellement une couche d'isolation en polaire. Elle est exceptionnellement souple, et fait l'effet d'une "mini doudoune", apportant une chaleur assez incroyable en regard de ses 191 grammes. Elle serait bien trop fine en haute-montagne, mais parfaitement calibrée pour les températures proches de 0°c. Elle se plie dans sa propre poche dorsale, et peut s'accrocher au guidon par ses propres attaches. Une couche qui peut remplacer un maillot par temps froid et sec, mais qu'on a aussi tendance à garder avant et après le vélo. Un vrai pyjama !

    Tarif : 200 €

    Taille normal

    Couleurs : la couleur présentée date de 2022. Le modèle 2023 est disponible en Gris, Beige ou Noir

     

     

     

    VELOCIO Trail Anorak

     

    Encore peu connue en France, Velocio c'est un peu le Patagonia du vélo, avec une forte préoccupation environnementale. Moins hype que Rapha ou Maap, mais avec des coupes plus polyvalentes, Velocio s'adresse à tous les types de cyclistes, du VTT à la Route.

    Les matériaux sont de la plus haute qualité, et le prix s'en ressent... Néanmoins, l'anorak inspiré de la tenue des explorateurs polaires est le design le plus protecteur qui soit. Le tissu est nettement plus souple qu'il n'y parait, respire très bien, et permet d'être compacté.

    Une pièce coup de coeur, multi-sport, multi saison.

    Tarif : 449 €

    Taille un poil grand. Le tableau nous positionne sur du S, au lieu de notre M habituel

    Couleurs : Rouge, Marine

     

     

     


  • Classé dans la categorie: Matos | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • 0 Commentaire


  • Pour commenter, vous devez être identifié(e)

    Déjà inscrit ?

    Nouveau chez nous ?