Mavic SLR 45 Disc – Le renouveau de Mavic ?

Depuis sa reprise par le groupe Bourrelier, faisant suite à un redressement judiciaire, Mavic se trouve dans une période transitoire. Cette reprise semble être salutaire pour la survie de cette entreprise faisant partie du patrimoine vélocipédique. La roue que nous présentons ci-dessous, la SLR 45 Disc, représente parfaitement la nouvelle direction prise par Mavic.
Publié le 07/09/2020 08:00 - par
5282 vues - 1 commentaire
  • La reprise de Mavic par le groupe Bourrelier

     

    Un nouveau chapitre

    Suite à la présentation presse virtuelle des roues SLR 45 Disc, il est possible de définir trois nouveaux axes de travail pris par Mavic. Les voici :

    Les avis et les critiques ont été pris en compte, Mavic mise sur la fiabilité et sur une maintenance aisée. Le souhait est de proposer le meilleur produit possible dans une catégorie et d’offrir à l’utilisateur des bénéfices tangibles.

    Mavic est ancré en France et en Europe. Le développement et les prototypes sont réalisés en France. La fabrication est assurée en Europe, les roues en carbone sont montées manuellement.

    Afin d’éviter de perdre le consommateur, les gammes sont simplifiées et les dénominations deviennent plus compréhensibles. Mis à part pour les roues de chrono et de gravel qui n’évoluent pas pour le moment, voici la nouvelle classification :

    • L’appellation Cosmic indique l’utilisation de jante en carbone, le nom Kysrium est réservé aux roues en aluminium.
    • Le niveau de gamme va dans l’ordre crescendo S, SL, SLR & Ultimate.
    • La suite du nom concerne la hauteur de la jante, puis sa comptabilité freins à disque ou classique.

     

    Nouveauté 2021 : la Cosmic SLR 45 Disc

    D’après la nouvelle classification, cette paire de roues s’équipe de jantes en carbone d’une hauteur de 45 et compatible avec le freinage à disque.

    Sans être le modèle placé tout en haut de la hiérarchie, Mavic destine ces roues haut de gamme à un usage polyvalent. Les choix pris sont une hauteur moyenne/haute, un montage de pneu tubeless et l’utilisation de freins à disque. Si l’allure est classique, les détails bien pensés abondent. Nous avons les avons listés et séparés à travers des paragraphes spécifiques.

     

     

    Le concept Fore

    La particularité la plus remarquable de ces roues réside par le fait qu’elles se passent de fond de jante. A l’instar des jantes en aluminium, le concept Fore fixe les rayons sur la paroi extérieure de la jante. Cette dernière n’est donc pas percée intégralement. Pour fiabiliser la jonction entre le rayon et la jante, un insert en aluminium est moulé dans la jante entre les couches de carbone. Exit le fond de jante ! Nous n’allons pas le regretter car ce dernier pèse une trentaine de grammes et il est à changer régulièrement. De plus en cas de casse de rayon, il n’y a pas besoin d’enlever le pneu et le fond de jante. Il arrive parfois, en cas de casse de rayon, qu’une partie de ce dernier remonte dans la jante et perce le fond de jante ou le scotch d’étanchéité.

     

    La jante

    La jante adopte un profil aéro NACA, avec ses 45mm de haut et sa largeur interne de 19mm elle adopte des mensurations moyennes. Pour rendre le montage et le démontage des pneumatiques tubeless plus aisé, la gorge centrale a été élargie et le renflement avant la paroi a disparu. Les crochets eux subsistent. Maxime Brunand, responsable des roues de route, nous explique ce choix pour des raisons de sécurité. Maxime Brunand : «Certains cyclistes vont gonfler les pneus à des pressions se situant aux alentours de 7 bars. C’est bien plus haut que nous préconisons. Avec une largeur interne de 19mm, nous ne pouvons pas garantir une sécurité suffisante. De ce fait nous avons conservé les crochets afin de ne pas prendre de risque

    La nouvelle construction de la jante, avec le concept Fore, apporte un gain de poids de 10%. La jante de 45mm de haut et d’une largeur extérieure de 28mm ne pèse que 360 grammes. C’est une excellente performance pour une jante tubeless.

     

    Les rayons, les écrous & le rayonnage

    Les roues sont montées avec vingt-quatre rayons elliptiques par deux. Ces derniers ne se touchent pas. Ce choix évite tout frottement et tout bruit parasite. La tête des rayons est droite, ces rayons sont donc spécifiques. Mais rassurez-vous, il n’y a qu’une dimension pour tous les rayons.

