Essai longue durée : GPS Karoo de Hammerhead

Affichage 3,5", écran tactile, autonomie boostée : le Karoo est LA nouvelle référence pour la navigation.
Publié le 23/04/2020 09:50 - par
1561 vues - 0 commentaire
  • Hammearhead est un nouvel acteur du monde des GPS qui n’a pas fini de faire parler de lui ! Une pure start-up américaine, démarrée sur un financement participatif, et aujourd’hui forte de 35 personnes bien décidées à en faire le GPS de référence pour le vélo.

    Cela peut faire sourire, mais il faut reconnaître que le marché s’est orienté vers des GPS multi-fonction, essentiellement axés sur l’enregistrement de sessions Strava, d’affichage de performance (capteurs puissance, ceinture cardio et capteurs « ANT »…), d’échanges d’info avec smartphone, et… accessoirement de navigation.

    Avec son Karoo, Hammerhead n’a pas abandonné les fonctions connexes d’un GPS, mais a  tout simplement placé la navigation au centre de son développement.


    Le Karoo : musculature américaine, cerveau Californien

    Le produit présente des proportions classiques, mais une fois qu’on l’a entre les mains, on se rend compte de ses dimensions généreuses. Et pour cause, pouvoir naviguer avec efficacité demande trois caractéristiques essentielles : un large écran tactile, une grosse batterie et un micro-processeur de course. Bref, « Tout est plus grand en Amérique » pourrait on conclure… mais se serait aller un peu vite, car, aussi musclé soit-il, c’est surtout l’ergonomie extrêmement fluide du Karoo qui fait la différence.

    Si vous avez déjà passé un peu de temps dans les sous-sous-sous menu d’un Garmin, le Karoo lui vous rappellera tout simplement la simplicité californienne de votre téléphone.


    Au coeur du Karoo : l’écran tactile « géant »

     

    Ce qui fut vrai pour les GPS de voiture, l’est aussi vrai des GPS de vélo : ils ont tous été ringardisés par les applications de téléphone, qui bénéficient d’une cartographie en ligne (donc à jour) et d’un écran tactile zoomable / orientable… vous en rêviez, Et bien le Karoo c’est exactement les fonctionnalités d’un iPhone, avec en plus la possibilité de lire des fichiers GPX/TCX, les fonctions habituelles qu’on attends d’un GPS, et d’une (grosse) batterie qui fait l’objet d’une attention toute particulière dans sa gestion.


    L’interface et la synchro « Cloud »
    L’autre particularité du Karoo est de se synchroniser (via Wifi) au « dashboard » Hammerhead, qui fonctionne en « Cloud ». En français une page internet personnelle, très simple, qui permet de créer des parcours (ou en importer depuis une autre plateforme), d’archiver ses sorties, et gérer ses paramètres. Toutes ces informations sont sauvegardées sur le Cloud Hammerhead, auquel le Karoo se synchronise automatiquement, dès qu’il se connecte à un Wifi.

    Pour créer ses parcours, le « route builder » est particulièrement pratique et intuitif. S’il est similaire à la concurrence (Komoot, Strava, etc..) il repose sur une cartographie propre à Hammerhead, et propose en plus quelques fonctions innovantes. Nous avons particulièrement aimé la possibilité d’inverser le sens de parcours, ou encore de définir le type de parcours (VTT/Route/Gravel ) qui influe sur le choix de chemin proposé.

    Le « fond de carte » est à charger en Wifi depuis le Karoo. La mémoire (8.5 Go) ne permet pas d’avoir toute la planète en même temps, mais une bonne partie de la France en tous cas, voire plusieurs « petits » pays. Il suffit d’une connection Wifi pour installer la zone dont on a besoin (gratuitement)


    A bicyclette…
    Lors de notre période d’essai nous avons été tout simplement bluffé par la simplicité d’utilisation du Karoo. Une fois la connection Wifi établie, tout s’enchaine très simplement, et la connection des accessoires (ceinture cardio par exemple) est une formalité.
    L’écran large (3,5 pouces) et clair (presque deux fois la densité de pixel du Garmin 1030), est très confortable, d’autant qu’il est « très » tactile, fonctionnant même sur les bords, même par temps froid, et même avec des gants.

    Nous ne nous attarderons pas sur les fonctions habituelles et les options d’affichages qui sont similaires à la concurrence (en plus grand), mais bien sur, sur la navigation. Si la carte est affichée dans tous les cas, lors d’un suivi de tracé deux options sont possibles. Un petit cadenas vous colle au tracé. Si vous le déverrouillez (d’une touche), vous pouvez alors totalement explorer la carte. Zoomer / dézoomer, glisser/tourner, exactement comme sur une tablette ou un smartphone. C’est vraiment d’un grand confort quand on a un doute sur une trace et que l’on veut rapidement vérifier les chemins alentours. Une fois remis sur la bonne trace, une touche sur le cadenas replace la carte à l’endroit où vous êtes.

