Essai : Smith Ignite - La vitesse est son alliée

C’est en 2014 que Smith se lance sur le marché du vélo de route. Fort d’un riche passé dans les sports d’extérieur, l’Overtake proposait des solutions techniques innovantes et un look atypique. En très peu de temps, Smith a trouvé sa place sur le marché très, très concurrentiel des casques. Pour ce nouvel essai, nous avons reçu le modèle aérodynamique dénommé Ignite. Va-t-il réussir à nous enflammer ?
Publié le 31/10/2019 08:00 - par
1299 vues - 0 commentaire
  • Texte & photos : Amaël Donnet

     

    L’arrivée de Smith sur la route, notre présentation du Smith Overtake

    Notre essai du Smith Podium TT

     

    L’Ignite se place entre le modèle de route Trace et le casque de chrono Podium TT. Il s’agit d’un modèle aéro qui a été étudié pour être utilisé pour les tracés plats et vallonnés. Sa construction repose sur une carcasse en polystyrène expansé enrichi d’inserts en Koroyd. Ceux-ci se trouvent placés en avant, sur les côtés gauche et droite. Smith est une des première marques qui a fait confiance en cette technologie. Le concept de Koroyd repose sur un ensemble de tubes extrudés soudés entre eux, ces derniers sont réalisés dans un co-polymère de type polycarbonate. L’entreprise anglaise assure que son matériau assure une plus grande capacité à absorber les impacts. Le vide prend également une grande place dans cette technologie, c’est donc logiquement très aéré et très léger.

     

    Plutôt compact, l’Ignite affiche un look agressif. nous sommes fans de son arrière tronqué. L’arrière du Smith Ignite nous rappelle furieusement l’avant du casque d’Anakin Skywalker ! Ce casque se décline en deux tailles (51-54cm & 55-59cm) et en cinq coloris. Nous retrouvons le système Mips, qui est un plus tant sur les points de la sécurité que du marketing, ainsi qu’un traditionnel réglage occipital. La finition s’avère excellente, c’est en adéquation avec le tarif de ce casque situé à deux-cents cinquante euros. En grande taille, nous avons pesé cet Ignite à trois-cents seize grammes.

     

    Notre tour de tête étant de 58cm, nous avons opté pour la grande taille de casque. Un tour et demi de molette et un réglage des lanières, ce casque s’ajuste rapidement à notre tête. Il ne bouge pas d’un poil, on ne le sens pas sur la tête, le confort est remarquable et on ne ressent pas son poids. Chaque crâne étant différent, notre vérité ne sera pas obligatoirement la vôtre. Tout comme pour les chaussures, un essai reste préférable avant tout achat. La ventilation est assurée par huit canaux de ventilation. Tant que l’on roule vite, cela fonctionne parfaitement et ce même par trente-cinq degrés. Par contre sous les vingt kilomètres/heure, en montagne et durant la période estival, on se retrouve rapidement en surchauffe. L’Ignite ne se comporte pas comme une étuve, mais à faible allure et dès que le thermomètre affiche plus ou moins vingt-cinq degrés Celciuis, on transpire à grosses gouttes. La vitesse est son alliée, la lenteur son adversaire. Si vous êtes fans de cols alpins et que votre tête est compatible avec les moules Smith, le modèle Trace se montrera plus polyvalent. De notre côté, nous conservons l’Ignite pour toutes nos sorties rythmées. Dans ces conditions, il a su enflammer (Ignite signifie enflammer dans la langue de Shakespeare) notre cœur.

    Plus d’informations Smith

     

    + : finition, look, réglages efficaces

    - : ventilation à faible allure

     

    Prix : 250 euros

    Poids : 316 grammes


    Gallerie

  • Classé dans la categorie: Matos | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • Connectez-vous pour commenter

    Connectez-vous :


    Mot de passe perdu ?

    Inscrivez-vous :