Essai : chaussures Specialized S-Works 7... version Vent

Les chaussures de canicule !
Publié le 17/08/2020 12:49 - par
4579 vues - 0 commentaire
  • Les chaussures S-Works 7eme du nom restent une référence du marché, que ce soit en terme de performance, de confort ou de look.

    Cette version "Vent", constellée d'aération en est une déclinaison particulièrement agréable par les température actuelle, et encore plus légère... en un mot un incontournable de l'été comme dirait nos confrères de la presse dite féminine.

     

    Là où le concept est intéressant, est qu'il ne s'agit pas seulement d'une version à tige aérée, mais d'une chaussure complètement ventilée. Le travail commence à l'avant avec deux ouïes frontales et se poursuit sur la tige et la languette en maille. Mais ce n'est pas tout, puisque même la semelle en carbone est percée de 4 aérations destinées à créer un flux d'air autour du pied !

     

    Le Chaussant

    Le chaussant des S-Works 7 peut être qualifié d'universel. Même s'il ne parait pas, l'avant du pied est relativement large, la partie médiane peut être ajustée sur grande amplitude grace aux 2 boas, tandis que le talon est moyen à fin, pour assurer un bon calage.

    La taille est selon nous parfaitement juste.

    à l'essayage, le confort parait très bon et la rigidité sans faille.

    Les Boa exclusifs des S-Works 7 procure un toucher digne d'un mécanisme de coffre-fort

    Nous admirons également les Boas en alliage, usinés exclusivement pour Specialized, qui en plus de donner une impression très soignée à l'ensemble, permettent un réglage (double-sens), millimétrique, et sans effort. Leur construction sans jeu (et sans bruit), comme leur finition, les rapproche des molettes de chaine hi-fi japonaise des années 1990... un réglage tout en douceur et précision, très au-dessus de la moyenne des chaussures de vélo.

     

    Le Poids

    La chaussure en 43 pèse 244 grammes, un poids très bas compte tenu des 2 boas et de la semelle en carbone inflexibles !

     

     

    En pratique

    Lors de la première sortie nous n'avons pas été emballé par la semelle interne d'origine des S-Works, manquant de maintient, et qui donnent une mauvaise appréciation de la chaussure.

    Sachant que Specialized encourage vivement ses clients à pratiquer une analyse de chaussant "body geometry" et d'utiliser une des trois semelles à maintient de voute plantaire, nous avons donc poursuivi l'essai avec d'autres semelles personnelles du même type... et complètement changé d'idée sur les chaussures ! Le maintient, notamment latéral s'est avéré idéal. Nous en déduisons que ce point est fondamental lors de l'achat, et à prévoir absolument pour tirer le meilleur de son investissement. (prévoir 29,90€ pour une semelle "body geometry")

    Les Boas s'avèrent parfaitement placés, et la languette répartie parfaitement la pression en dépit de ses zones d'aération. Comme souvent le velcro du bas de chaussures n'a qu'une fonction symbolique. Il ne permet ni de re-serrer la tige, ni de la dé-serrer d'ailleurs, ce qui est assez fréquent à cet emplacement, et sans conséquence. L'avant du pied reste donc peu contraint, ce qui lui offre un maximum de confort, tandis que le coup de pied et le talon sont parfaitement maintenus : c'est donc à la fois confortable et efficace !

    La sensation dominante est celle d'une parfaite stabilité, le pied gardant son aplomb juqu'au talon (photo Pauline ballet)

     

     

     

    Côté pédalage, la semelle, dont le flex est donné pour 130, s'est également avérée (on s'en doute) rigide, mais pas trop non plus, où tout du moins n'occasionnant pas de micro-vibrations, ou fourmillements ce qui nous est parfois arrivé avec certains carbones très raides.

    Les S-Works 7 standard annonce un flex supérieur, avec un indice de 150, certainement due à l'absence des aérations. Si nous n'avons pas pu effectuer de comparaison directe, nous ne détectons aucun flex, qui pourrait laisser penser que cet indice de 130 soit "juste". Tout le contraire, la plateforme est on ne peu plus stable et homogène, et nous semble apte à satisfaire 90% des coureurs.

    En un mot c'est toute l'efficacité qu'on attend sur ce genre de chaussures, sans aucun inconvénient : un sans faute.

    Avec un peu de pratique, nous avons fini par confier le plus gros du serrage sur le Boa inférieur, serrant plus modérément celui du haut pour libérer la cheville.

     

    La coque préformée autour du talon aide certainement à la stabilité de l'ensemble, et celle-ci ne semble pas du tout affectée par la tige ultra légère, ni la semelle aérée d'ailleurs. Au final, la sensation dominante est celle d'une parfaite stabilité, le pied gardant son aplomb juqu'au talon. Une qualité essentielle pour la survie des genoux.

     

     

    Mais venons en à essentiel de cette version Vent.... la ventilation

    Malgré leur surface modeste, les deux ouies frontales sont réellement efficaces !

     

    Concernant l'aération, le concept est également parfaitement maîtrisé, et le contrôle de la température est le meilleur que nous ayons connu, en particulier dans cette version blanche. Les chaussures blanches exigent un peu plus d'attention et d'entretien, mais dans le cas présent, le jeu en vaut la chandelle, car elles s'avèrent vraiment efficace dans les chaudes journées, repoussant encore le confort du modèle d'origine.

    Concrètement on sent très nettement le flux d'air quand on roule et pas uniquement à 50km/h.

    Les S-Works 7 vent existent aussi en noir, mais ce choix nous semble totalement anachronique avec l'objectif recherché.

     

    Bien entendu, reste la question du prix, probablement très élevé pour des chaussures "d'été", mais plus acceptable pour ceux qui habitent dans le Sud de la France. Quoi qu'il en soit, il reste plus facile de protéger des Vent du froid que de refroidir des chaussures trop chaudes... question de priorité.

    Mais même nous qui ne sommes pas réellement exposé aux canicules avons découvert à quel point ce refroidissement était agréable ces derniers jours !

     

    La languette est également aérée mais pas au détriment du confort, puisqu'elle isole totalement des câbles, qui sont très légèrement excentrés sur l'extérieur du coup de pied.

     

    Conclusion : une excellente découverte !

    A condition de trouver la bonne semelle interne, les S-Works 7 Vent offrent un confort et un maintient du pied exceptionnel.

    Il va sans dire que l'efficacité est au sommet de ce qu'on peut attendre.

    Et enfin, et surtout (!), la ventilation est réellement efficace au point de les rendre quasi indispensables à ceux qui affrontent de longues périodes de chaleur !

     

    Tarif : 399,90€

    Sur le col des Limouches, avec le Tarmac SL7... photo Pauline ballet


  • Classé dans la categorie: Matos | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • Connectez-vous pour commenter

    Connectez-vous :


    Mot de passe perdu ?

    Inscrivez-vous :