    Les écrous Fore ont été retravaillés vis-à-vis de ceux utilisés sur les roues Ksyrium. Ils restent cependant plus volumineux que des écrous classiques, et donc logiquement moins aérodynamiques. Mavic estime la perte à deux watts face au montage le plus aéro (écrous placés en interne). Pour des roues polyvalentes, cette perte nous semble être négligeable… Et ce d’autant plus que les rayons elliptiques sont annoncés plus aérodynamiques que les traditionnels rayons plats. Et il ne faut aussi pas oublier que pour un usage quotidien, la simplicité d’utilisation et de maintenance sont des atouts à non-négligeables.

     

    Le moyeux Infinity & la roue-libre ISD 360

    La géométrie des moyeux a été modifiée afin d’homogénéiser la tension du rayonnage. La fixation des rayons a été revue afin de faciliter le changement d’un rayon en cas de casse. La précontrainte des roulements n’est plus réglable, elle s’ajuste automatiquement. Les entraxes disponibles sont en serrages rapides ou en axes traversants. Les changements de standards se font en changeant les embouts de moyeu. Il n’y a pas besoin d’outil pour procéder à ces changements.

    Exit les cliquets pour la roue-libre ! Mavic utilise désormais un mécanisme qui utilise deux rochers et un ressort. L’axe plus grand que les systèmes concurrents, la rigidité serait supérieure de 35%. L’angle d’enclenchement se fait sur neuf degrés, c’est plutôt rapide.

     

    En résumé – Notre petit avis - Quelques conseils

    Si ces roues n’affolent pas les records au niveau de leur masse et de leur construction, leurs caractéristiques sont intéressantes. Mavic semble apporter de bonnes solutions pour assurer à la fois de la polyvalence, de la fiabilité et une maintenance simplifiée. Avec un gain de poids de dix pour cent réalisé sur la jante, le dynamisme de ces roues devrait être de haut vol. Nous patientons cependant leur essai avant de confirmer ou d’infirmer ceci en toute honnêteté. Ces roues seront vendues 1’850 euros dès le 15 septembre. Vis-à-vis des roues actuelles, les Cosmic Pro Carbon SL UST Disc, le prix chute de manière notable alors que les prestations sont à la hausse. Mavic préconise cette paire de roues pour un usage allant du plat à la montagne. Vu leur hauteur de 45mm et leur masse de 1'470 grammes ce positionnement est cohérent. Si elles ont aussi été étudiées pour offrir de bonnes prestations sur des routes au revêtement dégradé, leur largeur interne de 19mm ne le rend pas idéale pour une utilisation gravel. En théorie c’est possible, mais nous ne pouvons pas conseiller ce choix. La largeur minimum des pneus est de 25mm et les pressions recommandées se trouvent sur l’application MyMavic. En règle générale, avec des pneus de 25mm, il convient d’injecter +/-30ml de liquide préventif. Mais comme les jantes sont étanches, sans devoir utiliser un fond de jante étanche ou du scotch, il est possible de légèrement diminuer la dose de liquide préventif.

    La garantie légale est de deux ans, mais en inscrivant ces roues en ligne, l’acheteur bénéficie d’une garantie supplémentaire de trois ans. Cela porte ainsi ce chiffre à cinq ans. D’autre part, le programme Mavic Care assure un remplacement des pièces abîmées selon un tarif dégressif suivant l’âge de la roue. 

    Plusieurs tutoriels existent pour installer et démonter des pneus tubeless, il en existe des bons… et des moins bons ! Ces trois vidéos Mavic sont de bons exemples, vous pouvez suivre ces procédures sans crainte.

     

    Cosmic SLR 45 Disc - le Curriculum Vitae

    • Jante : carbone, profil NACA, largeur interne 19mm, largeur externe 28mm,
    • Rayons : elliptiques en acier
    • Rayonnage : croisé par deux, roue avant et arrière
    • Moyeux : Infinity et système de roue-libre à rochers, 40 points de contacts, engagement sur 9°
    • Entraxes : serrages rapides, 12X135, 12X142 & 12X100mm
    • Comptabilité : UST sans fond de jante, pneus de 25, 28, 32mm normés ISO (Vittoria, Schwalbe…)
    • Tarif et disponibilité : 1'850 euros la paire, dès le 15 septembre

     

    Deux vélos 2021 montés avec ces nouvelles roues Mavic

     


  • Classé dans la categorie: Matos | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • 1 Commentaire


    avatar  Publié le 2020-09-07 10:13:12 par Philail

    30 g pour le scotch fond de jante me paraît bien lourd. Et quelle est la différence de poids entre des écrous classiques et les écrous Fore pour une roue ? Si l'on arrive à la même masse en rotation avec la jante étanche Mavic qu'avec des jantes classiques comparables, alors le gain en fonctionnalité est top.
  • Connectez-vous pour commenter

    Connectez-vous :


    Mot de passe perdu ?

    Inscrivez-vous :