Essai : chaussures Shimano S-PHYRE RC902

Elles crèvent l'écran et encombrent les podiums... mais que peuvent elles pour de simples mortels ?
Publié le 24/04/2021 11:17 - par
2273 vues - 0 commentaire
  • Si Shimano n'évoque pas immédiatement les chaussures, la marque japonaise est pourtant l'un des acteurs incontournables du secteur. Arrivée en 2020, cette livrée haut de gamme que sont les S-Phyre RC902 est certainement l'un des maître-étalon du segment, et le choix de nombreux pros. C'est bien simple, depuis le début de notre essai, il nous semble les voir chaque weekend sur les podiums. Raison de plus pour accélérer ce test, réalisé sur un bon millier de kilomètres.

    S-Phyre RC902 : un aboutissement

    Vous l'aurez compris, il s'agit donc de la plus récente évolution du modèle le plus haut de gamme de la marque. Chez une marque aussi prudente et consciencieuse que Shimano, adepte de la philosophie industrielle japonaise dite "des petits pas", un produit de ce type n'est jamais "révolutionnaire", mais tout l'inverse. Les S-Phyre RC902 sont l'aboutissement de longues années de développement et d'évolutions longuement pesées !

     

    En matière de chaussures haut de gamme, la tendance actuelle, pour tous les chausseurs, est d'améliorer le transfert de puissance, sans dégrader le confort au sens large. Une autre tendance que nous constatons est la volonté d'universaliser les chaussants, afin de les rendre compatibles avec les marchés dominants.

    Comme on s'y attendait, les nouveautés par rapport à la S-Phyre RC901 sont d'ailleurs assez contenues, et visuellement très discrètes.

    On note 3 points majeurs :

    • l'adoption des Boas Li2 (comme tous les modèles haut de gamme),
    • le renforcement du talon (accentué par un contraste de couleur),
    • et un léger élargissement du chaussant.

     

    Voyons comment Shimano répond à ces tendances de fond...

     

     

    Chaussant

    Comme on peut s'y attendre de chaussures de ce calibre, les S-Phyre RC902 proposent un chaussant très enveloppant. Le chaussant reste dans la norme d'autres références du marché  que nous avons récemment testées, c'est à dire ajusté dans une tendance "universaliste"... expliquons :

    A l'inverse d'une autre époque, les chaussures sont taillées pour s'adapter au plus grand nombre, et le chaussant "porte-feuille" retenu par Shimano permet justement une grande plage d'ajustement sur le coup de pied. Le talon a tendance à être plutôt étroit, non pas plus que les autres marques, mais dans la même idée, c'est à dire qu'il est avant tout conçu pour verrouiller le pied. Enfin l'avant, qui est probablement la zone qui varie le plus d'une marque à l'autre. Dans ce cas, nous dirons que Shimano s'est positionné dans un volume intermédiaire. Moins ajusté que les productions italiennes, mais plus que les designs américains.

    En résumé un fit réellement pensé "universel" tout en restant bien sur ajusté, compte tenu du programme. Il faut néanmoins ajouter que Shimano propose en plus une version Large de ces S-Phyre qui devraient résoudre les cas qui ne rentrent pas dans le spectre du modèle standard.

    Le placement des Boas sur la bride, chevauchant elle même la tige en porte-feuille, permet un serrage puissant mais sans point dur, ni languette "spongieuse" à comprimer. C'est l'un des meilleurs designs que nous connaissions.

    Le "boitier" du talon permet une stabilité de référence

     

    Sur la route

    La première bonne surprise est de vérifier que le chaussant, et son confort pressenti est effectivement réel et efficace sur la route !

    Dès les premiers tours de roue, il est évident que le bridage du pied est excellent. Inutile d'ailleurs de trop tourner les Boas :  entre la coque autour du talon, son calage interne et cette bride qui remonte haut sur le pied (mais avec la délicatesse d'une zone de transition en mousse) le pied est puissamment maintenu.

     

    Shimano annonce un indice de rigidité de 12, ce qui peut sembler "faible" par rapport à d'autres marques. De notre point de vue, c'est un chiffre à prendre avec des pincettes. Peut être que la mesure n'est pas la même d'une marque à l'autre, peut être que l'ensemble semelle + tige procure une sensation différente de la rigidité intrinsèque de la semelle... toujours est il que le 12 Shimano n'a rien à envier au 13 ou au 15 d'autres marques... Nous sommes sur une plateforme "béton" qu'il sera difficile de prendre en défaut.

    Mais de notre point de vue, le plus important est de pouvoir "exploiter" cette rigidité par un bridage puissant, qui ne pourra être supporté que par un confort approprié. Avant d'aller plus loin, il faut noter que si l'on place cette recherche de confort et d'efficacité au premier plan des priorité, le poids devient très secondaire

    Nous sommes en 2021... les Boas Li2 sont de rigueur pour toute chaussure haut de gamme

     

    Dans ce cas, nous sommes au sommet ! la tige porte-feuille comme le placement des boas permettent bien sur un transfert de puissance, mais surtout une stabilité du pied et des articulations, qui peut être obtenu sans serrage excessif, et maintenu des heures durant.

    De ce point de vue, les S-Phyre RC902 procurent un niveau de performance rare, qui rivalise avec les récentes  Arès de Specialized.

     

    Concernant la ventilation, les S-Phyre RC902 présentent des perforations, dans la tige comme dans la semelle. L'air circule effectivement, sans en faire non plus des chaussures spécifiquement estivales. Bref une climatisation bien présente, mais finalement sans excès, pour un usage toute saison.

     

    Impossible de détecter le moindre mouvement de talon. Son logement est marqué, profond, stabilisé et fermé des grips internes ! l'avantage est que le maintient est ainsi très efficace, même sans serrer les Boas à outrance.

     


    Alors, aucun défaut ?

    C'est rare sur une chaussure, mais nous lui accordons un quasi sans faute. Nous avons particulièrement apprécié le concept offert par les S-Phyre RC902

     

    Dans un idéal très personnel nous aurions aimé un avant un poil plus large, mais la version large est sans doute conçue pour ça.

    Enfin, notons que si la tige couvrant la semelle leur procure un look totalement irrésistible, c'est une solution assez fragile à la marche : la moindre traversée de parking menace leur splendide finition (et bien entendu à ce prix là, c'est une préoccupation justifiée)

     

    Bien entendu ces critères ne sont pas forcément ceux de tout le monde, mais de notre point de vue, le confort et la stabilité (latérale) est primordiale dans la prévention des blessures, et la performance à court comme à long terme, et ce sont deux domaines où les S-Phyre excellent

    En résumé, c'est probablement l'une des chaussures les plus efficaces et les (la ?) plus confortables que nous ayons testés, une des plus belles aussi... vivement recommandé par VdR !

     

     

      Dans les grandes lignes

     

     

      Pitch : le top de gamme Shimano


      Chiffres clés

      Poids : 247gr (1/2 paire, nue en 43)

      Indice de Rigidité : 12

      Prix : 359,99€


      Points Forts

    • chaussant universel
    • confort exceptionnel
    • performance world tour

      Points Faibles

    • presque trop belles pour le monde réel

     


     

    La tige qui recouvre le carbone :  une coquetterie ultime... qui vous donnera des sueurs froides lors à la moindre activité pédestre.

     


  • Classé dans la categorie: Matos | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • Connectez-vous pour commenter

    Connectez-vous :


    Mot de passe perdu ?

    Inscrivez-vous :