Découverte : pneus ERE Research en coton

Face aux géants du secteur, ERE propose des pneus sans compromis, dont la qualité de roulement nous a tout simplement ébloui. Pour en savoir plus nous avons interviewé le fondateur de la marque, et essayé les Ere Genus à carcasse coton.
Publié le 07/08/2020 08:33 - par
2753 vues - 0 commentaire
  • Derrière les flancs beiges sublimes des Genus se cache aussi une belle aventure. Ere Reseach est une entreprise hollandaise créée par Piet Van Der Velde, un ancien cycliste pro et grand passionné de design de produits de vélo. L'histoire de cette ITW est uniquement due à la qualité des pneus coton "Genus Pro CC Skinwall". Comme nous avons été littéralement bluffés par nos premiers tours de roues avec ses pneus, nous avons voulu en savoir plus sur la technologie des pneus Coton... mais aussi sur cette toute petite entreprise hollandaise bien décidée à aller au bout de ses idées, et pas impressionnée par les géants qui l'entourent.

    Franchement... quoi de plus enthousiasmant qu'un pneu a flanc beige tout neuf sur une roue en carbone...?

     

     

    VdR : Bonjour Piet, merci de nous accorder un peu de temps. Pouvez vous vous présenter, et nous résumer votre expérience dans le vélo ?

    Piet : Je suis un ancien coureur pro et un designer produit. Je "vis vélo" depuis que je suis capable de rouler, et j'ai commencé à courir à l'age de 13 ans, jusqu'à 23, où des problèmes cardiaques ont mis fin à ma carrière pro. Je me suis alors tourné vers le développement de produits. J'ai travaillé pour Cannondale, Specialized, Colnago, Pinarello, Selle Italia, Rapha, Prologo, Supacaz, Koga, Pro, et d'autres.

     

    Comment en êtes vous arrivé à développer des pneus haut de gamme ?

    Les pneus était un challenge qui m'attendait ! Si vous regardez le nombre de compagnies qui se concentrent sur les pneus haut-de-gamme, vous pouvez les compter sur les doigts d'une main. Et la plupart n'ont pas proposé beaucoup d'innovation ou de nouvelles empreintes en plusieurs décénies. Donc de mon point de vue, c'est un domaine où il y a beaucoup à faire, et qui mérite quelques idées nouvelles.

    Piet Van Der Velde dans son atelier

     

    Qu'est ce qui fait la différence entre un pneu coton et les gommes haut de gamme des grandes compagnies ?

    Ere utilisent aussi des gommes vulcanisées semblables à celles des grandes compagnies. Mais nous pensons surtout qu'une technologie ne peut répondre à toutes les attentes du marché. Les pneus coton se comportent différemment des pneus vulcanisés et sont notablement plus souples. C'est quelque chose qui se sent très bien en roulant, et à laquelle sont très sensibles les cyclistes expérimentés, qui ont développé un sens aigu de la connexion entre le vélo et la route. Au-delà des performances, cette sensation très singulière est ce qui place les pneus en coton au sommet de ce que nous offrons.

     

     Qu'y a t il de spécifique à votre gomme, et à la texture qu'elle présente sur les portions latérales ?

    La texture du Genus est assez prononcée et distinctive. Elle est nettement plus prononcée que celle des Corsa par exemple. Le but est de créer un grip mécanique en plus de l'adhérence de la gomme elle même. Le but est bien sur d'améliorer le feeling et la confiance en courbe. Nous utilisons une gomme naturelle, qui est mixée à un durciceur de 65a afin de conserver un grip maximum, tout en limitant l'usure.

     

    Partagez vous la tendance actuelle d'élargissement des jantes, d'augmentation du volume et de diminution de pression... Sont elles bénéfiques à vos produits ?

    Oui, je suis tout à fait d'accord. Jantes larges et volume sont un progrès qui augmente le grip et diminue la pression. On tend à tirer le meilleur d'une bonne combinaison de taille de pneu/taille de jante qui abouti à une meilleure stabilité, et une meilleure expérience.

     

     

    Nous avons testé la version standard du genus "CC", mais il existe aussi en boyau et en tubeless. d'après les données que vous mettez en ligne, le boyau semble garder un petit avantage sur la chambre, tandis que le tubeless serait un petit peu plus lent. C'est amusant car cela va à l'encontre de tous les discours marketing, et surtout semble confirmer que les boyaux ne mourront jamais... Que pensez vous de l'avenir de ces trois technologies

     

    Boyau vs tubeless est une question passionnante. Etant moi même un peu old school, j'avoue vraiment aimer les boyaux, notamment pour certains usages particuliers, comme la piste, la haute montagne... Le tubeless s'en approche toutefois très près, mais offre un poids inférieur et une protection préventive des crevaisons. L'un comme l'autre ne sont pas simples à installer, et constituent deux systèmes de spécialistes, destinés à des cyclistes prêt à s'investir dans un apprentissage spécifique. Entre les deux, la solution chambre à air reste une valeur sure, accessible à tous.

    Bien sur la grande question est quel est le plus rapide... Et bien cela dépend des circonstances. Les tests de roulement en laboratoire montre que notre boyau Genus a la plus faible résistance au monde. Mais personne ne roule sur des rouleaux de laboratoire, et c'est leurs performances en conditions réelles dont nous sommes vraiment fiers !

