GRX 12 vitesses : le meilleur groupe méca ?

Il y a déjà quelques semaines, Shimano a dévoilé ses deux nouveaux groupes GRX. Outre diverses évolutions ergonomiques et esthétiques, la principale évolution concerne le passage à une transmission douze vitesses. Exit le onze ! Nous avons pris le temps d’essayer le RX820 sur nos parcours favoris, voici notre bilan.
Publié le 29/09/2023 06:54 -
4121 lectures - 2 commentaires

 

Texte & photos : Amaël Donnet

 

Notre présentation des groupes GRX RX820 et RX610 sur VV et sur VDR

 

 

Le jeu des sept différences !

Shimano a travaillé sur les détails pour augmenter les performances de

ses deux nouveaux groupes GRX. Nous allons regarder de près, pièce par pièce, les évolutions apportées au RX820 1X12 (1’590€). Pour les fans du double, sachez que ce dernier se décline également en version 2X12 (1’630€).

 

Les leviers

La forme des leviers a été revue afin d’offrir une meilleure ergonomie avec les cintres évasés, la texture des cocottes propose plus de douceur et une meilleure prise en main. Ces retouches sont minimes, elles sont à peine visibles pour un œil non averti. En option, il existe une manette gauche spécifique pour les tiges de selle ajustable. Nous allons essayer cette option dès que possible, car au niveau ergonomique c’est plus agréable que le levier de la tige de selle ajustable Pro. Ce dernier possède cependant un fonctionnement sans reproche.

  • Poids : 511g (constructeur)

Les nouveaux et les anciens leviers

 

Le pédalier

Que cela soit en version 1X12 ou en 2X12, les manivelles sont parfaitement identiques, les différences résident dans les plateaux et leur déport spécifique. Si ce n’est au niveau d’une très légère retouche cosmétique, il n’y a pas eu de réelle modification concernant le pédalier. C’est à notre avis un point fâcheux, à l’usage les manivelles ont tendance à se marquer assez (trop) rapidement. En 1X12, le choix des plateaux est de 40 ou 42 dents, de leur côté, les manivelles se déclinent en 170, 172.5 et 175mm.

  • Poids : 655g (constructeur)

 

Les manivelles gauche et droite, des pédaliers simple et double plateaux, sont similaires.

 

Le nouveau pédalier et l’ancien, cherchez les différences (à part la finition) et rapportez-les dans les commentaires. Dans sa version "Limited", ce pédalier est magnifique !

 

Le dérailleur arrière

Le look et la finition du dérailleur arrière font un bon en avant, toutefois la «grande» nouveauté réside dans la chape interchangeable. Selon la K7 vous allez choisir un modèle GS (chape moyenne) et SGS ( chape longue) et en cas de changement de cassette, vous pouvez adapter la dimension de la chape. Il n’y a plus besoin de changer de dérailleur ! On retrouve évidemment la tension de chape Shadow RD+ débrayable.

  • Poids : 290g (constructeur)

Petit focus sur le levier qui permet de durcir ou de libérer la tension de la chape.

 

La nouvelle version du dérailleur est très réussie au niveau esthétique. L’ancienne version prend un méchant coup de vieux !

 

 

La K7

En 1X12, deux cassettes figurent au catalogue Shimano : 10-45 et 1051 dents. Nous avons reçu la 10-51 dents, il s’agit en fait d’une cassette issue du groupe VTT Deore XT Hyperglide+. Les deux grands pignons sont en aluminium, les autres sont en acier. L’étagement est le suivant : 10-12-14-16-18-21-24-28-33-39-45 et 51 dents. Cette cassette se fixe uniquement sur les corps de roule libre «Micro Spline».

  • Poids : 462g (vérifié), écrou de serrage 4g

 

 

 

Les étriers de freins

Shimano n’a que peu communiqué sur les modifications apportées aux étriers de freins. Cependant force est de constater que leur construction évolue, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur, leur aspect devient bien plus flatteur.

 

 

 

Place à l’action !

Nous avons installé ce nouveau GRX sur un cadre titane Production Privée doté d’une fourche SR Suntour, d’une tige de selle ajustable Pro, des roues en carbone Shimano GRX et de pneus Hutchinson en 45mm. Notre montage s’oriente clairement vers une pratique engagée du gravel ! Mais même engagé, le gravel ne singe pas le VTT, sauf au niveau de l’esthétique. Voici notre avis sur ce sujet , il est bien sûr tout à fait normal de ne pas être d’accord avec ceci. Vous pouvez en débattre dans les commentaires, tout en restant courtois. Revenons à nos moutons, nous reviendrons sur ces éléments et nos choix à travers différents sujets spécifiques qui sortiront dans les prochaines semaines. Et pour ceux qui souhaitent mieux connaître Production Privée, sachez qu’un sujet de treize pages est à lire dans le magazine Vélo Vert N°360.

