Essai : Adris Airline 5.4, l'aluminium aéro

Que vaut aujourd'hui un vélo aluminium aéro à moins de 2000€ ? On a profité de la refonte totale de la gamme d'Adris pour rouler l'Airline 5.4 équipé d'une transmission Campagnolo et de composants Newwave.
Publié le 04/04/2019 19:00 - par
2699 vues - 0 commentaire
  • Le cadre

    L'Airline est le cadre aéro aluminium de la gamme Adris. C'est un tout nouveau modèle développé en interne et fabriqué en Asie. La marque décline son Airline en six montages différents de 1090€ à 2390€ en vélo complet. Notre Airline de test porte la dénomination 5.4 et affiche un tarif de 1990€. Il est donc plutôt situé en haut de la gamme, la différenciation se fait essentiellement sur la transmission. Ici on a la chance de trouver un groupe Campagnolo onze vitesses mécanique Potenza, un groupe assez rare et peu présent au catalogue des marques "généralistes". Adris se distingue sur ce point puisque les vélos sont montés à la demande des magasins directement dans les locaux de la marque situés à Colpo (56). L'Airline est également disponible en kit-cadre (cadre+fourche+jdd+tige de selle) pour la somme de 690€. À ce tarif, on a un cadre aluminium triple épaisseur qui présent bien, les soudures sont propres grâce au procédé de soudure Smart Welding (SW). Le principe est d'augmenter la surface de contact entre les deux parties à souder. Pour ce faire les zones de soudures sont travaillées, arrondies pour optimiser le contact des tubes entre eux notamment au niveau de la douille de direction (voir photo ci-dessous), là où trois tubes se rejoignent. On obtient quasiment l'effet de soudures polies avec au passage un léger gain de poids. Adris annonce 1550 grammes pour le cadre seul. La décoration est minimaliste avec une couleur unie noire ou rouge brillante au choix avec de gros marquages Adris blancs. C'est assez basique, mais efficace, la cible des jeunes sportifs se profile déjà assez clairement.

    Visuellement l'Airline est très proche du rendu d'un cadre carbone. Il faut se coller au cadre pour détecter qu'il s'agit bien d'un "Alu". C'est assez valorisant.

    L'Airline est livré est une fourche entièrement en carbone Toray HM. Ici les fibres sont laissées apparentes.

     

    L'Airline reçoit une tige de selle aluminium profilée spécifique avec un recul de 25 mm. À l'avenir une version droite devrait voir le jour. Sur cette photo on peut voir également le système de serrage intégré de cette tige. Discret et efficace, il nous a convaincu contrairement à certains de ses homologues présents sur d'autres vélos.

    L'équipement

    L'Airline 5.4 dispose d'un équipement intéressant, il est à la hauteur du tarif. Comme beaucoup de marques maintenant, Adris a choisi de monter ses vélos avec des composants maison. On retrouve donc ici beaucoup de composants Newwave. Cela va du poste de pilote à l'assise en passant par les roues. On va s'attarder sur ces dernières qui nous ont séduites sur la route. Les Newwave Race Pro 30C se composent d'une jante aluminium de 30 mm de hauteur pour une largeur interne de 18 mm. Les rayons plats Pillar sont au nombre de 18 à l'avant et de 21 à l'arrière (un chiffre impair, c'est étrange, mais on a compté trois fois pour en être sûr). Le poids total de la paire est de 1658 grammes avec les fonds de jantes sur notre balance. Une paire de roues bien dynamique, apportant également une petite dose de souplesse. Une belle découverte pour nous, d'autant qu'avec une valorisation à 490€, les Newwave Race Pro 30C sont a considérer si vous souhaitez changer de roue.

    Les moyeux sur les roues Newwave Race Pro 30C sont magnifiques, ce moyeu arrière a l'originalité d'embarquer sept rayons en radial d'un côté et quatorze rayons croisés par deux côté cassette.

    La jante aluminium propose une hauteur passe partout de 30 mm. Ces roues sont un argument sérieux pour l'Airline 5.4, comme pour tout cadre aéro le passage sur des profils un peu plus haut sera bénéfique pour la performance sur les parcours plats. Une paire de roues carbone 50/60 mm sera selon nous idéal pour une utilisation course ou triathlon.

