CyclingCeramic II... le retour !

Nous avions hautement apprécié la fluidité de la version 1, et après un démarrage laborieux nous avons fini par apprécier encore plus la version 2. Récit d'un test à rebondissements...
Publié le 05/03/2021 07:50 - par
3303 vues - 2 commentaires
  • Sans être particulièrement versé dans la chasse aux Watts perdus, nous ne détestons pas le look "tuning" des chapes de dérailleur surdimensionnées qui ont envahit le peloton pro, et les vélos d'amateurs très passionnés !

    De notre côté, après avoir testé avec succès la première version de la chape française CyclingCeramic, nous étions bien sur très intéressé pour tenter de percevoir la différence avec cette V2, qui adopte des galets dissymétriques.

     

    Pour cette version 2 CyclingCeramic a adopté les galets différenciés comme la grande majorité de la concurrence : mais est ce pour autant une meilleure solution ?

     

    Quoi de neuf ?

    Visuellement la différence est assez évidente : la précédente était équipée de deux galets en aluminium usiné de 16 dents, alors que cette nouvelle version, comme la concurrence d'ailleurs, lui préfère deux galets différenciés, de 14 dents en haut et 19 en bas.

    Si l'on va un peu plus dans le détail, on s'aperçoit que CyclingCeramic a également retravaillé le profil des dents, qui ne sont en fait plus que des empreintes de dents.

    Bien sur reste la chape en carbone flexible, et les roulements, en céramique (évidemment), qui complètent cet assemblage très hi-tec au prix astronomique de 349€, soit 110€ moins cher que le leader Ceramicspeed.

    De gauche à droite, la chape Cyclingceramic Version 2 en 14+19 dents (69 grammes), la Version 1 16+16 dents (67 grammes) et la Shimano Ultegra courte 11+11 dents (65 grammes)

    Autre différence visible, mais pas sensible à l'usage, les dents de la version 2 sont réduites au stricte minimum

     

    Comme pour la première version, nous avons réalisé ce test sur un dérailleur Shimano Ultegra Di2 Chape Courte (version R8050 SS), et sur deux vélos différents, l'un à patin, et l'autre à disque pour les raisons indépendantes de notre volonté, et que nous allons vous expliquer...

     

    Un problème de Specs !

    En théorie, nous attendions surtout à chercher la différence entre les deux combinaisons de galets : 16-16 vs 14-19... la pratique sera très différente.

    L'installation est simple, car identique à la première, et à condition de démonter le dérailleur du cadre, prend moins d'une minute.

    Vient ensuite l'étape du réglage... qui devrait être une simple formalité, et qui ne l'a pas été.

    Nous vous épargnerons les étapes de recherche, de bruits et d'échanges stériles avec le fabricant... pour vous livrer le fin mot de l'histoire : cette chape a été, involontairement semble-t-il,  designée pour des vélos à freinage disque uniquement !

    Quel rapport me direz vous...? la ligne de chaine ! les vélos à freinage disque ont une ligne de chaine supérieure de 2.5mm aux vélos à patin (axe de 142mm = 135mm de moyeu vs 130mm sur un moyeu classique).

    Résultat, malgré tout nos efforts de réglages, la chaine touche le bord externe de la chape sur les 3 plus gros rapports de la cassette, réduisant notablement l'utilité, d'une transmission di2.

    Le fin mot de l'histoire est que Cycling Ceramic a semble-t-il totalement occulté ce point, lors de la conception comme des essais, et ne le mentionne pas sur les specs du produit. Et pourtant, pour cette différence de ligne de chaine, la nouvelle chape est donc incompatible avec les vélos en freinage patin !

     

    Non, ce n'est pas juste un frolement...  Cyclingceramic a semble-t-il oublié que de nombreux cyclistes (comme les vainqueurs des 3 Grands Tours 2020 par exemple) roulent encore en patin. La conjugaison d'une chape un peu trop généreuse et d'une ligne de chaine moins favorable amputent la cassette de 3-4 rapports !

     

    2eme round

    Par chance, l'arrivé pour test d'un vélo à disque nous a permis de tenter à nouveau le test qui semblait un échec...

    Et cette fois dès le montage, tout se présageait pour le mieux. Au lieu des affreux frottements, nous retrouvions la fluidité qui nous avait séduit sur la V1, et il ne restait plus qu'à rouler...