 

Un look qui navigue entre les univers du VTT et du gravel, cela reste cependant à l’usage un pur gravel.

 

Alors, comment ce nouveau GRX RX820 ? Sans détour, on peut dire qu’il a répondu à nos attentes. La nouvelle cosmétique nous a séduit, elle apporte un sacré coup de jeune au groupe GRX. Mais le plus important cela reste que le plumage se montre à la hauteur du ramage !

 

C’est en compagnie de Vincent Ancelin que nous avons pris contact avec ce groupe GRX en Valais. Sur une sortie tout sauf sage… !

 

Au final, la somme des petites améliorations délivre sur le terrain des sensations en nette progression. Si le confort des leviers est légèrement meilleur, cela ne se ressent que l’on roule sans gants, la puissance et la modulation du freinage sont de leur côté en net progrès, tout comme l’endurance. Les changements de braquets sont rapides, précis et l’indexation devient plus franche. En mono, le delta des développements devient vraiment important. On gagne ainsi en polyvalence et les écarts de ratio entre les pignons seront acceptables pour une majorité de pratiquants. Pour rappel, la différence entre les pignons se parle en pourcentage, et précision super importante, les dents ne se valent pas. Il y a plus de différence entre un pignon de dix et de onze dents qu’en haut de la cassette ! Nous avons consacré un «Tech à la loupe» sur ce sujet dans le Vélo Vert N°362 (octobre/novembre/décembre).

 

 

Si la fourche ne nous a pas paru indispensable pour notre sortie valaisanne, la tige de selle ajustable apporte bien des bienfaits. Le centre de gravité s’abaisse et on ne descend plus les jambes tendues. On descend plus vite, avec un confort amélioré et un sentiment de sécurité accrue.

 

Notre bilan

Ce groupe GRX RX820 est sans contestation possible le meilleur groupe mécanique du moment, il concurrence sans rougir les groupes électriques. Les changements de vitesse sont rapides, précis et bien plus francs que sur l’ancienne version du GRX. Le freinage s’est montré excellent et très endurant. Voici les seuls bémols à nos louanges :

  • Pour le moment, les corps de roue-libre «Micro Spline» ne sont pas encore très répandu dans le monde des roues gravel.
  • Le revêtement du pédalier s’estompe rapidement avec les frottements. En quelques sorties, moins d’une dizaine, notre pédalier a déjà mauvaise mine. On va vite le remplacer par le pédalier poli de l’édition limitée du GRX 11 ! Messieurs les développeurs Shimano, il va falloir se bouger la couenne sur ce sujet… Et vite !!!!

 

 

Petit CV du gravel de test

  • Cadre Production Privée Gravel Ti, titane, taille M
  • Fourche SR Suntour GRV, 40mm
  • Direction intégrée Production Privée
  • Cintre Pro Discover, flair de 12°,
  • Potence Chromag
  • Groupe Shimano GRX RX 820, 1X12
  • Pédalier Shimano GRX RX 820, manivelles 172.5mm, plateau 42 dents
  • Cassette Shimano Deore XT Hyperglide +, 10-51 dents
  • Roues Shimano GRX, jantes en carbone
  • Pneus Hutchinson
  • Tige de selle Pro Discover Dropper, course 70mm
  • Selle Pro Stealth
  • Poids 11kg300 (avec pédales Shimano XTR)

 



Classé dans la categorie: Matos | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • 2 Commentaires


    avatar  Publié le 2023-10-09 09:04:53 par Geoffrey JEANNE Geoffrey

    C'est sans nul doute ne jamais avoir roulé avec le groupe Ekar que de dire que ce grx 12 est le meilleur groupe mécanique...
    avatar  Publié le 2023-10-14 10:00:50 par Krachy

    @Geoffrey JEANNE Geoffrey J'ai souvent roulé avec l'Ekar, je dis ceci en connaissance de cause. Ce nouveau GRX est de loin le meilleur groupe actuel mécanique ! Je pense que vu tes propos avisé, tu connais bien tant le groupe Campa que ce nouveau groupe Shimano ?
  • Pour commenter, vous devez être identifié(e)

    Déjà inscrit ?

    Nouveau chez nous ?