Test Casque Century, le casque au plus-que-parfait

Conjuguée au passé, au présent et au futur, la marque belge spécialiste du casque fêtait ses 100 ans l’an passé, en 2019 ; l’occasion de décliner son casque phare, le Century, dans une édition limitée Anniversary que nous avons mise à l’épreuve durant plusieurs mois depuis l’automne dernier.
Publié le 29/05/2020 15:55 - par
2494 vues - 0 commentaire


  • La marque de casques belge Lazer est née il y un petit peu plus de 100 ans en 1919. Bien entendu, à l’époque, les casques sont loin d’être ce qu’ils sont aujourd’hui, mais dès lors, la marque flandrienne a perpétué son activité au fil des décennies et fait évoluer ses produits au fil du temps et des avancées technologiques pour toujours rester à la pointe sans renier son héritage. Les casques Lazer d’aujourd’hui sont le résultat d’un siècle d’expérience avec toujours la même ambition : marier design, confort, sécurité et technologie. Toujours conçus en Belgique, les casques Lazer sont aujourd’hui disponibles dans plus de 50 pays.

     

    La décoration de la série limitée Anniversary rend hommage au 100 ans d'histoire sportive de la firme belge

     

    C’est pour célébrer ce siècle d'histoire que le casque Century s’est paré d’une édition spéciale « Anniversary » qui ajoute à la technologie, une finition spécifique qui n’est plus au catalogue désormais., mais qui est anecdotique au regard des caractéristiques intrinsèques du casque lui-même. Le Century combine tous les atouts et le savoir-faire de la marque en termes de conception et de construction. Parmi les raffinements remarquables, on retient notamment le Twist Cap, qui permet de faire varier l'aération du casque en un tournemain, d’une configuration totalement aérée à une autre plus aérodynamique (11% de résistance à l’air en moins annoncés par Lazer), en passant par un intermédiaire. Il dispose également d’un système d’éclairage arrière à LED intégré et rechargeable (par port USB). 


    Construit selon la technologie In Mold, le Century présente une coque en polystyrène haute densité injectée directement dans un habillage en résine selon un procédé d’intégration qui permet de vastes ouvertures dans le casque sans risque d’éclatement en cas de chute. Pas moins de 18 aérations percent la calotte dans laquelle sont prévus des canaux internes qui guident activement le flux d’air à travers le casque pour plus de confort. Une version du Century existe bénéficiant du fameux système MIPS de protection voué à absorber l’énergie de l’impact en faisant glisser le crâne le long de la calotte, mais notre modèle se contente du système ATS Turnfit Avanced, une armature de maintien légère et réglable verticalement et horizontalement pour assurer un maximum de confort. Cette dernière est incroyablement fine et peu intrusive, mais s’est révélée sans faiblesse en termes de robustesse. Le réglage du tour de tête par molette n’a rien de très original, mais il permet d’ajuster rapidement et précisément le casque à sa forme de crâne. Elle supporte des inserts en mousse à la finition « moutarde », à défaut de pouvoir être dorée sur notre modèle Anniversary, qui se révèlent confortables et ont bien supporté le traitement durant plusieurs mois d’utilisation. 

     

    La finition du Cenury est véritablement très soignée, dans le haut du panier en matière de fabrication des casques vélo

     

    Esthétiquement réussit, de notre point de vue puisque cet aspect est à l’appréciation subjective de chacun, la finition du Century ne souffre aucun reproche. Calotte extérieure et coque intérieure sont parfaitement ajustées, sans bavure à l’exception de quelques fins cordons de moulage apparaissant discrètement a certains endroits sur la coque interne. Le bord intérieur de la coque est recouvert d’une couche dure en résine qui finit remarquablement le casque là où le plus souvent le polystyrène tend à s’abimer rapidement. Bref ça sent le travail bien fait et ça cadre parfaitement avec l’ambition et le message de Lazer qui prend le soin de livrer son casque avec une housse de protection en microfibre. Notez que notre modèle Anniversary bénéficie d’une déco spécifique avec des marquages couleur Or et des dessins noir brillant sur fond noir mat, à la fois discrets et chics. Ces derniers illustrent 100 ans d’histoire de la marque avec les portraits de quelque uns des champions qui ont construit le palmarès de Lazer sur courses les plus prestigieuses du Tour de France à Milan Sanremo en passant par le Paris-Roubaix, les championnats et les coupes du monde, etc. Principalement des références Route, même si on retrouve dans la galerie de portraits celui de Mathieu Van der Poel, champion d’aujourd’hui et de demain, dans toutes les spécialités. On ne s’éternise pas plus sur cette déco qui ne figure plus au catalogue français de la marque. Sept coloris sont disponibles, quatre brillants : blanc, jaune, rouge, noir et trois mats : orange, bleu et gris.

