Essai : Leon Cycles Genus

De nouveau une marque jeune à l’honneur dans nos colonnes, après l'Ouest avec Adrisport barre à l'Est avec Leon Cycles. Apparue à la toute fin de l'année 2015 sous l'impulsion d'un homme : David Robert. Le Leon Cycles Genus est un vélo de route moderne équipé du dernier cri autour d'un cadre titane qui va typé son comportement.
Publié le 14/06/2016 12:00 - par
22690 vues - 0 commentaire
  • Pourquoi Leon

    De nouveau une marque jeune est à l’honneur dans nos colonnes, après l'Ouest avec Adrisport, barre à l'Est avec Leon Cycles. Apparue à la toute fin de l'année 2015 sous l'impulsion d'un homme : David Robert, le Leon Cycles Genus est un vélo de route moderne, équipé dernier cri, autour d'un cadre titane qui va typer son comportement.

    Une philosophie Leon

    La marque démarre en trombe l'année 2016 après du teasing en bonne et due forme fin 2015. Ce n'est pas moins de huit modèles que l'on retrouve sur le site web Leon, plus un petit dernier présenté ici même : le Gravel La Rage. Avec cinq modèles sur neuf en titane, le créateur David mise sur ce matériau et propose un niveau de personnalisation élevé sur ses titanes. Et si vous avez des suggestions de géométries pour chaque vélo titane, chaque vélo peut complètement être personnalisé. Longueurs et diamètres de tubes ainsi que les angles peuvent être modifiés avec l'aide et les conseils de monsieur Leon. L'idée est toutefois de conserver l'ADN Leon, celui de la compétition et de la performance. David n'a pas prévu de vélo loisir ou randonnée dans sa gamme. Un fonctionnement aux principes assez larges ou le contact humain et la confiance sont primordiaux. Pour le consommateur cela se traduit par une grande liberté et une garantie à vie (pour l'acheteur initial du cadre). Leon a récemment été labellisé ISO 4210, il s’agit là d’une première pour une marque de cette taille. Remplaçante de la norme NF, la 4210 a validé les procédés de fabrication du cadreur asiatique et par la même occasion a validé le cahier des charges des Cycles Leon.

    Inaltérable le titane est matériau qui va conserver ses propriétés au fil des ans sans ce soucier de la corrosion par exemple.

    Nous avons donc testé le modèle Genus de Leon, le route titane de la marque. Veloderoute fait la part belle au titane ce printemps après l'essai du puncher CMT RS2. Ce matériau intemporel a encore de beaux jours devant lui et vous verrez que les comportements de ces deux vélos sont bien différents. Si l'on revient chez Leon, le Genus fait face à son homologue carbone avec la même géométrie sportive. Mais le fait qu'il soit en titane va offrir beaucoup plus d'options de personnalisation pour un prix inférieur ou égal. Le titane, c'est le bon plan sur le papier, reste à voir sur la route s'il tient la corde.

    Parlons du cadre « catalogue » que nous avons roulé

    Transparent, Leon Cycles communique facilement sur les origines de ses cadres. Les tubes proviennent de chez le géant mondial Timet, un fournisseur que Leon Cycles partage avec des marques comme Moots et Lynskey. C'est flatteur alors pourquoi le cacher. Les tubes double butted Ti3Al2.5V sont soudés en Asie dans les mêmes ateliers que les Lynskey.

    Un Genus ainsi conçu sort à 1 400g environ en taille 54, un poids honorable qui va permettre d’obtenir un vélo complet à moins de 7,5 kg. Même si l’utilisation d’une fibre de carbone permettrait l’économie de minimum 300 bons grammes, le gain côté dynamique n’explosera pour autant. Le titane est bien vivant et ce n’est pas un mythe, peu exigeant, facile et versatile. Tout cadre en titane est typé par son concepteur, diamètre et forme des tubes en passant par la géométrie.

    Ici, pour assurer un comportement sportif et augmenter la rigidité d’ensemble d’un matériau intrinsèquement élastique, monsieur Leon a équipé le Genus de deux tubes en forme de losange. Le top tube et le diagonal reçoivent cette attention, le second de construction encore plus complexe s’aplatit pour s’élargir à sa jonction avec le boîtier de pédalier. Boîtier qui utilise le bon vieux standard BSA, un gage de fiabilité et une conviction du créateur. Revenons à ces tubes en losange, le gain fonctionnel est sans conteste en faveur d’une bonne rigidité du triangle avant. On peut bien sûr faire un triangle plus rigide chez Leon ou ailleurs, mais pour notre profil polyvalent et poids léger, le dosage est bon.

    Pour la géométrie, on va citer les mots du concepteur, c’est bien plus vivant ainsi : « le Genus et le Clio (modèle carbone de la gamme) ont la même géo, un triangle arrière de vélo de chrono et l’avant d’un route. Le tout avec une douille de longueur moyenne afin d’avoir un drop contenu. »
    Dans les faits, le Genus a un tube de selle très relevé et place le cycliste au dessus du pédalier. Une aubaine pour les plus véloces, les épaules sont placées vers l’avant sans entrer dans l’extrême grâce à la douille conique de 145 mm.

    Nous concernant, cette version « standard » se rapproche déjà de notre géométrie idéale. Mais puisque le sur-mesure nous le permet, nous aurions réclamé une douille légèrement plus courte de diamètre constant de 44 mm avant de signer le bon de commande.

    Un équipement très haut de gamme

    Nous avons eu la chance de recevoir le Genus dans sa version de luxe, transmission électrique et composants carbone Enve à tous les étages. Une option qui valorise ce Genus mais sans offrir de réel « plus » en terme de comportement. La version de base avec ses périphériques siglée Leon fera très bien l’affaire pour un coût moindre.