    Et c’est suffisamment réactif pour pouvoir se faire en roulant.

     

    Autre fonction intéressante, sur la page suivante est affiché le profil du tracé, avec donc la possibilité de visualiser (et toujours zoomer / dézoomer) ce qui reste à grimper. Egalement une aide précieuse pour savoir si c’est normal que le chemin monte encore alors que la trace descend… très pratique dans le brouillard ou en foret.

    Bien sur, la prise en main demande quelques sessions pour être pleinement exploitée, mais l’apprentissage est rapide, et surtout l’engin terriblement efficace dans les situations où l’on en a réellement besoin de son aide.

    L’autre point remarquable est l’autonomie, annoncée à 15 heures. Même si d’autres appareils ont une autonomie équivalente, il est évident que la taille de l’écran et les manipulations fréquentes lors de sorties sauvages sont plus consommatrices que les conditions « normales ». C’est d’ailleurs ce qui fait le poids notable de l’engin (190 grammes), mais c’est pour la bonne cause puisqu’en conditions réelles, nous avons pu utiliser le Karoo pendant une bonne dizaine d’heures en suivi de tracé, avant de finalement le brancher sur une power bank pour terminer notre sortie marathon.


    Un logiciel en mouvement

     L’autre grande force de Hammerhead est que le Karoo est conçu pour être évolutif. Les mises à jours sont très fréquentes. Elles résolvent des problèmes informatiques, mais apportent aussi de nouvelles fonctionnalités, très souvent à la demande de la communauté d’utilisateurs. Il est d’ailleurs à noter que l’affichage n’est pas encore disponible en Français (ni en aucune autre langue), mais sera probablement traduit courant 2020.

    En pratique, ce n’est pas extrêmement gênant, tant les menus sont réellement simples. De toute notre période d’essai, le seul « bug » constaté concerne la synchronisation automatique à Strava qui ne fonctionne pas toujours de façon transparente. C’est un problème que nous rencontrons également sur Garmin, et qui, selon Hammerhead, est du à Strava. Une chose est sur c’est qu’il n’est pas du à un problème de connection au Smartphone, car vous l’aurez compris, le Karoo est totalement autonome, et ne « passe pas »  par votre téléphone. Par contre, nous n’avons pas testé cette option, mais il peut recevoir une carte Sim, et ainsi se synchroniser en permanence via le réseau téléphonique.

    Bilan : la nouvelle référence pour la navigation !

    Il fait globalement tout ce que font les autres, mais avec l’avantage d’une prise en main plus instinctive (en dépit d’une interface en Anglais), et d’un écran nettement plus pratique. L’ergonomie se poursuit également sur le site qui permet de créer et enregistrer ces tracés et se synchronise à chaque fois que le Karoo se connecte à un Wifi.

    Evidemment, pour ce qui concerne la navigation, le Karoo n’a tout simplement pas de concurrent, et l’ambition de creuser l’écart en proposant régulièrement de nouvelles fonctions (la dernière : modification tactile d’un tracé en cours de sortie, directement sur la carte).

    Même si le Karoo n’est pas spécialement économique, il est pourtant très bien placé, puisque son prix inclus la cartographie pour la planète complète, sans supplément !


    En résumé, il reste bien sur des alternatives moins chères et/ou plus légères si l’on a pas un besoin primordial de navigation… mais dès lors que la fonction GPS est votre critère principal, le Karoo est clairement loin devant. Dans cette perspective, il est donc naturellement le GPS idéal pour les découvrir de nouveaux parcours, qu’ils soient dans le bois d’a côté ou à l’autre bout du monde.


    les +

    Ergonomie tactile type tablette/smartphone
    Ecran 3,5 pouces
    Capacités et fiabilité informatiques
    Ergonomie du site / Interface Cloud transparente
    Autonomie
    Mise à jours fréquentes

     

    les -
    Interface uniquement en Anglais pour l’instant
    Poids / Encombrement

     

    Poids VdR : 190 grammes

    Tarif : 374,95 € TTC sur le site https://www.hammerhead.io/ avec livraison incluse depuis les Pays Bas
    (Inclus son support de cintre et cartographie Monde)

     


  • Classé dans la categorie: Matos | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • Connectez-vous pour commenter

    Connectez-vous :


    Mot de passe perdu ?

    Inscrivez-vous :