Cervélo : le Soloist est de retour...

Il n'aura pas le caractère révolutionnaire de son ancêtre mais devrait par contre devenir le pilier de la gamme Cervélo ! Fusion des catégories dans lesquels Cervélo excelle, le Soloist ambitionne d'être la juste synthèse du coursier polyvalent
Publié le 13/09/2022 09:00 -
1560 lectures - 0 commentaire
  • Pour ceux qui n'ont pas connu le Soloist, premier Cervélo, et premier vélo aéro, pas d'inquiétude, ce nouveau Soloist n'a que peu de rapport avec son ancêtre !

    Un nouveau Cervélo aux lignes modernes, mais avec quelques concessions pratiques à l'intégration, comme le passage des durites sous la potence.

     

     

     

    Le chaînon manquant

    Si les vélos de course ne manquent pas au catalogue Cervélo, c'est qu'ils sont multiples et spécialisés : du S5 au R5, en passant par le P5, la gamme Cervélo affiche un des palmarès les plus fourni de ces dernières années... 

     

    Alors pourquoi créer un nouveau châssis ? et bien justement, certainement stigmatisé (en bien !) par ses modèles prestigieux, il semblerait que Cervélo essaye depuis quelques saisons de redéployer sa gamme vers une cible plus large.

     

    Les modèles entrées de gamme (R2, R3, S3...) ont peu à peu disparu pour laisser... un vide.

     

    Voilà donc résumé la mission du Soloist : être un vélo à tout faire, plat et montagne, dans une optique qui le placerait un peu "entre" la lignée R et la lignée S, sans toutefois revêtir les aspects les plus exclusifs de chacune.

    Le Soloist sera donc plus léger que le S5 et plus aéro que le R5, mais ne les remplacera (sans doute) pas dans les courses pro.

     

    Il s'adresse en fait à ceux qui ne veulent ni 2 vélos, ni choisir entre S et R, mais au contraire un seul pour tout faire.

    La rupture est également marquée par un nom plus aspirationnel, comme on dit dans le milieu du marketing, et des équipements qui s'arrêtent au Sram Force ou au Shimano Ultegra, réservant le Red et le DuraAce aux R5 et S5.

    Comme souvent, le poids et le type de carbone ne sont pas communiqués, ce qui, avec ce nom sans numéro laisse planer le doute sur le carbone employé.

     

     

     

    Le Soloist, se veut un vélo de tous les jours, avec bidons, sacoche, et pompe !

     

    Mais ce n'est pas tout : en plus de sa polyvalence d'usage, le Soloist, est équipé de quelques concessions à la performance destinée à faciliter la vie et l'entretien :

     

    - pour quelques grammes de plus, son boîtier de pédalier est fileté au diamètre T47

    - le passage des durites se fait bien dans le cadre, mais sans passer par la potence. Finit donc les purges de frein pour un changement de potence ou de roulement de direction...

    -  la place est prévue pour rouler en pneus de 34mm, si vos routes le nécessitent

    - en enfin, les transmissions mécaniques n'ont pas été oubliées !

     

     

     

    Comme sur ses récents modèles, les peintures du Soloist sont particulièrement soignées, en Gold Dust, Embers ou Alpenglow

     

    Une géométrie 100% classique

    Pour le reste le vélo est tout simplement "normal", du moins tel qu'on l'attend d'un vélo de route moderne.

    La géométrie est tout ce qu'il y a de conventionnelle, avec deux angles de 73°, un BB drop de 72mm et des bases de 410mm, et bien que nous ne l'ayons pas roulé à ce jour, nous pensons qu'il ne devraient pas décevoir sous la pédale... chose qui n'est JAMAIS arrivée chez Cervélo.

     

     

    Reste cependant une question subsidiaire : quel sera l'avenir du Calédonia dont les specs et la géo diffèrent... finalement assez peu.

    Pour mémoire le Calédonia nous avait comblé, et malgré son étiquette de "vélo pour les mauvaises routes", il a pourtant moins de capacité pneumatique que le Soloist !

    Il lui reste néanmoins des inserts pour garde-boue, une géométrie plus stable, et surtout des tarifs plus accessibles.

     

    En bref, polyvalence, performance, gros passage de pneus, facilité d'entretien... Il nous reste donc à l'essayer pour mieux cerner sa personnalité, mais nous savons déjà que le Soloist sera le vélo le plus polyvalent jamais proposé par Cervélo, et vu le nombre de versions proposées, devrait certainement faire le plus gros des ventes de la marque dans les années à venir.

     

     

     

    Le Soloist semble conçu pour devenir le vélo "central" et généraliste qui manquait dans la gamme Cervélo. Le nombre de version record en dit sans doute plus long à ce sujet que les discours marketing

     

     

    Modèles et Tarifs

     

    Soloist - Shimano105 mécanique (11v)       4 299€

    Soloist - Shimano Ultegra mécanique (11v) 5 399€

    Soloist - Shimano105 Di2 (12v)                    5 799€

    Soloist - Sram Rival AXS                              5 999€

    Soloist - Shimano Ultegra Di2 (12v)              7 899€

    Soloist - Sram Force AXS (12v)                     8 599€

     

    (A noter les deux derniers sont équipés de roues carbone Réserve 40/44mm)

     

    Kit cadre         2 699€

     

    Disponibilité en magasins prévue pour Mi-Octobre

     


  • Classé dans la categorie: Matos | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • Connectez-vous pour commenter

    Connectez-vous :


    Mot de passe perdu ?

    Inscrivez-vous :