    Le groupe Campagnolo Potenza fonctionne parfaitement, avec sa finition noire brillante, il est raccord avec le cadre. On a aimé le choix de la solution semi-compact 52x36 devant avec une cassette de 11-29. L'Airline n'étant pas un pur grimpeur ces développements permettent d'être à l'aise dans la plupart des situations rencontrées.

    Notre avis après le test terrain

    Après près de deux mois de test en région parisienne ou en Franche-Comté, on a apprécié les qualités du Airline 5.4. Un vélo très à son aise sur le roulant ou les parcours ponctués de petites bosses pas trop raides. Il se roule parfois un peu en force et réclame des relances appuyées. Il est vrai qu'avec un poids au-delà des neuf kilos tout équipé, le vélo répond avec ses armes aux sollicitations. On ne démarre pas aussi vite qu'avec un carbone à sept kilos il faut en être conscient. Son truc sera plus les allures régulières sur de bonnes routes lisses de préférence. Côté confort, aucun problème dans cette configuration. En revanche, on a plus subit au fil des heures sur les routes granuleuses de Franche-Comté. Autant être armé musculairement pour conserver de la fraîcheur et un bon coup de pédale.  

    Ce vélo pourra intéresser les triathlètes disposant d'un budget serré, notamment si Adris propose l'option tige de selle droite. Dans l'état actuel des choses avec un recul de 25 mm, il est plutôt difficile de se positionner facilement sur un prolongateur de type Clip-on. Personnellement, nous aurions bien aimé également essayer l'Airline dans cette configuration.

    L'Airline est presque un ovni sur le marché. En effet, on a cherché et les vélos aéro aluminium sont assez rares, le choix est plus restreint que par le passé (la faute au carbone assurément). On a quand même trouvé le Specialized Allez Sprint qui ressemble sur quelques points au Airline. Pour notre part, on garde d'excellents souvenirs de notre ancien Cervélo Soloist (ou du S1), un vélo similaire ultra performant. Aujourd'hui en roulant ce genre de vélo, on retrouve les sensations brutes qu'apporte l'aluminium.

    L'Airline répond à une demande, même si elle fait presque office de niche à 2000€ (prix du 5.4). L'affaire semble meilleure si on se tourne vers l'Airline 5.2 à 1390€. Un montage où l'on retrouve un excellent groupe Shimano 105 R7000. De quoi largement faire sa saison et réaliser une amélioration conséquente avec une nouvelle paire de roues, en restant chez Adris l'option des Newwave Race Pro 30C semble toute trouvée! 

     


     

    Fiche Technique Airline 5.4

    • Cadre Airline aluminium triple épaisseur SW
    • Fourche Airline Carbon Toray HM, Tapered
    • Direction Adris
    • Potence Newwave Teamline 120 mm
    • Cintre Newwave Teamline Compact 42 cm
    • Pédalier Campagnolo Potenza 11v, 52X36, 172,5 mm
    • Cassette Campagnolo,11/29
    • Dérailleur av. Campagnolo Potenza
    • Dérailleur ar. Campagnolo Potenza 11v
    • Poignées/leviers Campagnolo Potenza 11v
    • Freins Campagnolo Potenza
    • Roues Newwave Race Pro 30C
    • Pneus Vittoria Rubino Pro G+ largeur 25 mm
    • Tige de selle Airline AL recul 25 mm
    • Selle Newwave Tealline Road
    • Guidoline Newwave Teamline EVA
    • Tailles XS, S, M, L, XL
    • Poids 8,580 kg en taille M sans pédales
    • Prix 1990 €
    • Plus d’informations www.adrisport-bike.com

    Géométrie du Airline

    Pour mieux connaître la marque Adris nous vous invitons a lire ou relire la présentation faite par nos soins il y a quelques semaines ICI

     

     


  • Classé dans la categorie: Matos | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • Connectez-vous pour commenter

    Connectez-vous :


    Mot de passe perdu ?

    Inscrivez-vous :