Essai : Silca Nastro Piloti

La guidoline statutaire !
Publié le 27/10/2019 11:42 - par
1578 vues - 0 commentaire
  • Dernier né des produits Silca, la guidoline Nastro Piloti, est une guidoline à l'aspect luxueux, et aux specs prometteuses.

    Avec 1.85mm d'épaisseur, c'est le modèle "fin" de la gamme, épaulé par la "Nastro Fiore" plus épaisse (2.5mm).

    Silca met particulièrement l'accent sur le confort de ses deux produits, (avec l'utilisation de matériaux novateurs), et le grip.

    La promesse est donc d'offrir le confort d'une "grosse" guidoline, avec l'ergonomie d'une "fine".

     

     

     

    Si elle présente une épaisseur de 1.85mm "seulement", le toucher est effectivement nettement plus présent que le chiffre ne le laisse présager

     

    Au déballage

    Le ruban de 1.85mm, qui pourrait donc rentrer dans la catégorie des guidolines "fines", présente pourtant un toucher et une tenue clairement apparentée à la catégorie au-dessus. C'est d'ailleurs l'argumentaire de Silca qui promet le confort et l'amorti d'une guidoline 2.5mm (épaisseur standard) dans un format plus compact.

    Le kit comprend également deux embouts de cintres en aluminium avec expandeur (qui ne sont pas sans rappeler les Supacaz), et les habituelles pièces de finition, en version améliorées.

     

     

    Le Ruban présente une construction asymétrique à base de micro-texture adhérente : selon le sens d'enroulage choisi, vous utiliserez le côté texturé , ou très texturé. Dans un cas comme dans l'autre impossible de glisser sur la Nastro Piloti !

     

     

    Le Montage : délicat !

    Pour beaucoup de gens le montage d'une guidoline est un moment de stress intense, et c'est d'autant plus vrai quand vous avez dans les mains une guidoline de presque 50€. Il faut aussi dire que le montage varie largement d'une guidoline à l'autre, et que la Nastro Piloti se situe malheureusement dans la catégorie "plutôt délicate" à manier. Si le ruban est fin, il est aussi "consistent" et se déforme assez peu, ce qui demande pas mal d'effort pour réaliser un bel enroulage. Néanmoins en cumulant notre expérience et toute notre application, nous arrivons à un résultat satisfaisant.

    Le sticker "papillon" qui cache les colliers des leviers est un net progrès sur la concurrence : celui-ci reste en place tout seul, et couvre une zone large. ça facilite nettement le moment critique du tour des cocottes.

    La longueur est parfaitement calibrée pour un cintre en 42, et les scotchs de finitions sont particulièrement pratiques : à la fois longs, agrippants et très élastiques, il permettent une finition solide et adaptée à toutes les variations de diamètres. Ils sont également "repositionnable" en cas de besoin. Par contre, leur nature élastique, rend la pose difficilement symétrique, régulière et prévisible.

    Le scotch de finition fait son office, mais esthétiquement, il n'est pas aussi parfait que le reste du kit.

    A l'autre bout du guidon, l'embout en aluminium offre lui, une finition aussi fonctionnelle qu'esthétique : un exemple à suivre !

     

    En résumé, une pose plutôt délicate, mais récompensée par un résultat final techniquement satisfaisant. Allez, côté esthétique, on aurait aimé un noir un peu plus profond, mais là on chipotte.

     

     

    Roulage

    La première impression est celle d'un confort luxueux, et d'un toucher caoutchouteux très adhérent. Le toucher est d'ailleurs assez proche de celui des cocottes Shimano.

    A l'effort, les impressions se confirment.... le confort est tout simplement bluffant pour l'épaisseur. Il faut dire que l'épaisseur est tout de même plus importante que ce que l'on imagine pour 1.85mm (bien supérieure à la Lizard Skins 1.8 par exemple)... mais qu'importe, l'important est qu'on en a pas "plein les mains" , mais juste ce qu'il faut.

    On peut dire "pari tenu" sans réserve !

     

    L'autre aspect marquant est le grip très fort de cette guidoline, en conditions sèche comme humide. Tout le monde n'aime pas cette sensation, mais la particularité de Silca est d'offrir une superbe adhérence sans basculer dans le toucher collant. Bref, dans le genre, c'est une réussite totale.

     

    Si nous ne pouvons nous prononcer sur la durabilité, le produit semble en tout cas à la hauteur de son ambition.

     

     

    Bilan : aussi Hi-tec que Statutaire !

    Le toucher d'une guidoline est très personnel. Vous l'aurez compris, celle-ci ne s'adresse pas aux amateurs de tresses en coton, ou de rubans en peau de bête. Par contre, ceux qui apprécient le toucher moelleux et grippant popularisé par Lizard Skins, découvriront un produit de même nature, encore plus perfectionné (et probablement plus durable).

     

    Confortable sans être encombrante, super adhérente sans basculer dans le collant, la Nastro Piloti se destine à parfaire les cockpits les plus luxueux !

     

    Prix : 48€

     

    Distribution / Achat : 2-11 Cycles


  • Classé dans la categorie: Matos | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • Connectez-vous pour commenter

    Connectez-vous :


    Mot de passe perdu ?

    Inscrivez-vous :