Essai : Liv Devote Advanced Pro

Gravel ultime chez LIV, le Devote Advanced Pro a plus d'un atouts pour séduire les pratiquantes passionnées.
Publié le 29/05/2021 17:00 - par
1377 vues - 0 commentaire
  • Le Devote comme Liv l'a présenté lors de son lancement, un paysage de rêve légèrement différent de celui que nous avons rencontré lors de notre test. 

     

    Présentation 

     

    Le Devote Advanced Pro : un Gravel spécialement conçu pour les femmes. La marque ne propose que des vélos 100% conçus pour les dames faut-il encore le rappeler. Dans cette discipline qui s’oriente vers de longues heures de selle et demande d’être bien sur son vélo, mon attention a donc été attirée vers la proposition de Liv sur un vélo pensé pour la morphologie féminine. Les ajustements portent sur la géométrie, les développements et la taille des manivelles… 

    La phrase d’accroche de Liv sur le Devote Advanced Pro, nous a donné envie d’en savoir plus sur ce vélo affiché comme polyvalent et adaptable :  « que ce soit pour vos trajets quotidiens sur route et sur chemin, ou pour un voyage seule ou en groupe, le Devote Advanced s’adapte à toutes vos envies ». 

    Ce Gravel a été testé en taille M avec une cycliste de 1m68 durant 2 mois dans toutes les configurations possibles : en trajet vélotaf sur un ensemble routes et pistes roulantes, en sortie à la journée, dans des chemins cassants voire techniques parfois jusqu’à l’aventure à l’occasion de quatre jours de bikepacking avec le vélo équipé de sacoches. En tout le vélo a été testé sur environ 1500km. Je l’ai donc testé dans des chemins un peu accidentés dans les Vosges ou dans les Hautes-Alpes. 

     

    Une portion routière dans les les Hautes-Alpes, le Devote ne rechigne pas à avaler de l'asphalte bien au contraire. 

     

    Vélo de Bikepacking de luxe, le Devote Advanced Pro permet d'optimiser le poids total du vélo avant le départ, de quoi laisser de la marge pour ramener quelques souvenirs de voyage. Pour notre mini aventure de 4 jours, nous avions changé les pneus Maxxis Velocita (trop slick) pour des Hutchinson Touareg 700x40 mm en montage Tubeless bien évidemment. Le cadre prévoit une monte jusqu’à 45mm qui serait intéressant à explorer pour continuer à viser le confort sur de longs périples plutôt caillouteux. 

     

    Les points clés 

     

    Un petit bijou (très peut-être trop précieux pour les aventures) de performance : le choix d'un vélo 100% carbone amène légèreté et réactivité pour ce Gravel annoncé à 8,4kg. Le tout combiné par des composants ultra-performants dont notamment le groupe électrique Sram Force AXS qui est un régal de fluidité. Son tarif est élevé, il faut compter 5400 € pour l'adopter dans son garage. Une sacré somme, peut-être le vélo le plus onéreux que nous n'avons jamais roulé. 

    Son confort : malgré son profil sportif, la géométrie du cadre et sa forme permettent un bon confort. Sa géométrie sloping donne à ce vélo un côté voyage/endurance : on n’est pas couché sur le vélo, les lombaires nous en remercient. Cette position permet d’enchaîner les heures de selle sans avoir de douleurs, je peux quand même me mettre en position aéro en jouant sur ma position grâce au cintre route et ses différentes prises. De plus, la géométrie du vélo le rend très stable et je me suis sentie en sécurité dans les descentes un peu techniques ou quand je prenais de la vitesse, même lorsque le vélo était chargé. Concernant les composants, mention spéciale à la tige de selle Liv D-Fuse (en forme de D) qui filtre les petites aspérités de la route. J’ai été agréablement surprise par cet élément de confort, car j’appréhendais le côté rigide de cet ensemble 100% carbone. J'ai également adoptée la selle Liv Alacra SL qui allie super look épuré et confort. Même si le ressenti sur une selle est souvent une affaire personnelle, je valide le choix d’une selle large et confortable adaptée à la morphologie féminine.  

     

     

     

     

    Le vélo est polyvalent, il a testé sur route, chemins larges, petits singles joueurs… Malmené dans différentes configurations, il ne m’a jamais déçu. De rapides modifications ont été cependant nécessaires pour apprécier sa polyvalence et notamment le changement de pneumatiques. Livré avec des Maxxis Velocita 700x40 prévus pour de la route ou piste large roulante : ils y sont d’ailleurs très efficaces. Cependant, dans notre contexte de test (montagnes vosgiennes puis alpines), leur fragilité a vite été confirmée au premier chemin un peu trop accidenté.  J’ai donc fait le choix de finir le test avec des Hutchinson Touareg en 700x40 qui s’avéraient plus polyvalents dans une optique de Gravel passe-partout. 

