Garmin de guidon VS Garmin de poignet

et si une montre Garmin remplaçait un GPS Garmin...un essai aussi technique que philosophique !
Publié le 19/03/2019 12:48 - par
3176 vues - 2 commentaires
  • Le "Garmin", un nom devenu presque commun, qui désigne cet accessoire quasi "indispensable" sur un guidon. Même s'il fait aussi parti d'une certaine forme d'ornementation, il rend toutefois de plus grands services qu'un bijou, et surtout qu'une montre à un poignet.....sauf que, Garmin (et d'autres) produit aussi des montres GPS utilisant la même technologie que les GPS spécifiques au vélo.

    Aussi étant devenu  "à l'insu de notre plein grès"   accros à la présence rassurante de ce fil d'ariane numérique, et sa connexion aux autres via le positionnement GPS, le Live Track et Strava, il nous est de plus en plus difficile de rouler sans (!) Et nous ne sommes pas seul...n'est ce pas ? Mais d'un autre côté, la plupart du temps, il faut reconnaître que nous n'utilisons que très partiellement les capacités du GPS. Globalement, avoir l'heure, la distance parcourue, et éventuellement la fréquence cardiaque sont les informations généralement suffisante pour ajuster l'allure ou la distance d'une sortie quotidienne. Le seul vrai impératif étant d'enregistrer la sortie, pour pouvoir l'analyser sur Strava (ou autre), suivre son entrainement et surtout la diffuser la plus largement possible....non ?

    Bien sur, cette tache basique peut tout simplement être effectuée par un smartphone, avec de grosses limitations : la précision GPS nettement moins fiable, et surtout une consommation de batterie qui peut vous démunir rapidement de votre téléphone. Alors l'alternative qui nous intéresse est bien sur la montre Garmin, plutôt étudiée pour les coureurs et multi-sportif, mais dont les fonctions et performances s'approchent finalement de celle de notre Edge 520 Plus de référence.

     

    Vivoactive 3 Music VS Edge 520 Plus

     

    Pour ce test, Garmin nous a proposé une montre issue du milieu de sa large gamme, la "Vivoactive 3 Music".  Un modèle plutôt "simple" d'utilisation, mais dotés des fonctions essentielles que nous avions demandées :

    - un enregistrement des séances en mode GPS, avec affichage des paramètres essentiels (chrono, distance, vitesse, dénivelé...), et partage numérique.

    - un capteur de fréquence cardiaque (capteur intégré au poignet, ou connecté à une ceinture classique)

    - une autonomie "suffisante"

    - un tarif similaire au Edge 520 Plus

     

    Elle permet aussi  de visualiser les premières lignes d'un sms, ou l'auteur d'un appel téléphonique, d'écouter de la music en bluetooth, de compter ses pas ou ses calories brûlées et bien d'autres choses (dont la connexion aux éclairages Varia)

    Par contre, et c'est la grande différence avec un Garmin vélo, elle ne permet pas de lire un parcours enregistré (fichier gpx), ni de connecter les capteurs spécifiques au vélo (capteur de puissance, de fréquence de pédalage notamment). Disons le tout de suite, si vos yeux sont rivés sur vos watts, rien ne remplacera votre Edge. Certains modèles de montre plus haut de gamme permettent la navigation, mais la encore, la visualisation au poignet, même sur un gros cadran, ne rivalisera jamais avec un Edge. Donc redisons le, ce test ce destine aux utilisateurs qui n'ont pas besoin de navigation, ni d'analyse de performance détaillée.

    Enfin, et c'est important au moment du choix, les deux produits sont affichés exactement au même prix de 299€

    Un coup d'oeil au poignet permet de visualiser les informations les plus fondamentales

     

    Au poignet

    Premier constat : c'est léger ! c'est tout bête, mais elle est déjà légère "pour une montre", donc comparé à un ensemble Edge + support + ceinture cardio, la différence est notable.

    Dotée d'un seul bouton (!), la Vivoactive recours donc largement à son écran tactile pour la configuration. La sensibilité s'avère dans la moyenne, a notre gout un peu trop basse, notamment par temps froid, et port de gants...

    Pour le reste, la configuration est assez facile, plus facile que sur la série Edge, et se limite finalement à supprimer tous les widgets inutiles à un vrai usage sportif (par exemple le widget qui donne l'équivalence du dénivelé en nombre d'étage escaladé)

    Si on s'arrêtait au poids...les 145 grammes de différence entre les 2 prétendants mettraient fin au test !

     

     

    Fréquence cardiaque aléatoire...

    La mesure de FC au poignet s'est avéré efficace...du moins au premier abord et au repos. Certains utilisateurs semblent avoir des difficultés avec cette technologie, mais pour nous le pouls est correctement détecté. La fonction qui affiche les 4 dernières heures permet d'avoir une très bonne indication de la FC de repos. Par contre une fois en mouvement, la FC affichée est toujours plus basse que la réalité. Elle suit bien la tendance, mais avec un décalage souvent proche de 20 à 30 puls/min, ce qui la rend est évidemment totalement inutile. Heureusement, si vous disposez d'une ceinture de poitrine Garmin, vous pourrez retrouver votre FC habituelle.