    L’option « roues carbones « est elle une vraie réussite. Les Cycles Leon font confiance au monteur vendéen JP Racing et sa marque Duke. Résultat, notre Genus est équipé d’une paire de Duke Baccara à pneus de 35 mm de profil. On se régale sur tous les terrains, d’autant que les pneus Michelin Pro 4 Comp Limited sont des crèmes, offrent un grand rendement et un confort excellent montés sur les jantes Baccara. En effet avec 19 mm de largeur en interne, le pneu en 23 mm est placé de façon optimale pour le confort, son grip est parfait. À noter que les Duke Baccara 35C s’échangent contre 1 522€ avec des moyeux Hope Pro2 Evo et des rayons Sapim CX-Ray. Un excellent plan pour quiconque veut s’essayer au carbone sans dépenser une fortune et tester par la même occasion un montage Tubeless ; une option à privilégier tant l’apport est intéressant même sur route. Le freinage sur pistes carbones est lui dans une bonne moyenne, belle progressivité mais manque de mordant en cas d’urgence.

    35 mm de haut pour ces Duke Baccara qui respirent la santé et le bon montage artisanal

    Une bonne pâte sur la route

    Pas contrariant ce Genus, facile d’accès et peu gourmand en watt, est le vélo polyvalent par excellence. Le titane nous fait profiter de son élasticité légendaire, vivant dans le bon sens du terme sous les coups de pédales. Ce matériau a de très nombreux atouts, avec un poids total d’environ 7,5 kg complet c’est encore plus aisé de transformer chaque effort en vitesse. En effet nul besoin de relancer sans cesse. C’est le plus souvent assis sur la selle que le Leon se manie.

    Après la polyvalence, on a grandement apprécié son confort, bien sùr c’est un fauteuil sur les petites routes granuleuses. Mais là où on l’attend moins c’est sur les billards, cycliste et vélo planent littéralement. Juger du confort sur une route parfaite peu paraître ridicule mais c’est vraiment la remarque que nous nous sommes faits durant nos sorties. Un constat qui est lié à l’excellent train roulant décrit plus haut.

    Le confort et la position accessible permettent aux amateurs de longues virées de se faire plaisir, le tout avec une dose sportive à la sauce Leon. 

    Conclusion

    Ce Leon Cycles Genus est vous l'avez compris une crème sur la route. Il a enchanté l’équipe de testeurs de veloderoute.com. Dans la catégorie des vélos polyvalents, il ravira aussi une majorité de cyclistes du peloton. S’il peut laisser les puncheurs prendre quelques mètres d’avances lors des accélérations, le Genus se fait un plaisir de revenir au train avant de placer l’estocade en fin de sortie. Le confort qu’il apporte sans nuisance à sa sportivité, place idéalement son pilote lors de longues cyclosportives ou montées de col.

    Toutefois, la vente directe pause le problème de l’accessibilité des vélos : impossible de toucher, de tester sereinement ces beautés à travers un écran de 15 pouces. À ce problème, le bonhomme à la tête de Leon a choisi une solution originale (tout comme lui). Mi-juin ouvrira le Leon Cycles & Café dans la banlieue de Metz. Lieu de convivialité, il permettra d’essayer un Genus par exemple sur simple rendez-vous, pour les parcours le barista sera votre guide.

    On va souhaiter longue vie à Leon, en espérant retrouver ce dynamisme et cette flexibilité durant autant d’années que l’âge de notre papi Léon. Bon courage, il est presque centenaire.

    Prix : 1390 € en kit cadre (cadre+fourche Leon carbone+tige de selle Leon carbone+jdd) - 1690 € en kit cadre (cadre+fourche Enve carbone+tige de selle Enve carbone+jdd). 3990 € en Shimano Ultegra et périphériques Leon et roues Duke aluminium. 4890 € pour notre vélo de test, voir plus bas la fiche technique. 7390 € en Shimano Dura Ace Di2 et périphériques Enve et roues Duke Carbone. Possibilité d'offrir une géométrie sur mesure pour ces tarifs, peinture et personnalisation possible sur devis.

    Poids : 7’156 grammes (sans pédales)

    + : le confort, géométrie, train roulant, selle

    - : look un peu old school du titane brut, cintre Enve un peu étroit pour un vélo en 54

    Fiche Technique

    • Cadre Titane Ti3Al2.5V double butted, boitier de pédalier, douille de direction et pattes en titane 6Al4V. 1416 gr en taille 54 (données constructeur) cadre garantie à vie au premier propriétaire.
    • Fourche Enve
    • Direction Leon
    • Potence Enve
    • Cintre Enve 40cm axe/axe
    • Pédalier Shimano Ultegra 6800, 52X36 dents boitier de pédalier BSA
    • Cassette Shimano Ultegra,11/28
    • Dérailleur av. Shimano Ultegra 6870 Di2 11v
    • Dérailleur ar. Shimano Ultegra 6870 Di2 11v
    • Poignées/leviers Shimano Ultegra 6870 Di2 11v
    • Freins Shimano Ultegra 6800
    • Roues Duke Baccara 35C Tubeless Ready
    • Pneus Michelin Pro 4 Comp Limited
    • Tige de selle Enve 27.2 mm
    • Selle WTB SL8
    • Tailles 46, 49, 52, 54, 56, 58
    • Plus d’informations www.cycles-leon.com      

     

    Géométrie catalogue

    • Taille : 54
    • Angle direction : 73°
    • Angle de selle : 74°
    • Bases : 395 mm
    • Tube de selle : 505 mm
    • Top tube : 545 mm
    • Douille : 145 mm

    Reviens Leon !


  • Classé dans la categorie: Matos | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • Connectez-vous pour commenter

    Connectez-vous :


    Mot de passe perdu ?

    Inscrivez-vous :