Essai : Roues Tune TSR35

Alu et Patins n'ont pas dit leur dernier mot : une rencontre au sommet !
Publié le 23/03/2019 08:08 - par
5055 vues - 3 commentaires
  • Tune et les roues...une affaire de spécialiste

    TSR 35 : l'alu version 2019

     

    Tune est une entreprise allemande bien connue de nos lecteurs (relire notre visite en Foret Noire), qui a acquis sa renommée par les composants ultralight. Et parmi ses produits phares, les moyeux ont toujours occupé une place reine ! Au fil du temps ils ont repoussé les limites de poids, et en dépit de leur statut "exotique" surent séduire les plus exigeant...gagnant même quelques étapes de montagne sur le Tour.

     

    Pour compléter sa quête de roue légère, Tune a toujours associé ces moyeux a des jantes ultra-light, notamment issue d'autres acteurs allemand du carbone artisanal. Au fil du temps, Tune a également acquis une expertise dans le montage de roue unique au monde ! Les roues sont montées à la main en Allemagne, par une opératrice experte, et assistée d'appareils de mesure de haute précision. Attention, il ne s'agit pas de la bonne vieille gauge de tension qu'on trouve chez les monteurs artisanaux, mais d'un poste de travail spécifique, contrôlé par ordinateur, qui assure une qualité de montage à notre connaissance sans équivalent.

    Pas le genre de banc de montage que vous trouvez chez votre vélociste...

     

    Ces dernières années, l'activité roue s'est encore développée, notamment par un programme de montage à la carte, à la fois rapide (délai de l'ordre de quelques semaines), ultra-qualitatif, et en plus d'un excellent rapport qualité-prix. A côté des moyeux les plus légers et des jantes carbones les plus légères s'est donc développé une offre très étoffée pour tous les usages et tous les budgets.

     

    TSR35 : des specs de rêve, un prix de raison !

    Pour notre essai, nous avons reçu les toutes récentes TSR35, une paire de roue qui rassemble tous ce qu'on peut actuellement chercher sur une roue alu !

    Tout d'abord, un prix particulièrement contenu (815€), nous y reviendrons, mais surtout des moyeux maison magnifiques, une jante innovante, des rayons Sapim CX-ray (tout simplement les meilleurs). Mieux, même si cette roue est affichée "au catalogue", elle est toutefois montée à la commande, et peut à ce titre être personnalisée (choix couleur des moyeux, rayons, écrous, préparation tubeless)

    Avec un poids de 1499 grammes, les TSR35 rivalisent avec la concurrence en carbone.

     

    Sur le papier, l'attrait principal est la jante particulièrement novatrice, puisqu'elle offre des caractéristiques généralement réservées au carbone (aérodynamique et look full black), tout en préservant, les gros avantages de  l'aluminium (freinage, largeur interne, prix).

    A 35mm  la jante offre un profil "haut" (pour de l'alu), une largeur interne de 20mm (24 externe), une finition anodisée noire, et elles sont aussi tubeless.

     

    Le poids de la jante est de 480 grammes, environ 30 grammes de plus que la moyenne des jantes alu "basses", mais il est largement "compensé" par les célèbres moyeux Mig 70 (70 grammes) et Mag 170 (170 grammes). Malgré leur poids impressionnant, ces moyeux sont un peu les moyeux de la raison chez Tune, l'aboutissement des folles années de R&D. A la fois un peu plus léger que la génération précédente, ils sont surtout réputés beaucoup plus fiables. Associés aux rayons plats CX-ray, Tune obtient un poids final de 1499 grammes (sur notre balance)...tout juste sous la barre symbolique des 1500 grammes !

    A 170 grammes le moyeu arrière, le Mag 170 reste une des références pour tout montage light !

     

    Essai routier

    Montés en Continental GP5000, les TSR35 ne nous ont pas déçu...voire même bluffée pour leur rapport qualité-prix !

    La largeur interne de 20mm fait son office : sur les TSR35 les GP5000 25...font 28mm

     

    Même si le poids global final est plutôt "dans la norme" des roues haut de gamme, les sensations initiales sont très agréables. La prise de vitesse est très bonne, et la stabilité en ligne avec la dernière génération de jantes "modernes" (19mm interne et plus). Les moyeux sont très fluides, et la roue libre délivre un bruit beaucoup plus discret que la plupart des moyeux dit exotiques. Bref les premiers kilomètres sont enthousiasmants.

     

    Sur le plat, les roues conservent bien leur vitesse. Le léger embonpoint des jantes apporte, un petit surplus d'inertie par rapport à la même hauteur en carbone, ce qui qui s'avère sensible et utile dans le contexte. Essayé un jour de bourrasques, les TSR35 se sont très bien tirées des rafales piégeuses. Si le profil se situe quelques part entre "V" et "U", les TSR35 n'apportent clairement pas les performances d'un vrai profil U lorsque les vents sont tourbillonants et/ou de côté...en revanche vent de face ou de dos, il est difficile de différencier l'écart aérodynamique entre les deux architectures.