    La boucle et le réglage des sangles jugulaires sont minimalistes mais ils sont l'un et l'autre d'une fonctionnalité exemplaire qui facilite l'utilisation au quotidien

     

    Revêtir le Century permet de constater sa légèreté et sa facilité d'adaptation au format du crâne. Le confort est de suite remarquable. On le sent à la fois bien posé, bien tenu, mais pas oppressant pour autant. On note le réglage à la fois simpliste, super pratique et confortable des sangles jugulaires. On se demande d’ailleurs pourquoi on trouve souvent des dispositifs à pince plus compliqués et bien moins efficaces que ça finalement. Très légères, ces sangles sont par ailleurs renforcées par du similicuir sur la partie arrière. La boucle d’attache est minimaliste elle aussi. Pas d’aimant ou de système complexe, mais elle est parfaitement fonctionnelle, facile à manipuler et se fait oublier dans le cou. Vous l’aurez compris, le confort est irréprochable dès le premier abord.

     

    L'armature de maintien et le réglage ATS Turnfit Avanced assurent une adaptation facile, rapide et précise à la morphologie de la tête 

     

    Lorsqu’on roule, le Century démontre une belle capacité d’aération, grâce à ces généreuses ouvertures et aux canaux de la coque qui permettent à l’air de circuler entre la tête et la coque. Ça permet d’assurer un confort d’utilisation sans faille  par forte chaleur. Lorsque le fond de l’air est plus frais, on peut modérer l’affluence d’air sur la partie centrale du casque grâce au Twist Cap que l’on positionne selon le besoin d’ans un sens ou l’autre. Ce capot aimanté se fixe automatiquement en une demi-seconde et tient parfaitement en place, quels que soient les soubresauts de l’utilisation sur route, en Gravel ou en tout-terrain. Il faudra juste se méfier si l'on passe sous un arbre aux branches basses qui pourraient accrocher le Twist Cap. Lazer affiche que ce capot permet aussi de gagner jusqu’à 11% d’aérodynamisme par rapport au casque totalement ouvert. On croit Lazer sur parole parce qu’il est bien difficile de mesurer et même de ressentir ce bénéfice à l’usage. On préfère retenir l’effet tangible de l’adaptation aux conditions climatiques. Bref le Lazer sait se faire oublier quand on roule, ce qui est le propre d’un casque de vélo bien conçu. 

     

    Le Twist Cap permet de passer en moins d'une seconde de l'une à l'autre des 3 configurations du casque Century pour l'adapter au besoin du moment

     

    Discret dans les sensations, flatteur sur la tête, le Century sait se faire remarquer la nuit lorsqu’il faut se signaler d’autres utilisateurs de la voirie au retour tardif d’une belle virée. Raffinement rare sur un casque sportif, le Century dispose donc en effet d’un original et astucieux éclairage arrière intégré. Il s’agit d’une barrette de « pexiglass » qui agit comme diffuseur de lumière d’une petite LED qui prend place dans la calotte du casque. Celle-ci est alimentée par une batterie rechargeable via un port USB. Il faut pour cela extraire le module d’éclairage imbriqué dans la calotte, sous l’armature de l’ATS Turnfit. L’accessibilité peut paraître compliquée au départ, mais on prend vite le coup de main. Idem pour la mise en route qui nécessite donc d’enlever le casque. Impossible de le faire en roulant. Il faut glisser le doigt dans le petit espace sur le côté du pont central de l’armature et appuyer deux secondes sur le petit bouton caoutchouté. Une pression longue pour mettre en marche en mode fixe, une nouvelle pression courte pour passer en mode clignotant, et vis et versa, puis une pression longue si on souhaite éteindre. Avouons-le cet ’éclairage n’est pas le plus puissant de la création et ne dispense pas d’un véritable éclairage sur le vélo si l’on souhaite réellement rouler de nuit. De jour, l’apport de la LED est nul. Mais c’est une solution sécurisante et légère (10 gr seulement)  pour qui envisage de longues sorties qui peuvent éventuellement s’éterniser. Dans le cas contraire, autant démonter le module pour le préserver de l’humidité (bien qu’il soit étanche bien entendu) et le stocker dans la housse avec le Twist Cap si on ne s’en sert pas à ce moment-là.

    Le système d'éclairage à LED est composé d'une barrette optique solidaire du casque et d'un module d'éclairage réunissant la LED elle-même et sa batterie rechargeable par port USB

     

    Pour finir, notez que Lazer propose un programme de remplacement en cas d’accident. Si le casque a subi des dommages lors d'un accident dans les trois ans qui suivent l’achat, il peut être remplacé à prix réduit chez les revendeurs officiels de la marque. Lazer conseille une réduction de 50% sur l’achat d’un nouveau casque identique ou équivalent, mais le revendeur reste libre d’accorder plus ou moins.

    Certification : CE-CPSC-AS
    Tailles : S / M / L


    Poids :
    Casque seul : 263 gr en taille M (55-59 cm)
    Caps : 25 gr
    Module d’éclairage : 10 gr

    (Lazer annonce 277 gr en taille M sans préciser dans quelle configuration)

    Prix public constaté : 159,95 €


  • Classé dans la categorie: Matos | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • Connectez-vous pour commenter

    Connectez-vous :


    Mot de passe perdu ?

    Inscrivez-vous :