    Le groupe retenu par la marque est un Sram Force eTap AXS, en double plateau. Les deux dérailleurs sont donc munis de la technologie AXS donnant une transmission ultra fluide : c’est un régal d’utilisation. Cependant qui dit groupe électrique, dit batteries et on regrette un peu le stress supplémentaire lié à la charge des batteries qui se révèlent être vite utilisées sur des terrains cassants demandant des changements de rapports permanents. Heureusement qu’un set de deux batteries de rechange est prévu avec la livraison du vélo. Un petit mot au sujet du double plateau qui le rend le vélo polyvalent et performant. On n’est pas à la peine sur la route ni dans les sentiers cassants. Les plateaux d’origine sont en 30/43 pour une cassette 10x36 en 12 vitesses : cela donne une grande marge de manœuvre, même si on regrettera une cassette avec 40 dents sur du raide une fois le vélo chargé de bagages. Ce groupe électrique sans fil demande une anticipation sur les batteries que l’on se passerait bien dans une optique voyage. Si Liv a pensé à cet aspect en livrant deux batteries supplémentaires que l’on peut facilement emporter, on n’est jamais totalement serein quant à cet élément. Outre l’aspect performance, j’aurais été plus tranquille d’esprit avec un groupe mécanique qui serait à mon sens plus facile à réparer lorsqu’on part à l’aventure qu’un système électrique. Cela se justifie lors de tests en ultra-endurance où il faut déjà gérer le chargement de son GPS, de sa lampe et de son téléphone… 

    Une pluralité d’inserts prévus pour le voyage : on en compte quatre sur la fourche (deux de chaque côté), trois emplacements de porte-bidons, des œillets acceptant les porte-bagages et deux sur le top-tube (pour les sacoches direct-mount type fidlock)… cela permet d’envisager un chargement intéressant. J’ai été un peu déçue par les embouts en caoutchouc qui viennent combler les oeillets : ils se retirent tellement facilement que deux ont été perdus à la première sortie. De simples vis seraient les bienvenues. 

     

    Petite déception 

     

    J’ai déchanté un peu quant il m’a fallu démonter la tige de selle : le collier de selle directement intégré dans le cadre n’est pas très pratique d’accès, voire impossible, avec mon multi-outils. De plus, la tige de selle est entourée de trois pièces désolidarisés qui permettent de bien le maintient, cela devient une vraie galère lorsque je veux la remettre en place seule : il m’a fallu de l’aide et du temps pour m’en sortir. Enfin, le petit cache en caoutchouc qui s’insère au-dessus de la vis de serrage n’est pas bien fixé et il faut constamment le remettre en place. 

     

    La couleur bleue caméléon électrique est magnifique et les petits logos rendent le cadre très joli. Le vélo ne passe pas inaperçu. La peinture mate accepte peu les rayures qui se remarquent très rapidement… or un Gravel est un vélo qu’on voudrait utiliser sans trop avoir peur de l’abîmer à la moindre utilisation. De plus son apparence plutôt « tape à l’œil » attire les regards, en voyage cela peu se révéler stressant (enfin moi je l'étais un peu). 

     

     

     

    Mon verdict : Je suis majoritairement satisfaite de ce Gravel qui répond amplement aux attentes : un vélo sur lequel on se sent bien : stable, performant, efficace et polyvalent. Il serait un très bon compagnon de route, une fois quelques modifications faites. Si à l’avenir ce vélo était proposé avec quelques options : notamment sur le choix du groupe AXS ou mécanique et du choix de la hauteur des jantes par exemple, il serait très intéressant. 

     

    www.liv-cycling.com 

     

     

      Dans les grandes lignes

     

      Pitch : Un bijou de Gravel pour Dame 


      Chiffres clés

      Poids  : 8400 grammes 

      Prix : 5400 € 


      Points Forts

    • légèreté et réactivité 
    • performance du Groupe Sram AXS
    • finition
    • capacité d'accueil des pneumatiques

     


      Points Faibles

    • autonomie du groupe Sram AXS en bikepacking 
    • système de serrage de la tige de selle 
    • pneus Maxxis Velocita a réserver à un usage routier

     

     

     

     

     

     


  • Classé dans la categorie: Matos | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • Connectez-vous pour commenter

    Connectez-vous :


    Mot de passe perdu ?

    Inscrivez-vous :