Hutchinson Touareg pour tous et tous les terrains

Découvrez le Touareg, le pneu Gravel polyvalent d'Hutchinson.
Publié le 04/05/2020 08:00 - par
2567 vues - 0 commentaire
  •  

    Hutchinson Touareg pour tous et tous les terrains 

    ​​Hutchinson fête cette année ses 130 ans, la marque est à ce jour la seule a produire des pneumatiques vélo en France. Au-delà d’une fierté, c’est aussi la conservation d'une vraie flexibilité pour les ingénieurs. Des premiers coups de crayon à la création des prototypes, les tests terrain et les validations avant production. 

    Des développements qui sont toujours également liés à la compétition pour les pneus les plus pointus. On pense  à l’équipe Direct Energie pour la Route, au Team Sunn et MMR pour le VTT. 

    Le Gravel est bien sûr une préoccupation pour Hutchinson. Une discipline qui permet à une marque comme Hutchinson de sortir de ses frontières et montrer son savoir-faire à la communauté grandissante des « Graveleurs ». 

    À ce jour sa gamme est plutôt réduite avec un seul pneu développé spécifiquement :  l’Overide (disponible en 700C x 35, 38, 45 et 650B x 47). Par ailleurs, on note également au catalogue la présence de pneus "adaptés" au Gravel souvent issus du VTT : Black Mamba CX/CX+ (disponible en 700C x 32, 35, 38 et 650B x 50) et le Toro CX qui est désormais décliné en 700C x 47. 

     

    Le Touareg est disponible en finition noire ou flancs Tan comme ici. En noir, trois tailles sont disponibles : 700C x 40, 45 et 650B x 47, deux tailles en flanc Tan, 700C x 40 et 650B x 47. Soit cinq références toutes Tubeless Ready et avec le renfort tringle à tringle HardSkin.

     

    Ce nouveau Touareg, est le pneu qui va pouvoir prendre le relais sur des terrains plus compliqués, plus rocailleux, plus vallonnés avec éventuellement des sols tendres. Nous avons assisté à la présentation de ce nouveau Touareg du côté de Marseille, une présentation qui a été complété par un bref mais vrai test terrain. 

    Touareg est un nom qui évoque à tout le monde le voyage, l’aventure. Pour la marque derrière le nom commercial, c'est la polyvalence, la sécurité et enfin la performance qui sont les points clés de ce nouveau pneu.  

     

    Joël Balez ingénieur R&D : Nous avons repris les technologies qui fonctionnent en VTT que l’on a voulu adapter au Gravel. On conserve une bande de roulement performante et une partie intermédiaire en small block pour un bon grip et une bonne progressivité entre les différentes parties du cramponnage. 

     

    Sur une piste DFCI comme celle-ci, la motricité est parfois aléatoire surtout dans la pente. Le Touareg apporte tout ce que l'on recherche pour rouler en toute sécurité sans devoir scanner du regard chaque pierre pour éviter la crevaison ou la perte d'adhérence. 

     

    Sur ce Touareg et cela dans toutes les versions, on retrouve une carcasse 127 Tpi, un renfort Hardskin tringle à tringle qui protège les flancs, mais aussi la bande de roulement. La construction globale permet de rendre le Touareg complètement Tubeless Ready.

    La gomme est quant à elle bi densité, on observe une gomme de structure collée à la carcasse et pour les crampons de bande de roulement. Une gomme plus tendre est utilisée pour les crampons latéraux afin d'optimiser la déformation et donc l'accroche. Ces derniers reprennent dans les grandes lignes le dessin de ses du pneu VTT de XC le Skeleton. 

     

    Hutchinson annonce le poids suivant :

    • 490 grammes en 700C x 40 mm flancs noir ou Tan (on a pesé notre exemplaire à 494 grammes sur notre balance)
    • 550 grammes en 700C x 45 mm flancs noir (n'existe pas en Tan)
    • 585 grammes en 650B x 47 mm flancs noir ou Tan 

     

    Le tarif de ce Touareg dans les deux finitions est de 36,90 €, un prix placé, c’est aussi cela la polyvalence ! 

     

    Lien web : www.hutchinsontires.com

     

    Full gaz en descente sur une DFCI, il ne faut pas oublier de freiner avant chaque virage et si possible sur une surface stabilisée. 

     

    Test terrain : 

    Nous avons pu le temps d’une journée rouler avec le Touareg en 700 x 40 mm. Une cinquantaine de kilomètres autour d’Auriol (dans le 13) sur un terrain relativement cassant. Vous pourrez en juger sur les photos prises dans le cadre du Press Camp. En terme de pression nous sommes partis avec 2.1 à l’avant et 2.3 à l’arrière, un choix que nous avons ensuite ajusté pour descendre à 1.9 avant et arrière. La marque préconise environ 2.5 bar pour un pilote de 70 kg comme valeur de base. 

