Moussa Cross – Le cyclo-cross se met en mode «neige» !

Après un lancement qui s’était déroulée sur des pistes de ski, le deuxième Moussa Cross s’est disputé en plein centre de la station valaisanne d’Anzère. Le concept de cette épreuve atypique est de proposer un parcours enneigé tout en respectant les codes du cyclo-cross. De la folie ? Non, ça dépote !
Publié le 21/01/2020 10:20 - par
2669 vues - 1 commentaire
  • Texte : Amaël Donnet

    Photos : Joël Perrier

     

    L’idée de ce concept un peu fou, un cyclo-cross dans une station de ski, revient à Siméon Torrent. Ce dernier avait motivé l’an dernier Jean Pierre- Blanc (alias Poustof) pour que le tracé passe dans les alentours de sa buvette montagnarde. Si cette année l’équipe ne change pas, le tracé quitte les pistes de ski au profit du centre de la station valaisanne.Pour en savoir plus, voici la première édition du Moussa Cross

     

    Poustof est dans la place !

     

    Le cyclo-cross est une discipline relativement élitiste… Et ce encore plus en montagne et dans la neige ! Histoire que tout le monde prenne du plaisir et pour ouvrir l’épreuve à un maximum de concurrent, les organisateurs ont eu la bonne idée de proposer deux épreuves. Une première course était réservée aux populaires, aux jeunes et à tous types de vélos. La deuxième course était de son côté destinée aux compétiteurs aguerris.

    Long d’un kilomètre, la nouvelle boucle du Moussa Cross empruntait trois rampes d’escalier, un slalom typé géant, un infernal escargot, un passage dans un parking transformé en boîte de nuit et trois relances plutôt violentes.

     

    Une épreuve pour les jeunes et pour tous les cyclistes (e-MTB, VTT & Cie) s’est disputée en préambule du cyclo-cross.

     

    La relève découvre le principe de l’escargot.

     

    Neige molle par endroit et talus à gravir, tout ne fut pas facile !

     

    Le slalom, un des seuls endroits où il était possible de récupérer et de faire baisser les pulsations sous les 190 battements par minutes.

     

    La meute des crossmen !

     

    Plongée dans la disco !

     

    Gargamel traverse un garage transformé en disco !

     

    La relance menant en direction de l’arrivée, un des rares passages déneigé.

     

    Deuxième de la première édition, Yves Corminbœuf a remporté cette année l’épreuve dans la catégorie Elite sas connaître d’histoire, il a pris les devants dès le départ et plus personne ne l’a revu ! Si le nouveau parcours ne propose plus un panorama d’exception, c’était un réel plaisir de rouler dans le centre de la station. La variété des obstacles s’est montrée plus grande et nous avons découvert un sacré potentiel de développement pour le futur. Imaginons une course de nuit, avec des concerts, un DJ, des ravitaillements houblonnés tout le long du parcours pour les spectateurs. Ca serait… «Dinguissime» !!!

     

    Yves Corminboeuf fonce vers l’arrivée !

     

     

    Votre humble serviteur en mode poursuite sur un BMC Urs. L’essai est à venir !

     

    Cette épreuve vous semble folle ? En fait, même si c’est particulièrement exigeant, c’est aussi très amusant et cela permet de repousser ses limites dans une bonne ambiance. Pour faire court : ne loupez donc pas la troisième édition ! Il se murmure également que UCI travaille ardemment pour proposer une Coupe du Monde de cyclo-cross dans un registre relativement similaire. Affaire à suivre !

     


  • Classé dans la categorie: Evènements | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • 1 Commentaire


    avatar  Publié le 2020-04-01 18:21:01 par Nervar

    Interessant comme épreuve, et personnellement, ce n'est pas les idées d'épreuves différentes qui me manquent, mais elles sont tres vite freinées par des normes, exigences, et autorisations toujours plus restrictives !
    Je vois par exemple, que ce circuit empreinte un escalier en descendant ..!? Comment cela a t il pu être autorisé ? Normalement si escalier il y a sur un parcours de cross, seul le passage en montée est autorisé..
    En tout cas bravo a tous ceux qui ont participer a la création de l'épreuve et voir leur travail porter ses fruits.
  • Connectez-vous pour commenter

    Connectez-vous :


    Mot de passe perdu ?

    Inscrivez-vous :