Specialized Aethos, casseur de codes et de KOM

Mais qui est Aethos ? S'il était dieu grec il serait celui de la légèreté.
Publié le 08/10/2020 18:00 - par
4564 vues - 0 commentaire
  • L'Aethos tout droit sortit de l'Olympe 

     

    Avec la sortie du Tarmac SL7 en juillet nous ne pensions pas voir une nouveauté "Route" chez Specialized de si tôt. C'était sans compter sur la puissance de feu de la marque de Morgan Hill. Dans la gamme route, il faut désormais compter sur l'Aethos (à prononcer Ay-Thōs). Qui est ce nouveau vélo ? À qui s'adresse-t-il ? Marche-t-il sur les plates bandes d'un autre vélo de la gamme ? Nous allons répondre à ces questions. 

    Aethos est un tout nouveau châssis chez Specialized, une création complète. Il vient se placer au côté du Tarmac SL7 et remplace en quelque sorte le Tarmac SL6. Il ne s'agit pas d'un remplacement poste pour poste, car l'Aethos casse les codes de la marque. Il se destine à un public large, plus passionné par le joli matériel que par le port du dossard. Avec l'Aethos, Specialized a aussi en tête de descendre le poids des vélos à disques. Le poids ne doit pas être un frein à l'achat d'un vélo, et ça ne sera le cas pour aucun des Aethos. Nous le verrons plus loin, les poids affichés sont records. 

     

    Simplicité 

    Aethos s'affranchie de l'image Racing qui colle souvent à la peau des vélos Route Performance Specialized. Ici les tubes sont ronds ou coniques, les formes sont simples avec des volumes contenus. La cosmétique est minimaliste avec des marquages discrets. Les teintes sont très tendance, sobres, simplement classes. 

    Sur ce vélo, il n'y a pas d'intégration au niveau du cintre, pas de tige de selle spécifique. Tout est voulu pour être le plus simple possible. L'Aethos présente une ligne très traditionnelle, très pure. Certains dirons "à l'ancienne". La cible sera probablement des cyclistes plus âgés, les jeunes préféreront le Tarmac SL7. Mais cette simplicité permet de créer un vélo léger. L'intégration a tout va n'est pas la solution idéale pour gagner du poids. On en a eu récemment la confirmation sur plusieurs vélos. Une potence qui permet de faire passer des gaines et la durite de frein arrière pèse entre 200 et 250 grammes. Sur l'Aethos, avec une potence classique, Specialized gagne une centaine de grammes, idem pour la tige de selle. L'Aethos a une tige en diamètre 27.2 mm, simple, légère et facilement remplaçable en cas de besoin. 

     

     

    Vers les sommets

    Avec l'Aethos, la performance laisse la place au plaisir de rouler ou plutôt de grimper. En effet, l'Aethos s'affiche clairement comme un vélo de montagne, une place occupée par le passé par le Tarmac SL6 (un vélo toujours présent mais qui se contente aujourd'hui d'un montage Comp à 3499 €). Le Tarmac SL7 joue lui sur les deux tableaux avec le côté hightech en plus. Car avec l'Aethos, Specialized surprend, casse en quelque sorte les codes actuels. Specialized a-t-il fait un retour en arrière avec ce vélo ? Pas réellement, car avec le cadre le plus léger de série, on parle ici d'une pièce d'ingénierie de pointe. La marque semble plutôt répondre à des attentes nouvelles d'un nouveau type de cyclistes. 

    Le cadre est tout de même homologué UCI, dans l'optique principale d'une participation à un eventuel mondial Grand Fondo. Mais Il n'y aucune contre-indication pour voir Julian Alaphilippe au guidon de l'Aethos sur une étape de montagne. On peut toutefois penser que les coureurs préféreront un Tarmac SL7 à 6.8 kg plutôt qu'un Aethos "plombé" pour atteindre le même poids. De toute façon, ce vélo n'a pas été conçu pour cela et le Tarmac SL7 restera (pour le moment) le vélo à tout faire des coureurs Pro. Le Venge passe un peu dans l'ombre, il est pourtant toujours à la gamme en 2021.  

    Toujours selon le concept Rider-First Engineered, l'Aethos bénéficie d'une approche « spécifique selon la taille ». Un Aethos en XL aura donc le même niveau de performance qu'un médium. Cette technologie s'appuie sur un travail d'acquisition de données depuis de nombreuses années.

     

    L'Aethos est-il destiné à séduire les hipsters ? Il semblerait que oui ... 

     

    585 grammes 

    Un chiffre record qui correspond au poids du cadre S-Works en taille 56 et finition Jet Fuel. Cette finition minimaliste est en faite une sorte de "Ready to paint", la marque a juste appliquée un apprêt. Le but est d'obtenir le cadre le plus léger possible (une peinture pèse plusieurs dizaines de grammes) mais également d'ouvrir le champ des possibles en termes de customisation. Le petit monde des peintres de vélos est en ébullition, Specialized leur facilite le travail. Un nombre limité de peintres a été sélectionné par la marque, il faudra absolument passer par l'un d'entre eux pour conserver la garantie sur le cadre. Pour la France, on peut citer Color Monkey situé en Belgique. 

    Grâce au gros travail effectué sur le poids du cadre, Specialized annonce un vélo complet à moins de 6 kg (voir tous les poids ci-dessous). Il s'agit bien sûr d'un montage très exclusif nommé Founder's Edition. Une série limitée au tarif de l'espace : 12 999 €, un vélo vitrine produit à 300 exemplaires dans le monde. Le poids est simplement hallucinant, jamais un vélo n'a été plus léger chez Specialized, un constat qui comprend également les anciennes versions à patins du Tarmac. 

     

    La gamme

    Pour ce lancement, Specialized dévoile pour le moment uniquement les versions S-Works de l'Aethos, les modèles plus "communs" suivront dans un second temps. Toutes les spécifications sont a retrouver sur www.specialized.com. 

     

    • Aethos S-Works Founder's Edition - 12999 € - 5,9 kg 
    • Aethos S-Works Shimano Dura Ace Di2 - 11799 € - 6 kg 
    • Aethos S-Works Sram Red AXS - 11799 €  - 6,2 kg
    • Kit cadre Aethos S-Works - 4499 €

     

    Aethos S-Works Founder's Edition - 300 exemplaires dans le monde et seulement 16 pour les marchés francophones. Cette version ultime est équipée d'un groupe Dura Ace Di2, des roues Roval Alpinist et d'un nouveau combo potence/cintre Alpinist. Le Founder's Edition est également équipé d'un boîtier de pédalier et de galets de dérailleurs CeramicSpeed.

     

    Aethos S-Works Shimano Dura Ace Di2

     

    Specialized Aethos S-Works Sram Red AXS

     

    Kits cadres Aethos S-Works -  petite spécificité, les cadres S-Works FACT 12R sont uniquement compatibles avec des transmissions électroniques. 

     

    L'Aethos présente une géométrie identique à celle du Tarmac SL7.

     

     

     

     

     

     

     


  • Classé dans la categorie: Matos | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • Connectez-vous pour commenter

    Connectez-vous :


    Mot de passe perdu ?

    Inscrivez-vous :