    Notre guide nous avait concocté un sacré parcours, joli, physique, mais surtout risqué pour les pneumatiques. Chez Hutchinson, ils ont foi entre les produits, car malgré les passages engagés (voir photo ci-dessous) aucune crevaison ne fut déclarée pour les quinze cyclistes du groupe. Un parcours que l'on peut assimiler à celui du Roc Gravel par exemple. Une épreuve que l'on a pu terminer l'an passé la faute à un pneu avant trop fragile (WTB Resolute monté d'origine sur un GT Grade). Avec le Touareg on a senti la différence, le pneu nous apporté du grip et de la sécurité pour reprendre les dires de la marque. Avec nos mots, en gros on passe partout avec de la vitesse, en se faisant plaisir et cela s'arrêter tous les kilomètres pour remettre de l'air ou une chambre à air. Alors certes le Touareg pèse son poids, nous n'allons vérifié à 494 grammes, mais au moins il va au bout des choses. Il est difficile de réclamer du rendement, de l'étanchéité et de la solidité, le Touareg possède cependant l'un des meilleurs ratios du marché assurément. 

    Le renfort Hardskin présente dans ce pneu participe logiquement à ce bon comportement. On a certes une carcasse un peu plus rigide, mais globalement le cycliste est gagnant. C'est appréciable aussi de pouvoir descendre la pression et d'avoir toujours un pneu performant. 

     

    La découverte du Touareg s'est déroulée sur un terrain parfois à la limite du VTT. Ce n'est pas pour lui déplaire, d'autant que notre Scott Addict Gravel se comporte a merveille chaussé de sa paire de Touareg en 40 mm. 

     

    Nous avons été vraiment agréablement surpris par le comportement du Touareg sur route. Après notre virée Gravel, nous avions encore un peu d’énergie. Nous sommes donc partis pour l’ascension de l’Espigoulier par Gemenos. Un col d’environ 9 km qui propose des lacets magnifiques et une vue également sympa sur Marseille. Qui dit col dit également descente, l’occasion est trop belle pour tester notre Touareg sur ce terrain. Nous avons gardé nos pressions (1.9/1.9) pour plus de simplicité. Sur la route le Touareg est vraiment performant, pas de bruit, du rendement et un excellent grip en courbe. Que demander de plus, c’est fun et c’est rapide. Ce pneu démontre bien là sa polyvalence après avoir assuré sur les terrains cassants du matin. 

    Nous avons poursuivi le test du Touareg sur nos terrains habituels de retour en Ile-de-France. Pas de mauvaise surprise lors du montage sur nos roues Mavic Ksyrium Allroad. L’étanchéité est facile à obtenir et le pneu la conserve bien. Pour notre modèle en 700C x 40 mm nous avons mis 60 ml de préventif. Utilisé sur notre parcours velotaf quotidien ou lors de sorties plaisir, le Touareg est aussi agréable que dans le sud de France. Il aime cependant plus les pays chauds et les sols secs c’est certain. La boue n’est pas son fort, mais il s’en accommode si le pilote adapte un peu sa vitesse et ses trajectoires. Tout dépend donc de vos terrains de jeu et de vos envies. Si vous pratiquez le Bikepacking en Gravel et que la météo vous fait des misères, le Touareg vous permettra néanmoins de traverser les zones boueuses sans peine. Si vous êtes au départ d’une compétition de Gravel et que la météo tourne au vinaigre une fois sur place, cela sera plus compliqué pour performer mais vous ne serrez pas les moins bien chaussés du peleton. 

    D'ailleurs honnêtement, il nous est difficile de vous conseiller une alternative de pneu Gravel adapté à la dernière situation citée. Il n’existe en effet pas réellement de pneu Gravel estampillé « Boue ». On trouve des pneus bien armés, mais ils sont souvent estampillés "terrain mixte". Si on reste dans la gamme ​​​​Hutchinson, on peut quand même citer la nouvelle version du Toro en 700C x 47 mm. On imagine éventuellement un duo Toro/Touareg si avoir des crampons à l'avant vous rassure. 

     

    Le Touareg est un pneu qui permet des fantaisies de pilotage. On serait assez intéressé pour tester une version 700C x 45 mm par curiosité. Une taille qui cependant pose problème sur certains cadres, notre Scott Addict de test ne le permettrait pas par exemple. Il offre en effet que trop peu de dégagement au niveau des bases arrières. 

     

     

    Découvrir les pneumatiques Hutchinson


  • Classé dans la categorie: Matos | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • Connectez-vous pour commenter

    Connectez-vous :


    Mot de passe perdu ?

    Inscrivez-vous :