Essai textile / Tenue hiver Sportful, pour rouler comme la Tinkoff

Cette marque ne vous dit rien ? Pourtant, elle a fait le buzz en décembre dernier lors de la présentation de la nouvelle tenue de l'équipe Tinkoff, dont elle fournit les vêtements techniques depuis 2010. En effet, après les maillots couleurs camouflage, voici le temps du zébré, on aime ou pas, il ont osé ! Nous ferons plus sobres avec le test d'une tenue hiver complète à dominante noire.
Publié le 22/01/2016 09:02 - par
5120 vues - 0 commentaire
  • Commençons par faire brièvement les présentations, Sportful s'est véritablement lancée en 1972 grâce à Giordano Cremonese, grand pratiquant de ski de fond. Il s'est mis à créer ses propres vêtements spécifiques à sa pratique. Son autre passion, le cyclisme l'a ensuite poussé à se diversifier, 13 ans plus tard. Finalement, les deux sports ont en commun de se pratiquer en extérieur, dans des conditions météorologiques souvent froides et changeantes. L'histoire était en marche et les tenues Sportful ont rejoint rapidement le peloton professionnel en équipant notamment la prestigieuse Mapei, puis l'équipe nationale d'Italie et la Tinkoff depuis 2010. 

    Nous avons testé pour vous tout un ensemble Sportful, des chaussettes à la sous-couche, en passant par le cuissard, les gants et la veste !

     

    La tenue en détails :

    - Sous-couche BODYFIT PRO LS : Un baselayer étonnant, version cotte de mailles ultra-light.

    La matière est étrange, avec des centaines de carrés épais séparés les uns des autres par des espaces fins laissant passer l'air. Cette structure n'est pas commune et nous interpelle. Une fois enfilé, on s'aperçoit que la coupe est bonne, un peu de longueur devant et derrière pour le rentrer dans le cuissard, des manches bien ajustées et un col qui remonte haut. Au toucher, les carrés de polyester sont doux et nous ne subissons pas d'irritations, ni au niveau des pectoraux, ni même au niveau des coutures qui sont plates et proprement finies. Ce haut extrêmement fin évacue l'humidité de manière très rapide, il nous est arrivé d'avoir trop chaud lors d'une longue côte, alors il suffit d'ouvrir légèrement la veste pour réguler la température et de remonter la fermeture une fois qu'on se sent mieux. En revanche, nous déconseillons vivement de porter un maillot entre la sous-couche et la veste (si cette dernière est Windstopper), car vous allez avoir vraiment trop chaud. En effet, même lors des sorties hivernales bien froides, ce baselayer accompagné de la veste suffit largement. En terme de poids c'est une plume, tout juste 160 grammes sur notre balance. Ce produit existe aussi en version manches courtes pour le reste de la saison. C'est véritablement un des meilleurs - si ce n'est le meilleur - baselayers utilisés par votre serviteur. 

    Tailles : du XS au 3 XL

    Poids : 160 g

    Prix : 49,90 €

     

    - Gants WS ESSENTIAL : Windstopper et polaire.

    Lorsqu'on enfile les gants, nous ressentons que la coupe est bien travaillée et qu'ils remontent haut sur le poignet. Thermiques sur toute la partie supérieure, ces gants ont protégé nos mains du froid et du vent grâce au tissu en Windstopper. Pour autant, on conserve un bon niveau d'élasticité et d'ajustement du tissu à la forme de la main. L'intérieur de la paume est en laine polaire, c'est agréable et chaud. Pour éviter les frottements à l'intérieur de la main, on remarque une doublure rembourrée au niveau des coussinets et de l'hypothénar, on peut donc faire de longues sorties sans douleur. La fermeture se fait via un velcro stické Sportful, orné du drapeau italien, sur la partie supérieure du gant, tout simple. Il faut cependant bien le plaquer sur le velcro pour ne pas accrocher la manche de la veste qui passe au-dessus. Ces gants accomplissent bien leur mission puisque nous avons eu plus froid aux pieds qu'aux mains lors de nos virées hivernales. Attention cependant, si la température descend en dessous des 0°C, il faudra prévoir des sous-gants. Le Windstopper reste efficace, mais pas miraculeux !

    Tailles : du XS au XXL

    Poids : 60 g

    Prix : 39,90€

     

    - Veste GRUPPETTO WS PARTIAL : Une coupe sur mesure !

    Avant d'entrer dans le détail, il est important de préciser que c'est une veste thermique vraiment conçue pour l'hiver et ses affres climatiques. Équipée de la technologie Windstopper à certains endroits très spécifiques, nous relevons qu'elle est extrêmement bien taillée. Votre serviteur l'a essayée en taille M, il avait l'impression de porter du sur-mesure. Elle est assez courte à l'avant, bien cintrée, dotée d'une fermeture qui coulisse bien, le premier essai nous donne une excellente impression. La partie avant et les manches sont en Windstopper contrairement à la partie dorsale qui est en TDTxp. Un nom barbare pour parler d'un tissu assez peu extensible en polyester qui a pour mission de garantir l'évacuation de l'humidité. Nous retrouvons les trois poches dorsales classiques sur ce type de veste. Les poignets sont entourés d'un tissu très extensible, doux et hydrophobe pour ne pas laisser entrer l'humidité par temps pluvieux.