     

    En route...vers une expérience rafraîchissante

    Les premières sorties nous ont totalement ravi. Pour la reprise, rouler sans vitesse affichée est même reposant et de-stressant. Se contenter de voir le résultat en rentrant est largement suffisant. Connexion et synchronisation au téléphone se sont déroulés sans problème (une difficulté récurrente sur notre Edge 520 Plus). Il faut dire qu'en période de reprise, on n'attend pas forcément plus non plus. Mais même à la longue, on se fait à cette désintoxication de chiffres et d'écran...Sans tomber non plus dans la caricature, il est vrai qu'on se concentre plus sur le paysage et l'écoute de son organisme, plutôt que l'accrochage d'une valeur de Watts...

    Aussi, si l'effet escompté au départ était plutôt technique, simplifier sa routine de sortie, éliminer un élément à charger, éliminer la ceinture du cardio, éventuellement s'alléger...il s'est avéré que même si un coup d'oeil au poignet permet de temps en temps de surveiller sa sortie, ne plus être sous le dictat de la console centrale est un changement plus important qu'il n'en a l'air !

    En prime...il est est pas plus mal notre cintre "nu" ?

    "And suddenty i see..."

     

    les perf  mano a mano

    Après familiarisation...restait à faire un test direct. Nous voilà donc parti avec montre et Edge fonctionnant en parallèle !

    Au démarrage le Edge est nettement plus véloce à l'acquisition des satellites !

    Mais une fois qu'ils sont là, l'enregistrement des perf démontre une précision équivalente. Sur notre sortie de test, les valeurs enregistrées de distances et dénivelés montre des écarts du l'ordre du pourcent, probablement plus liées au satellites acquis qu'aux appareils. Impossible de dire quel appareil à raison, mais c'est en tout cas cohérent.

     

    Dernier volet : l'autonomie.

    Chargés à bloc, nos 2 appareils rentrent d'un petit tour de 2 heures avec 79% de batterie pour la montre, et 90% pour le Edge 520 Plus. Le Edge 520 Plus est clairement un des meilleurs appareils du marché en ce qui concerne l'autonomie, et nous craignions que la montre ne lui cède beaucoup plus de terrain. Bien entendu la capacité de la vivoactive resterera largement inférieure, mais en extrapolant, devrait néanmoins permettre d'enregistrer une sortie de 8 à 10 heures...donc en pratique...trop juste pour un brevet de 300KM, mais largement de quoi finir un 200KM, et donc satisfaire la plupart des utilisateurs au quotidien !

     

    Bilan

    Sur le plan fonctionnel, la Vivoactive nous a donné entière satisfaction. Elle sera notamment particulièrement utile à ceux qui ne font pas QUE du vélo ! Cependant, le budget restant tout de même élevé, et identique à celui d'un Garmin Edge 520 Plus...la question sera tranchée par le besoin, ou pas, du mode navigation.

    Pour ceux qui n'en n'ont pas besoin, ou peuvent s'offir les deux, ou pratiquent trop de sports différents pour s'offrir du matériel aussi mono-sport qu'un Edge, la question se pose réellement.

    L'ergonomie est légèrement meilleure que celle du Edge, mais finalement, l'un comme l'autre, sont plutôt fait pour se faire oublier que pour "jouer" avec en permanence.

    Sur un plan plus philosophique, retirer le Garmin de son cintre n'est pas anodin. Cette connexion permanente à notre future classement Strava, est une charge mentale bien plus lourde qu'il n'y parait. La montre ne la retire pas totalement, mais visualiser en permanence sa vitesse, sa puissance, ou la distance parcourue tend à vous éloigner de ce pourquoi on fait du vélo : échapper à son ordinateur !

    Si le vrai point de bascule en faveur du Edge 520 Plus est la navigation...pour le reste la montre permet pratiquement la même utilisation d'une façon beaucoup plus discrète. Le choix est donc finalement très personnel et surtout plus philosophique que technique...

     

     

     

      Vivoactive 3 Music

    Edge 520 Plus

    Les +

    Un vélo plus simple, une routine plus simple

    Autonomie satisfaisante

    Gain de poids

    Multi-sport

    Navigation

    Informatique plus véloce

    Autonomie record

    Les -

    FC poignet fantaisiste

    Mono-sport

    Ergonomie peu intuitive

     

     

    Si le vrai point de bascule en faveur du Edge 520 Plus est la navigation...pour le reste la montre permet pratiquement la même utilisation d'une façon beaucoup plus discrète. Le choix est donc finalement très personnel et surtout plus philosophique que technique...

     

     

     

     


  • Classé dans la categorie: Matos | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • 2 Commentaires


    avatar  Publié le 2019-03-21 13:09:39 par Philail

    La montre a t elle aussi un altimètre barométrique, beaucoup plus précis que l'intégration de données GPS ? Et l'on peut porter le GPS au poignet avec un bracelet Garmin. Certes l'ensemble est volumineux, mais on trouve toutes les caaracteristique du 520 par ex en rando.
    avatar  Publié le 2019-03-21 18:22:00 par Nico J

    Oui, elle est effectivement équipée d'un "vrai" altimètre. Bonne remarque...même si le 520 au poignet ...c'est peut-être un peu bling-bling
  • Connectez-vous pour commenter

    Connectez-vous :


    Mot de passe perdu ?

    Inscrivez-vous :