Essai : le Mojito 3 de KASK

Récemment remanié, le best-seller de Kask, semble cocher toutes les cases pour prolonger sa mission... mais que restera-t-il aux grands ?
Publié le 06/11/2020 19:11 - par
2071 vues - 0 commentaire
  • Ce n'est pas tous les jours qu'on investit dans un moule de casque, aussi ce Mojito 3 a été pensé pour durer quelques belles années !

    Pour ce faire, le nouveau Mojito conserve donc tout ce qui a fait le succès de son prédécesseur : un look affirmé, sans être agressif, adapté à toutes les pratiques, et un prix très ciblé. C'est en effet le modèle de milieu de gamme d'une des marques parmi les premium du marché. A 134€, il se situe donc pile "au milieu du grand marché du casque", un tarif élevé en un sens, mais qui est aussi la porte d'entrée vers le très haut de gamme... question de point de vue.

    Au-delà du restylage de rigueur, il était aussi nécessaire d'introduire quelques évolutions technologiques. Elles peuvent sembler discrètes au premier abord, mais la somme de soins apportés aux volumes, aux matériaux, à la finition et à la sécurité arment le Mojito 3 de sérieux arguments.

    Le Mojito 3 propose un style répondant à beaucoup de challenges : compact, subtilement agressif, moderne sans être transgressif, et tout en restant un authentique Kask... une gageure !

     

     

    Si nous ne sommes pas à même d'évaluer la sécurité d'un casque, nous reproduisons les données de Kask qui affirme:

    - une amélioration de résistance aux impacts sur toutes les zones, avant-arrière-dessus

    - un surpassement de 48% de la norme européenne

    Pour le reste, nous avons assez d'éléments de comparaison pour nourrir un avis d'expert !

     

     

    Fit et sensations

    Nous retrouvons immédiatement le "posé" qui nous avait séduit sur l'Utopia. Même si c'est personnel, une des formes internes qui nous est apparue parmi les plus abouties du marché. En tout cas, c'est celle qui nous semble la plus proche de notre crâne.

    A 237 grammes, le Mojito 3 ne rentre pas dans le domaine de l'ultralight, mais la répartition du poids, et le travail du volume le font paraitre plus léger que les chiffres ne le laissent imaginer. Cela étant dit, il nous semble de toute façon déraisonnable de descendre en-dessous de ce poids, question de priorité !

     

    Avec une ventilation dans la norme et un shape particulièrement compact, le Mojito s'avère un casque généraliste par excellence, aussi à même de satisfaire rouleurs que grimpeurs... et même baladeurs !

     

    Roulage

    Ce que l'on remarque, ou plutôt qu'on oublie immédiatement, c'est le harnais et la bouclerie. La jugulaire "cuir" procure un touché doux, mais surtout ne vole pas au vent comme... tous les autres casques du marché. Cette spécificité Kask est vraiment en avance sur la concurrence.

    Entre l'ergonomie et le harnais (et l'appui occipital ajustable)... il y a peu à ajouter sur le plan du confort qui est au sommet.

    Côté aération, sans être aussi ventilé que le Protone ou le Valegro, le Mojito se situe dans une plage conventionnelle tout à fait satisfaisante.

    Lignes de fuite

    Fidèle à son ambition généraliste, le style est aussi particulièrement abouti. Moderne dans sa compacité, subtilement agressif sans pour autant lui interdire le Gravel ou le voyage, ce Mojito est un véritable passe-partout.

    Si nous devions absolument lui trouver un point faible, c'est l'impossibilité de caler sûrement les lunettes dans les aérations (avant comme arrière)

     

    Comme on pouvait s'y attendre, le poids est tellement bien réparti que le casque se fait réellement oublier, même sur de très longues sorties. Nous exagérons à peine en disant qu'on a eu l'impression de rouler en casquette, ce qui n'est pas toujours le cas dans cette gamme de poids.

    Pour conclure, nous lui trouvons un niveau de finition et un agrément global généralement réservé à classe supérieure.

     

    Plus qu'un gadget, la jugulaire "cuir" procure un réel confort, et ne claque pas au vent !

     

    Alors pour conclure... que reste-t-il aux grands ?

    Si le choix d'un casque est plutôt subjectif, ce qui est objectif est que le Mojito 3 apporte une ergonomie du plus haut niveau... à un prix de milieu de marché.

    Il y ajoute des détails qui n'en sont pas à l'usage, notamment la qualité des mousses et du harnais, qui procurent un confort de tout premier plan.

    Que reste-t-il aux autres ? objectivement (et marginalement) le poids pour le Protone et le Valegro, ou l'aérodynamique pour l'Utopia, mais plus subjectivement des looks spécifiques associés aux plus grands champions !

    Alors compte tenu de la finition et des détails vraiment spécifiques à Kask, ce Mojito 3 nous parait un choix hautement rationnel !

    Détails, détails... mousses, ajustement, finitions... difficile de prendre le Mojito en défaut.

     

    Poids VdR : 237 grammes en Medium (52-58)

    Prix 134€ (144€ en Noir Mat)

    Couleurs : Blanc, Noir, Jaune, Orange, Gris et Noir Mat

     

    Découvrir les casques Kask


  • Classé dans la categorie: Matos | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • Connectez-vous pour commenter

    Connectez-vous :


    Mot de passe perdu ?

    Inscrivez-vous :