    Nous avons utilisé cette veste combinée avec la sous-couche BODYFIT PRO LS, c'est un ensemble qui nous a grandement satisfaits lors de nos sorties pluvieuses, venteuses, voire même neigeuses. Les propriétés intrinsèques des deux produits en font un équipement de choix pour l'hiver.

    Côté esthétisme, on peut ne pas aimer la bande rouge qui traverse devant et derrière, mais les goûts et les couleurs sont indiscutables ! Nous, on trouve que c'est très classique, pas forcément innovant, mais ça plaira sans doute au plus grand nombre.

    Tailles : du XS au 3 XL

    Poids : 369 g

    Prix : 169,90 €

     

    - Cuissard long GRUPPETTO BIBTIGHT : Un collant Slim fit.

    Comme la veste, ce cuissard fait partie de la gamme GRUPPETTO et est taillé comme cette dernière : sur-mesure. L'enfilage n'est pas évident, il est serré au niveau des mollets et des cuisses, mais une fois entièrement équipés, nous constatons qu'encore une fois, il est vraiment bien taillé. Rien ne dépasse et il ne faudra pas abuser des chocolats. Exclusivement prévu pour l'hiver, nous retrouvons une couche polaire recouvrant toute la partie intérieure du collant. La partie extérieure du produit reçoit un traitement en silicone le rendant hydrofuge et sert à protéger son porteur des infiltrations d'eau (appelé ThermoDrytex Plus). Toutes les coutures sont plates, et nous ne ressentons aucune gêne lors de l'enchainement des sorties. Les bretelles, quant à elles, sont fines, en résille et suffisamment élastiques pour ne pas ressentir de gêne. Les jonctions avec la partie basse sont parfaites. 

    Au niveau de la cheville, nous retrouvons un zip YKK, situé à l'intérieur de la jambe. Ajoutons qu'il ne faut pas avoir des chevilles trop larges ou bien des chaussettes trop épaisses, sinon il sera difficile de le fermer complètement. Une fois la fermeture en place, la partie silicone du bas se plaque bien et empêche qu'il ne remonte, vraiment efficace.

    Venons-en à la peau de chamois, partie que nous considérons comme très importante sur ce type de produit. Nous retrouvons leur haut de gamme baptisé Bodyfit Pro. Pro pour Professionel, puisque la marque la développe avec des cyclistes professionnels. Les textiles développés de cette manière ont pour missions d'assurer le confort du pratiquant sur de longues distances, tel que peut le faire le peloton pro. Le rembourrage varie en fonction des zones et sa structure anatomique offre un réel confort. Aussi, nous ne retrouvons pas de coutures, ce qui limite forcément les frottements et les irritations.

    D'un point de vue esthétique, nous apprécions sa sobriété, tout noir avec simplement le logo ''S'' réfléchissant à l'arrière et la reprise de Sportful sur la cuisse.

    Tailles : du XS au 3 XL

    Poids : 375 g

    Prix : 99,90€

     

    - Chaussettes GRUPPETTO WOOL 12 : Du Mérinos pour les pieds

    La laine Mérinos est de plus en plus utilisée, nous la retrouvons dans de nombreux textiles qui se veulent chauds avec une relativement bonne respirabilité. Ce tissu noble entre dans la fabrication de ces chaussettes. Ceci les rend particulièrement souples et douces. Aussi, sur le haut des chaussettes dans la partie arrière, nous retrouvons une plus grande épaisseur de tissu qui permet une meilleure prise pour les enfiler aisément. C'est un détail qui peut apporter un plus. Lors du roulage, les chaussettes restent bien en place et ne descendent pas. Avec une hauteur de 12 cm, elles arrivent au début du mollet, c'est une taille idéale pour rouler en automne et au printemps. Le Mérinos à toute sa place sur ce type de produit, exposé au vent, mais protégé par une couche (la chaussure). Elles sont en effet plus chaudes que des chaussettes classiques en coton. En revanche, s'il fait moins de 0°C, il faudra évidemment s'équiper de sur-chaussures thermiques pour éviter d'avoir les orteils qui tombent.

    Tailles : du S au XL

    Poids : 60 g

    Prix : 15,90€

     


     

    Site web de la marque : http://www.sportful.com

    Plus de photos dans la galerie ci-contre


  • Classé dans la categorie: Matos | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • Connectez-vous pour commenter

    Connectez-vous :


    Mot de passe perdu ?

    Inscrivez-vous :