Email : Mot de Passe :
Se souvenir de moi ?
Mot de passe perdu ?

Devenir membre

SHBPC17 - Vélo de Route part à la découverte du bike polo

Publié le 11/04/2017 06:41   par Amaël Donnet  

C’est à travers les Championnats Suisses de bike polo, que la rédaction de Vélo de route souhaite vous faire découvrir le sport collectif le plus cool du monde : le hardcount bike polo. Les cuissards restent au placard, changement d’ambiance et dépaysement assuré ! Du côté sportif, la victoire est une nouvelle fois revenue à Genève Bike Polo.

La petite histoire du polo résumée en quelques lignes

Officiellement, le bike polo a été inventé en Irlande en 1891 par des personnes ne pouvant pas, faute d’argent, jouer au polo traditionnel. Dans sa formule initiale, le bike polo se dispute par équipe de cinq joueurs sur de l’herbe. Après avoir été sport de démonstration aux Jeux Olympiques de Londres en 1908, cette pratique est quelques peu retombée dans l’oubli. Elle reste cependant toujours pratiquée et reconnue par l’UCI.

Ce sport prend une nouvelle dimension, dans une version plus rock’n’roll, au début des années 2000 grâce à des coursiers (cyclo-messagers) américains. Désormais le polo se joue par équipe de trois et sur une surface en dur, le terme «hardcount» vient de là. Les premières années c’était plus un amusement de coursiers, qui y jouaient en fin de journée tout en éclusant quelques boissons de récupération houblonnée. Si de nos jours l’ambiance se montre toujours alternative, c’est devenu une affaire de spécialistes. Les fixies ont cédé leur place face à des vélos montés singlespeed et les maillets construits à l’arrache ont disparu des terrains.

 

Quelques règles

Les règles sont en permanente mutation, ces dernières ont pour objectif de fluidifier au maximum le jeu. Cela reste cependant un jeu viril, si les obstructions sont interdites de nombreux contacts (corps, vélo, maillet) sont autorisés. Habituellement les matchs se disputent par équipe de trois joueurs, sans possibilités de remplacement, mais une formule à cinq joueurs (mais trois sur le terrain) avec des changements volants existe également. Le dernier championnat européen c’est disputé de cette manière. Les buts doivent être marqué avec le bout du maillet, le côté large ne s’utilise que pour les passes ou pour contrer un tir. Une équipe remporte une victoire dès qu’elle met cinq tirs au fond du goal adverse ou si elle domine au score après douze minutes. Parfois il est impossible de terminer sur un résultat nul, la première équipe à marquer (golden goal, but en or) gagne le match. Les équipes peuvent être mixtes hommes-femmes. Il est strictement interdit de poser le pied à terre, si c’est le cas la pénalité consiste à aller frapper son maillet sur les côtés du milieu du terrain. Ce dernier à la dimension d’un terrain de tennis, de streethockey ou de rinkhockey.

 

Vélo de Route et le polo

Une partie de la rédaction, plus simplement l’humble narrateur de ce sujet, a découvert le polo en avril 2008 grâce à un hipster d’avant l’heure. Après des débuts sur une place d’école, nous avons reçu un superbe spot parfaitement équipé (Plus d'infos). Un bon terrain et une bonne ambiance sont le garant de la réussite pour le polo. Parmi les sept mille habitants de notre village, le Bex Bike Polo compte une vingtaine de pratiquants issus de la commune. Deux équipes, sur seize participants, ont pris part à cet SHBPC17 (qualificatif pour le championnat européen). Une compétition de niveau européenne, voire mondiale car la France et la Suisse figurent parmi les nations fortes de cette discipline.

Le terrain du polocyclophile Bex est pourvu d'un éclairage, d'une zone de BBQ, une aire de chill et des gradins. Ca attire du monde, sur les vélos et en visiteurs de passage !

 

Le SHBPC17 en quelques images légendée

Une partie des participants à ce tournois helvétique.

 

Vue sur la tête d'un maillet.

Action lors e la prise d'engagement.

 

A l'engagement, les roues doivent être collées contre la rembarde. 3, 2, 1, polo !

 

Le terrain zurichois.

Un vélo bien particulier...

Eliminnation directe le deuxième jour, mais il est possible de revenir dans la compétition pour l'équipe remporte le tableau des perdants.

 

Un tableau d'affichage du score bien stylé !

L'arbitre international met dehors une joueuse pour 30'' (pénalité cane haute).

 

Bagarre corps à corps pour conserver la balle.

Regardez donc l'autocollant se trouvant sur le tube diagonal...

 

 

Le SHBPC17 en vidéo

Avant le montage d’un clip, voici une partie des matchs disputés le deuxième jour.

 

 


Dans la même catégorie


Autres news de Amaël Donnet