Bertin C90 : Une alliance entre confort et sportivité

Premier test de la marque Bertin sur le site veloderoute.com. C’est au guidon du modèle C90, vélo acier haut de gamme de la marque que nous avons pu réaliser ce test.
Publié le 18/12/2020 09:30 - par
4289 vues - 0 commentaire
  • Premier test de la marque Bertin sur le site veloderoute.com. C’est au guidon du modèle C90, vélo acier haut de gamme de la marque que nous avons pu réaliser ce test. Mais avant de rentrer dans le descriptif de ce vélo, de ces équipements et de son comportement sur la route, faisons plus ample connaissance avec la marque Bertin.

    Cela fait maintenant 4 ans que la marque Bertin est réapparue dans le paysage du cycle en France. Née dans l’univers du vélo de route en 1946, la marque Bertin a disparu dans les années 2000. C’est en 2016 que Mickaël Bertin a redéposé le nom pour développer de nouveau la marque. Fort de ces années d’expérience dans le milieu du cycle, l’entreprise familiale basée à Quimper dans le Finistère, a fait de la personnalisation son maître mot. En effet la marque propose le montage du vélo à la carte ainsi qu’un choix de coloris très important. Du vélo de route au VTT, en passant par le Gravel et le vélo à assistance électrique, la gamme des Cycles Bertin est large. Celles-ci se déclinent avec des vélos de différents matériaux. Du carbone, de l’aluminium ou encore de l’acier, il y en a pour tous les goûts !

     

     

    Revenons sur le modèle « made in France » qui nous amène ici aujourd’hui. Nous avons rarement l’occasion de tester des vélos en acier. Lorsque la marque nous a proposé ce modèle en test, nous n’avons pas hésité. Convaincue par ce matériau, la firme bretonne a souhaité remettre au gout du jour l’acier pour répondre à une demande de sa clientèle.

    Le choix de passer sur un vélo en acier est souvent murement réfléchi. Le vélo d’une vie !  En effet, la longévité et la résistance dans le temps des cadres en acier ne sont plus à prouver. Même si souvent cet achat est onéreux, sa longévité amortira son tarif dans le temps. De plus, ce cadre est construit et assemblé en France. Un réel gage de qualité ! Conçu avec des tubes Columbus fabriqués en Italie, ce cadre peut également être réalisé sur mesure, sans coût supplémentaire. Un réel confort pour que le vélo s’adapte à votre morphologie, et non l’inverse.

    Le Bertin C90 présenté ci-dessus suit le fer de lance de la marque en étant totalement personnalisable. Outre la fabrication du cadre, la peinture est également réalisée en France. Vous aurez un choix infini de couleurs, de quoi rendre ce vélo unique. On remarquera un passage de la câblerie externe avec une butée à la douille de direction, de quoi lui donner un côté « rétro ». Certaines marques proposent l’intégration de la câblerie sur leurs modèles acier, mais Bertin a choisi de rester simple pour coller à l’image de ce vélo et pour faciliter la maintenance des utilisateurs. De plus, percer les tubes en acier peut fragiliser le cadre. On remarquera la qualité des soudures. Un réel savoir-faire « made in France ».

      

      

     

    Équipements du C90 :

    Passons aux équipements de ce vélo. Du haut de gamme pour ce modèle d’essai. On remarquera une réelle affinité avec l’Italie dans le choix des équipements. Et ce n’est pas un hasard ! Une équipe de recherche et développement des cadres carbone et alu de la marque se trouve en Italie. Le sérieux et la qualité des produits italiens est pour eux essentiels dans leur démarche de proposer des produits performants à leurs clients.

    Revenons à notre C90. Bien que peu adepte du groupe Campagnolo et de l’ergonomie de ces leviers de vitesses, il n’empêche que le Super Record 12v, groupe haut de gamme de la marque, fonctionne très bien et colle parfaitement avec la physionomie confortable et sportive du vélo. Pas de freins à disque pour ce C90. En effet, les patins sont de rigueurs. Les roues Fulcrum Racing Zéro carbone, à la fois polyvalentes et légères dans les montées comme sur le plat lui donne son caractère sportif. Elles apportent de la rigidité à un vélo qui d’apparence pourrait en manquer. Les pneus Vittoria Corsa d’une largeur de 23mm complètent sa configuration sportive. Il est important de présenter les équipements du vélo en test, mais gardez bien à l’esprit que l’ensemble des équipements de ce vélo sont personnalisables. Groupes, roues, pneus, cintres, potences, selles …, à vous de choisir ce qu’il vous correspond le mieux.

     

      

    Des équipements haut de gamme pour ce Bertin C90

     

    Et sur la route ?

    Rouler avec un vélo en acier est un réel plaisir, et on aurait tendance à l’oublier. Il est rare d’avoir en essai ce genre de vélo. Alors, on ne s’est pas privé d’en profiter. C’est sur les routes du Béarn que nous avons pu mettre à l’épreuve ce Bertin C90. Entre vallées et montagnes, nous avons pu le tester sur plusieurs profils de parcours.

    Le premier mot qui nous vient à l’esprit en évoquant ce C90 est confort. À notre sens, même les meilleurs cadres carbone en la matière ne rivalisent pas avec ce vélo en acier. Et confort ne rime pas avec « mou », loin de là. Le dynamisme de ce vélo suffira largement à bon nombre de cyclistes. Certes le vélo sera moins tranchant qu’un cadre carbone haut de gamme dans les accélérations en côte, dans les relances et dans les sprints, mais ce vélo ne s’adresse pas à un public à la recherche de la performance. Ceci dit, dans la configuration présentée du C90, les roues carbone chaussées de pneus en 23mm apportent un changement radical à ce vélo. Le pilotage en descente est agréable. La fourche en carbone apporte de la rigidité et permet des trajectoires précisent. On remarquera aussi un léger décalage entre les haubans au niveau du triangle arrière, accentuant sa rigidité. Le freinage est efficace même par temps humide, cependant toujours inférieur à un frein à disque. En montée vous préférerez « monter au train » avec ce type de vélo, même s’il ne sera pas contre quelques accélérations.

    Le confort de l'acier est appréciable sur les longues sorties. Nous avons pu remarquer une réelle différence sur les sorties de plus de 3heures avec ce modèle. Les courbatures que l’on peut ressentir avec un cadre carbone au niveau des cervicales et des épaules sont largement atténuées avec ce vélo. Un vrai argument à prendre en considération pour le passage sur un vélo en acier.

     

     

    En conclusion, ce Bertin C90 nous a convaincu par son confort et sa sportivité. Le vélo en acier n’est pas démodé, loin de là. Nous avons été surpris positivement de son comportement au regret de le voir déjà repartir en Bretagne. De nombreuses nouveautés sont à venir en 2021 chez Bertin, notamment sur de l’acier.  Restez alerte !

     

      

    Le Bertin C90 allie parfaitement confort et sportivité.

     

    Informations complémentaires :

    Poids vérifié : 7,9 kg

    Prix kit-cadre : 3799 €

    Prix du vélo dans la configuration présentée : 9200 €

    www.cycles-bertin.com

     

    Géométrie du Bertin C90. Pour rappel le cadre peut avoir une géométrie sur-mesure, sans surcoût.  


  • Classé dans la categorie: Matos | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • Connectez-vous pour commenter

    Connectez-vous :


    Mot de passe perdu ?

    Inscrivez-vous :