Essai : selle ITALIA Flite Boost Super Flow S3

Derrière ce nom dont seul les chefs produit ont le secret, se cache rien de moins que la dernière incarnation de la vénérable Flite. Même si le look n'a plus rien a voir, reste un patrimoine commun et la promesse de s'adresser aux mêmes postérieurs, en leur offrant les derniers raffinements à la mode.
Publié le 09/06/2020 08:00 - par
2808 vues - 0 commentaire
  • Chez Italia, la gamme de selle est d'un abord complexe, mais qui, lorsqu'on y regarde plus prés répond à une certaine logique, destinée à répondre à des types de cyclistes, sur les critères de largeur de bassin, et de position. La Flite est l'une des grandes familles de chassis dont la particularité est de répondre aux bassins à "forte rotation", comprendre à un drop important correspondant à une position de coursier.

    Cette rotation est côtée de 1 "basse" à 3 "élevée", et la Flite répond aux bassins de type "3", donc la position la plus agressive, où le poids porte sur l'ensemble de la selle.

    Elle est par ailleurs disponible en 2 largeurs : S pour Small (131 à 136mm de large) et L pour Large (140 à 150mm).

    Nous voici donc en présence de cette version "S3". C'est un peu complexe au premier abord, mais permet au moins d'éviter les erreurs de casting.

     

     

    Poursuivons le décodage marketing des options...

    Boost : un nom trompeur

    Le nom est emprunté aux moyeux larges de VTT et évoque une forme plus large et plus courte, dans la tendance actuelle. Sauf que, chez Italia, cette forme n'a en réalité rien à voir avec ce que l'on entend généralement par cette désignation "large et courte" telle que chez Specialized Power ou sur les Fizik Argo.

    Chez Italia, on a excessivement raccourcie la selle à 250mm, tout en gardant une largeur très traditionnelle de 135mm.

    Il en résulte une impression visuelle "moderne" qui n'a rien à voir avec l'assise beaucoup plus traditionnelle de cette Flite Boost

     

    Super Flow

    Super Flow désigne l'ouverture centrale la plus large de la marque. Elle équipe logiquement les selles "S3" et "L3)", destinées aux positions agressives, dont le poids se porte sur l'ensemble de la selle.

    Le Petit Plus : 2 inserts de fixation

    c'est une tendance reprise par plusieurs marques. Les accessoires sont encore peu nombreux, mais devraient permettre d'attacher outils, lumières, etc de façon plus sure et plus discrète dans un futur proche.

     

    En selle.

    très courte

    La première impression est que cette Flite est vraiment courte ! Nous nous étions rapidement habitué aux 265mm de l'Argo Vento, et il en a été pratiquement de même avec cette Flite, pourtant 1,5 cm plus courte ! Nous arrivons probablement à la limite de l'exercice, et les proportions sont d'ailleurs assez surprenantes sur un vélo de taille moyenne.

    Le rembourrage est homogène sur toute la surface, et aussi courte soit elle, celle-ci est exploitée au mieux, à condition bien sur d'utiliser tout l'espace disponible.

    Autre avantage de ce coup de rabot, le poids reste en-dessous des 200gr, ce qui n'est pas si courant pour un chariot en titane.

     

    Normalement étroite

    Deuxième remarque, la selle est étroite ! Pas anormalement ou inconfortablement étroite... mais normalement étroite, comme étaient la plupart des selles il y a encore quelques années. S'il semble qu'une grande part des cyclistes semblent bénéficier d'un siège plus large, ce n'est pas notre cas. Et nous remarquons que les nouveauté du secteur se concentrent depuis quelques années sur les selles de 140 à 150, voire 160mm de large. Les innovations sur les modèles autour de 130mm sont suffisamment rares pour être signalées.

    Classiquement arrondie

    L'autre bonne nouvelle est le profil rond, également classique

    Ouverture centrale super large

    Même si les lignes sont nettement plus agressives que la Flite première du nom, l'assise n'est pas si éloignée... à l'exception du canal central. Dans cette version "Super Flow", l'ouverture nous semble réellement et particulièrement efficace. De notre expérience, un canal étroit n'apporte pas grand chose, et ne nous a jamais semblé bénéfique. Ici à l'inverse, nous apprécions un confort supérieur, notamment dans les longues ascensions sur un tempo soutenu... plus besoin de se lever de la selle !

     

    En résumé

    C'est rare, mais nous n'avons aucun reproche à faire à cette selle ! Elle s'est avéré confortable d'emblé, et offrant un soutien efficace. Il est vrai que sa taille ne permet pas d'avancer sur le bec de selle (il n'y en a pas), mais le confort est tel que l'on n'en éprouve pas le besoin.

    En dépit de son design agressif, son assise est plutôt traditionnelle, et son canal central est plus qu'un argument marketing. C'est même un progrès sensible, y compris pour ceux qui n'en éprouvait pas le besoin.

    Son nom et ses proportions sont néanmoins trompeuses : destinée à une position de coursier, sa cible est en réalité à l'opposée de la catégorie en vogue "large et courte"  ! cette Flite s'adresse au contraire à ceux qui ont traditionnellement trouvé leur compte sur des selles longues-plates/rondes-étroites (type Arione).

    Elle y ajoute un chanel très réussi, et un look dans l'ère du temps

     

    Largeur 135mm

    Poids VdR : 190 gr en chariot Titane (existe aussi en rails carbone 157 gr)

    Prix 214,90€

    Distribution : tribesportgroup

     

    Retrouver les selles Selle Italia


  • Classé dans la categorie: Matos | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • Connectez-vous pour commenter

    Connectez-vous :


    Mot de passe perdu ?

    Inscrivez-vous :