Nicolai Argon GX 2021 – l’alu n’est pas mort !

Très connu dans le monde du VTT, Nicolai l’est nettement moins pour les adeptes de route ou de gravel. Cette entreprise allemande conçoit et fabrique des vélos depuis plus de vingt ans. Sa spécialité, ce sont les cadres en aluminium. Ces derniers peuvent être réalisés, en option, en sur-mesure. Aujourd’hui, nous vous présentons le petit dernier sorti des ateliers de Mehle : l’Argon GX.
Publié le 19/02/2021 11:00 - par
3139 vues - 0 commentaire
  • L’Argon GX, dans sa version 2021, est un gravel moderne. La dénomination Argon provient du gaz inerte utilisé durant les soudages des tube en aluminium. Nicolai utilise ce nom pour tous ses cadres rigides. Les deux lettres, GX, FR, CC ou Road, suivant cette appellation permettent de distinguer les modèles. GX signifie ainsi Gravel Cross Plus. Le cadre est construit à partir de tube en aluminium de série 7020 (AlZn4.5Mg1), les caractéristiques mécaniques telles que les limites en matières de résistances à la traction et à l’élasticité seraient supérieures de trente et vingt pour cent vis-à-vis du traditionnelle alliage 6061-T6 (AlMg1SiCu). Si les tubes ne sont pas hydroformés, Nicolai utilise de nombreuses pièces usinées sur une machine CNC à cinq axes.

     

     

    Afin d’offrir un rendement de bon aloi et une précision de conduite irréprochable, Nicolai a blindé les rigidités latérales et axiales. Le confort sera procuré par les pneumatiques larges ainsi que par une longue sortie de la tige de selle. Le dégagement du triangle arrière autorise l’installation de pneus de 700X45 ou 650X50. La géométrie du cadre a été dessinée pour s’accorder avec l’installation d’une fourche rigide ou d’une fourche télescopique de quarante millimètres de débattement. Parmi les autres spécificités du cadre nous pouvons citer une patte d’étrier arrière compatible postmount 140mm, la comptabilité avec des transmissions monoplateau ou double-plateaux, un tube de selle de 31.6mm de diamètre afin de pouvoir monter une tige de selle ajustable sans souci, la possibilité de monter ce cadre avec un cintre plat ou courbé de type gravel/route,

    Il existe cinquante coloris disponibles et ce cadre peut également être anodisé, le prix de vente est fixé à 1'449 euros et le poids annoncé est de 1'900 grammes (raille L et en finition Raw).

     

    La petite histoire de Nicolai

    Karlheinz Nicolai, alias Kalle, a fondé Nicolai il y a une vingtaine d’années. Son crédo est de concevoir et de fabriquer ses cadres en Allemagne. Toute est fabriqués en interne, y compris les petites pièces d’un cadre. Les cadres ont rapidement bénéficié d’une certaine popularité de par leur technicité et leur look particulier. Un Nicolai, ça se reconnaît de loin et c’est conçu pour être fiable. Après des débuts dans un garage et une collaboration avec deux soudeurs, Nicolai s’est rapidement vite développé. Désormais la firme est basée à Mehle, Nord de l’Allemagne, et elle emploie vingt-sept personnes. La production est artisanale et il est possible de personnaliser tous les cadres, et ce tant au niveau de la géométrie que des finitions.


  • Classé dans la categorie: Matos | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • Connectez-vous pour commenter

    Connectez-vous :


    Mot de passe perdu ?

    Inscrivez-vous :