     

    Roulage

    Sur pied, la fluidité est évidente, mais bien difficile à discerner sous la pédale, encore plus par rapport à la version 16-16.

    Il y a néanmoins une différence notable. La version précédente pouvait  occasionnellement dérailler à l'arrêt, ou lors de rétro pédalage (jamais en action). Cette tendance a totalement disparu !

    La précision de shifting est toujours préservée, et s'avère excellente, au moins aussi bonne que celle de la chape Shimano, la fluidité en plus. A notre étonnement, la disparition des pointes des dents ne semblent pas impacter la précision de changement de vitesse.

     

     

    Dernier point à vérifier : compatibilité avec une cassette 11-32.

    La version précédente, annoncée compatible, nous avait déçu (testée bien après notre essai en 11-30). Les vitesses passaient poussivement et bruyamment, absolument pas au niveau que l'on attend d'une transmission di2.

    Rappelons que la chape Shimano standard n'est officiellement pas compatible avec les cassettes 11-32, mais qu'en pratique le fonctionnement est souvent tout à fait satisfaisant (suivant cadre / longueur de chaine), d'où la motivation de cette comparaison.

     

    Et cette fois-ci, moyennant un simple ajustement de la visse "B" (tension de chaine), une cassette 11-32 peut s'utiliser sans aucune restriction. Le shifting reste extrêmement précis, nous irons même jusqu'à dire au-dessus de celui obtenu avec une chape Shimano courte.

    Après la frustration... c'est un vélo à disque providentiel qui nous a permis de conclure ce test avec le plaisir sans nom d'une transmission  fluide et précise comme celle d'un vélo de Grand Tour !

     

    Conclusion : une version plus exclusive, mais plus performante

    En ce qui concerne le rendement, nous n'avons pas pu discerner une différence d'efficacité entre les solutions 16-16 vs 14-19. L'une comme l'autre nous semblent similaire, et assurément supérieure à la solution 11-11 (!) de Shimano.

    D'un autre côté, à 20€ plus cher que la V1, nos conclusions restent les mêmes : la chape surdimensionnée est un upgrade totalement irrationnel... mais d'une fluidité inégalée !

    En définitive, le vrai plus de cette nouvelle version tient surtout dans sa tolérance à toutes tailles de cassette, en particulier la 11-32 qui oblige théoriquement à passer au dérailleur grande chape. Pas la peine avec cette version 14-19 dents qui améliore donc surtout son intégration dans le système Shimano, et sera très appréciée de ceux qui adaptent régulièrement leur cassette à la tache à accomplir.

     

    A retenir :

    • Fluidité au top
    • Shifting parfait
    • Compatibilité parfaite avec une cassette 11-32
    • Incompatible freins à patin

     

    Tarif : 349€

    Versions dispo : Shimano (8000/9000), Sram etap (11v), Sram etap AXS (12v)

    Distribution : AlternativSport

     

    Du beau Made In France : que ce soit l'usinage des galets ou le moulage du carbone, la réalisation ne souffre d'aucune critique.

     

     

     


  • Classé dans la categorie: Matos | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • 2 Commentaires


    avatar  Publié le 2021-04-19 19:58:36 par rené rosso

    Bonjour !
    Avez vous eu un retour d'information par cycling-céramic que la chape 19/14 n'est pas compatible avec un freinage à patins ! Pouvez-vous aujourd'hui le confirmer car je suis intéressé par cette chape mais mon vélo est en freinage patins !
    Pouvez vous confirmer de même qu'elle est plus fluide qu'une 16/16 après votre essai ?
    Merci de votre réponse
    avatar  Publié le 2021-05-24 18:12:10 par veloperso

    Nous avons pu monter avec succès cette chape 14/19 sur plusieurs vélos de route à patins, sans difficulté. Scott, Canyon, Pinarello...
    Il faut effectivement parfois jouer sur la vis de tension de chaine pour arriver au résultat final, qui doit être parfait. Les premières séries, à l'automne 2020, ont parfois eu des vis de galets pas assez serrées, conduisant à des galets qui frottent sur la chape en position grand plateau avec grand pignon. Depuis, la production s'est encore améliorée et les dernières pièces reçues sont de très belle qualité.
  • Connectez-vous pour commenter

    Connectez-vous :


    Mot de passe perdu ?

    Inscrivez-vous :