    Un profil quelque part entre le vieux "V" et le nouveau "U"...

     

    En montée...et bien rien à reprocher à ces roues. Pour ce poids, les performances sont tout à fait honorables. On ne s'envole pas, mais le faible nombre de rayons (20/24) fait sont effet, et surtout la roue reste facile. Si les "watteux" lui trouverons une certaine paresse dans les relances, surtout en danseuse, elles s'en sortent plutôt bien. Au global, tout ce qu'elles concèdent en dynamisme est au profit de la polyvalence, un trait de caractère qui leur permettra de s'adapter à toutes les montures.

     

    En descente...c'est une révélation.

    prise de vitesse, tenue sur l'angle, stabilité gyroscopique....oui mais surtout le freinage ! non pas parce qu'il est alu...mais parce que c'est un des meilleur freinage que nous ayons jamais expérimenté. La finition des flancs (usinés et anodysé après assemblage) offre un toucher à la fois très franc et progressif. Le test a été réalisé avec les patins Swiss Stop Bleus (fournis avec les roues), et offre donc des performances hors norme, que nous n'avons pas souvent rencontrées.

    Malheureusement la belle anodiosation noire, qui est apporte un gros plus esthétiques à ces roues, semblent se marquer au freinage. le temps dira la capacité du traitement à résister...

    L'usinage des flancs, pourtant discret, procure un freinage particulièrement performant. Évidemment incomparable à du carbone, mais même très au-dessus de la moyenne des jantes alu !

     

     

     

    Comparé à..

    Il est toujours difficile de se décider lors de l'achat d'une paire de roue, même si dans ce cas précis, le budget les rend très concurrentielle. Naturellement si nous devions les comparer à deux alternatives immédiates, nous envisagerions les 2 cas suivants :

    Comparé à une roue 35mm carbonne, on gagne surtout en freinage, mais aussi en largeur interne. Le poids est équivalent. A la marge, on perd un peu de stabilité dans les vents latéraux...

    Comparé à une jante alu basse, on gagne aussi en freinage (car cette piste de freinage est vraiment hors catégorie), on prends 30-40 grammes par roue, mais on améliore nettement les performances sur terrain plat...bref on gagne surtout en polyvalence

     

    Conclusion

    Ces TSR35 ont de sérieux atouts...ce sont des roues incroyablement polyvalentes...et performantes sur tous les terrains.  Leur prix, surtout compte tenu de la qualité des moyeux, des rayons et du montage, est particulièrement attractif.

    Si elle n'a pas de point faible, elle a en tout cas deux très gros points fort s: le freinage, et le montage-expert de Tune, hand-made in germany...

    En un mot : une paire de roue idéale pour celui qui veux justement une seule et unique paire de roue.

     

    Clairement étudiées pour concurrencer le carbone, Tune a soigné la finition  des TSR35 !

     

    Tarif : 815€ (inclus 4 patins Swiss Stop)

    Poids VDR : 1499 grammes (608gr l'avant / 891 gr l'arrière)

    Infos Tune

    Distribution France chez Blue Caps

     

     


  • Classé dans la categorie: Matos | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • 3 Commentaires


    avatar  Publié le 2019-03-23 21:52:04 par xxtwenty

    Elles ont l'air effectivement mais que valent-elles par rapport à des ksyrium pro exalith que l'on trouve à peu près au même prix sur le net ?
    avatar  Publié le 2019-03-24 13:33:54 par Nico J

    C'est surtout une question de terrain....

    Nous n'avons pas effectué de comparaison directe...mais sur le vrai atout de ce produit est la hauteur de 35mm. Bien dosé comme l'a fait Tune, ce profil offre un meilleur aérodynamisme et plus d'inertie : les roues sont globalement plus stables et efficaces que des jantes basses (comme celle des ksyrium) en terrain plat et vallonné. Dans l'absolu ces Ksyrium devraient être néanmoins plus adaptées à la haute montagne, mais moins passe-partout.
    avatar  Publié le 2019-03-31 20:02:09 par Cristo

    Il y a quand même 300 € d'écart entre ces 2 paires de roues (à l'avantage des Tune), soit 30% ce qui est énorme ! Pour une qualité de moyeux, de rayons et de montage nettement à l'avantage des Tune une fois encore. Poids identique. Donc à part vouloir absolument des jantes basses si tu habites une région très venteuse, et encore, je ne vois pas trop l'intérêt des Mavic...
    https://www.probikeshop.fr/paire-de-roues-tune-tsr-35-a-pneus/156798.html
    https://www.probikeshop.fr/paire-de-roues-mavic-ksyrium-pro-exalith-a-pneus-7-x25c-2-aa7/128941.html
  • Connectez-vous pour commenter

    Connectez-vous :


    Mot de passe perdu ?

    Inscrivez-vous :