Specialized Diverge STR : une certaine vision du gravel

Pour la création d’un nouveau Diverge, dénommé STR, Specialized n’a pas hésité à sortir des sentiers battus et à marquer ses différences. Sur ce gravel, ce n’est pas le vélo qui est suspendu, c’est le cycliste qui est isolé des chocs.
Publié le 22/10/2022 10:16 -
2311 lectures
  • Après avoir suspendu l’avant du vélo, via sa potence Futur Shock, Specialized a cherché différentes solutions pour améliorer le confort sur l’arrière du vélo. Suite à de nombreux tests réalisés sur des prototypes, dont un tout suspendu doté d’un pédalier flottant, Spe a décidé d’isoler le tube du selle du cadre. Dans sa vision du gravel, la firme américaine préfère suspendre le pilote à travers un débattement contenu afin de limiter le poids et de ne pas «singer» le VTT. De plus la nervosité dans les changements de rythme et le rendement seront proches de celles ressenties sur un gravel traditionnel.


     

    Une des premières idées, un tout suspendu doté d’un pédalier flottant.

    Le choix final s’est porté sur un tube de selle mobile contrôlé par un amortisseur. Voici les premières versions du système STR, puis sa version finale.

    Si la potence offre un débattement de vingt millimètres, à l’arrière le tube de selle bouge, d’avant en arrière en son sommet, sur une course de trente millimètres. Ce choix permet de conserver une hauteur d’assise pratiquement inchangée et un amortisseur contrôle la dissipation de l’énergie. La partie supérieure du tube de selle est isolée du cadre, elle est reliée au triangle avant via une interface la liant à l’amortisseur. Le surpoids de ce mécanisme ne serait que d’une centaine de grammes. L’ensemble ne nécessite pas d’entretien et il est garanti deux ans.

    Le fonctionnement est le suivant : lorsque la roue arrière heurte un obstacle, elle monte. La partie haute de la tige de selle fonctionne comme un ressort qui s’enfonce en conséquence du choc. L’amortisseur contrôle la flexion de la tige de selle et son retour en position initiale. Chaque vélo est fourni avec deux duretés de ressort, il en existe neuf au total. L’amortisseur s’ajuste sur trois niveaux de compression grâce à un levier, avec l’aide d’une clef hexagonal, il est possible de régler la détente. La tige de selle est au diamètre de 27.2mm et le système est compatible avec les tiges de selle ajustables en hauteur.

    Pour le reste, le Diverge STR est vraiment proche du Diverge que nous connaissons bien. L’espace offert par la fourche et le triangle arrière autorise l’installation de pneus d’une section maximale de 700X47 ou 650 X 2.10. L’espace de rangement SWAT permet d’emporter du matériel dans le tube diagonal. Il y a cependant quelques différences entre ces deux vélos. La hauteur du boîtier et légèrement retouchée, drop de 85mm, les basses s’allongent de quatre millimètres (429mm  à la place de 425mm) et le tube de selle est redressé s’un demi-millimètre. Specialized conseille de régler sa selle un peu plus en avant que de coutume et de l’incliner vers l’avant.

    À la manière du VTT dans les années 1990-2000, le gravel vit une période assez folle. Dans une quête de confort ou pour améliorer la conduite de son vélo, les innovations technologiques se bousculent au portillon. Parmi ces dernières, de nombreuses idées proviennent de l’histoire du VTT. Mais les avancées technologiques au niveau des matériaux et de la construction font que le résultat diffère et ce même si l’idée de base reste plus ou moins identique. N’empêche, seul un essai de ce Diverge STR nous permettrait de vérifier si c’est un bon choix, pour Specialized, d’emprunter une autre direction que celle de ses concurrents.

     

    La famille Diverge STR 2023

    Pour la première année de commercialisation de ce modèle, trois versions figurent au catalogue :

    Le Diverge STR S-Works, 8’500g, 15'000 euros

     

    Le Diverge STR Pro, 8'900g, 9'500 euros

     

    Le Diverge STR Expert, 9’500g, 7'500 euros

     


  • Classé dans la categorie: Matos | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • Connectez-vous pour commenter

    Connectez-vous :


    Mot de passe perdu ?

    Inscrivez-vous :