Lapierre Xelius : voici la troisième évolution !

Le Xelius, c’est pour Lapierre le vélo des grimpeurs et des puncheurs. La première version a été mise sur le marché en 2010. Cinq années plus tard, la deuxième évolution est arrivée, 2022 sonne comme l’arrivée de la troisième version. La firme dijonnaise a travaillé, en collaboration avec les pros de la FDJ-Groupama, pour peaufiner les détails et présenter un vélo à la fois plus acéré visuellement et plus rapide sur l’asphalte.
Publié le 17/12/2021 10:00 -
6967 lectures - 0 commentaire
  • Texte : Amaël Donnet

    Photos : Stéphane Candé & Lapierre

     


    Une nouvelle construction

    Le nouveau Xelius a été validé par la FDJ-Groupama dès l’été 2021. Si le cadre se compose toujours de fibres de carbone unidirectionnelles préimprégnées, de nouveaux mandrins permettent de mieux compacter la fibre lors du moulage. La fabrication est plus propre et la résine utilisée réduite. Cela apporte plus de fiabilité à l’ensemble et une réduction de poids. Trois types de drapages de carbone sont utilisés suivant le modèle et la dimension du cadre. Lapierre utilise diverses fibres Toracay : IM T800 /HM M40J, VHM YS60 et T1000.

     

     

    Le gain de poids atteint 232 grammes vis-à-vis de son prédécesseur, le Xelius 2. Voici les détails :

    • Lay-up light, 725g pour le cadre (XS, S, M)
    • Lay-up stiff, 745g pour le cadre (M, L, XL)
    • Lay-up standard, 845g pour le cadre
    • Lay-up stiff, 352g pour la fourche
    • Lay-up standard, 392g pour la fourche

     

    Une architecture peaufinée

    La douille de direction au diamètre de 1.5’’, le tube diagonal plus volumineux, un boîtier de pédalier plus massif et de larges bases asymétriques ont permis de gagner en rigidité. Lapierre a également retravaillé l’aérodynamique en améliorant la connexion et le design de la fourche et de la douille de direction, en intégrant la «câblerie» et en travaillant l’écoulement de l’air (NACA et Kammtail) sur les tubes de selle et diagonal ainsi que sur les haubans. Il y a une certaine économie en watts, mais n’oublions pas qu’en matière d’aéro, l’élément le plus important c’est la position du cycliste sur sa machine !

    Dans un souci de confort, les haubans sont toujours fixés sur le tube supérieur et non pas sur le tube de selle. Dans un registre similaire, les dégagements du triangle arrière et de la fourche permettent le montage de pneumatiques en 32mm de largeur.

    Comparaison des volumes entre les Xelius II et III

     

    Les géométries

    Pour revenir à notre dernière phrase, Lapeirre a travaillé dans ce sens. La position du cycliste sera plus compacte et projetée sur l’avant, le centre de gravité a été abaissé. Voici ce qui change :

    • Le tube supérieur est plus court de 2 à 4mm selon les tailles
    • Le reach s’allonge, de +8 à +13mm du S au XL
    • Les angles de selles évoluent suivant les dimensions du cadre
    • Le sloping est accentué

     

    La collection 2022

    Les Xelius se déclinent en cinq modèles et en deux kits cadre.

     


  • Classé dans la categorie: Matos | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • Connectez-vous pour commenter

    Connectez-vous :


    Mot de passe perdu ?

    Inscrivez-vous :