Victoire au Chris King Open House

Attention : bikecheck d'exception du vélo présenté à Portland !
Publié le 16/10/2019 16:57 - par
2594 vues - 2 commentaires
  • Si on ne présente plus les cycles Victoire, artisans qui ont remis au gout du jour le vélo acier en France, on doit tout de même présenter le Chris King Open House, qui met à l'honneur le vélo artisanal à l'échelle planétaire !

    Fort de son statut incontesté des plus enviables moyeux au monde, Chris King est avant tout une PME comme on dit chez nous, fière de fabriquer ses produits, elle même, sur le sol américain, et d'être devenue l'équipementier "naturel" de tous les artisans du vélo. Aussi pour à la fois rendre hommage et remercier ses clients qui sont en même temps ses meilleurs ambassadeurs, Chris King a mis sur pied ce micro-salon ultra exclusif, auquel sont conviés une poignée de cadreurs, sélectionnés dans le monde entier, parmi les plus innovant, élégant, et à même d'intégrer et sublimer les produits Chris King dans leurs créations.

    Ainsi pour cette édition 2019, parmi les 18 cadreurs sélectionnés s'est glissé, pour la toute première fois, une entreprise française : les cycles Victoire !

    Si l'honneur est immense, le défi aussi. Car une fois invité, il s'agit de réaliser un vélo d'exception spécifiquement pour l'occasion, en incluant l'une des nouveautés Chris King 2020. Pour cette année, il fallait donc choisir entre les deux nouvelles couleurs "Violet" et "Bourbon".

     

    Du côté de chez Victoire, c'est le Bourbon qui a été retenu, pour équiper en ton contrasté, un gravel d'exception, destiné à un heureux client.

    Ce gravel a été soudo-brasé à partir de tube Inox Comombus XCr, ce qui laisse la possibilité d'utiliser des peintures, mais aussi des vernis incolores très fins. En résumé, il est ainsi possible de mettre en valeur les soudures d'orfèvre sans pour autant renoncer à la couleur.

     

    Un cadre, des équipement Chris King pour tous les roulements... et un complément extravagant des plus beaux équipements existants : pédalier eewings en titane, jantes gravel Enve, et un peu de Sram Etap pour finir, avec une transmission sans fil pour le dérailleur arrière et la tige de selle télescopique.

     

    Enfin toujours plus de custom, avec des sacoches sur mesure Helmut... et voilà le résultat : un vélo français exposé dans le Saint des Saint, à Portland !

     

     

     

    Le montage dans le détail :

     

     


  • Classé dans la categorie: Matos | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • 2 Commentaires


    avatar  Publié le 2019-10-19 13:20:38 par titalain

    MA-GNI-FI-QUE.
    Les teintes des la cassette et de la chaine, c'est aussi du "custom" ?
    avatar  Publié le 2019-10-20 10:14:16 par Nico J

    Non c'est standard sur le Sram Eagle (12 vit) : un traitement au nitrure de titane qui produit cet effet irisé !
    http://www.velovert.com/news/14379/sram-xx1-et-xo1-axs-electronique-et-sans-fil-video
  • Connectez-vous pour commenter

    Connectez-vous :


    Mot de passe perdu ?

    Inscrivez-vous :