     

    Je peux très bien comprendre que des gens se désintéresse du tubeless et un pneu à chambre restera toujours le moyen le plus simple de rouler. De même que le boyau gardera ça place pour les descentes de montagne, la piste ou le cyclo-cross. Donc selon moi, chaque système a son propre avenir, et c'est pour celà que nous proposons nos produits dans les 3 technologies.

     

    Un pneu qui emprunte beaucoup au boyau

     

     

    NOTRE ESSAI

     

    C'est peut être inhabituel de donner la conclusion d'un essai en introduction, mais nous avons découvert un produit sans faiblesse, ni compromis, qui tient totalement ses promesses. Alors nous n'avons pas vraiment à nuancer ou mettre en perspective nos impressions : ces pneus nous ont réellement bluffés !

     

     

    La marchandise

    Nous avons reçus les Genus Pro CC Skinwall en 26mm.

    Les flancs sont d'un sublime beige-doré qui fera inévitablement vos camarades vous demander pourquoi vous êtes parti en boyaux... mais non, ils sont à bonnes vieilles chambre.

    La carcasse en coton est tressée à la main et présente une densité de 320 tpi

    Ils existent aussi en 28mm. aussi en boyaux, aussi en tubeless.

    Les nôtres sont donc des 26mm "CC" (Coton Clincher), pèsent 221 grammes, et coûtent 65€ pièce.

     

    Le secret du coton, sa souplesse

     

     

     

    Montage

    Comme d'autres pneus coton, les Ere arrivent plats, sans aucun relief préformé. L'installation demande un peu d'habitude, d'autant que les carcasses sont prévues pour se détendre à 'usage, et sont donc bien ajustée au départ. Rien ne sert de se presser, installer des pneus comme cela, même en vulgaire chambre, est un plaisir en soit.

    Nous recommandons d'utiliser des chambres de faible volume pour faciliter le montage.

    Le montage fait place à un périmètres parfaitement rond et régulier.

     

    Sur nos jantes en 19mm interne, le pneu mesure... 26mm. Normal ? oui et non. C'est du moins inhabituel, les constructeurs ayant largement tendance à sous étiqueter leurs pneus, nous sommes plus habitués à voir des 25mm qui font 27 ou 28mm.

    Donc si vous voulez des 28mm...  commandez simplement des 28mm.

     

    Les picots latéraux sont là pour ajouter un grip mécanique à l'adhérence de la gomme... mais il nous est difficile de ressentir leur impact

     

     

     

    Roulage

    Pour les raisons évoquées ci-dessus, nous ne sommes plus habitués à rouler des pneus de 26mm et moins... La première impression a donc été de revenir à un profil tranchant ! L'intégration aérodynamique n'en est que meilleure sur des roues standard, et si le volume nous a paru plus faible, le confort lui n'en n'est aucunement affecté.

     

    Mieux après quelques ajustements, nous sommes mêmes revenus a des pressions que nous n'utilisions plus. Ere recommande d'ailleurs un gonflage entre 6 et 9 bars... et un peu comme des boyaux haut de gamme, pression de gonflage et confort semblent ici décorrellés.

     

    Ce que l'on ressent par contre, plus que du "confort", c'est une qualité de contact avec la route. Des sensations vraiment rares que nous n'avions pour ainsi dire jamais connues... bien entendu on rentre dans une certaine subtilité aussi.

     

    La diminution de diamètre nous a un peu ralenti en descente dans un premier temps, mais par contre que ce soit au plat ou en bosses, les sensations ont été exceptionnelles, et encore plus avec une pression importante. Contrairement à un pneu standard, les flancs sont si souples que la pression participe beaucoup à tenue du pneu.

     

    Si le rendement théorique est au top, nous ne pouvons qu'acquiescer. Il se passe vraiment quelque chose de magique dans la relation entre le pédalage et le roulement. Ce n'est ni quantifiable, ni explicable, mais ces pneus procurent un plaisir hors norme.

     

     

    26mm est loin d'être un petit pneu, mais nettement en-dessous des 27 à 29mm que nous utilisons plus généralement. pour autant, les sensations nous ont plutôt paru favorables. Nous aurions bien essayé la version 28mm pour un usage général, mais le 26mm est finalement bien adapté à l'usage d'exception que l'on réserve à ses pneus, et double l'efficacité de roulement d'une efficacité aérodynamique supérieure.

     

     

     

    Rationalisation...

    Nous pouvons prédire à coup sur que ces pneus ne dureront pas 10 000 kilomètres, et sont un luxe absolu.

    Nous avons récemment roulé les Turbo Coton Specialized, et pouvons les situer dans la même catégorie.

    A 65€, ils sons effectivement très chers, mais plutôt moins cher que leurs concurrents directs. A 11,6W de résistance au roulement, ils sont aussi nettement plus lents que les 10,4W de la version boyau à 99€.

    Vu comme ça ils sont donc (presque) une affaire. Enfin qu'elle que soit la façon de se présenter les choses, si vous avez lu jusqu'ici, c'est que vous partagez probablement notre avis qu'une vie cycliste serait incomplète sans avoir goûté au toucher du coton !

    Achat en ligne chez Ere

     


  • Classé dans la categorie: Matos | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • Connectez-vous pour commenter

    Connectez-vous :


    Mot de passe perdu ?

    Inscrivez-vous :