Beaux vélos, belles routes

Essai exclusif : Cassette 3T Bailout 9-32

Publié le 21/09/2018 12:51   par Nicolas Joly  

le monoplateau sans compromis...c'est enfin possible ! Longtemps attendues, LES cassettes 3T arrivent enfin. Nous avons pu rouler une des toutes premières "Bailout" sortie des usines.

Partisan inconditionnel du monoplateau, 3T livre enfin les tant attendues cassettes 9-32 "bailout" et "overdrive"....pour ceux qui n'ont pas suivi le long feuilleton, rappelons simplement que ces deux cassettes promettent de mettre fin au dilemme "range vs étagement" qui plombe la généralisation du monoplateau, toute discipline confondue !

En étageant 11 vitesses à partir d'un tout petit de 9 dents et en s'arretant à 32 "seulement", 3T nous promet toutes les vitesses nécessaires, idéalement rapprochées entre elles et surtout plus de changement de plateaux...le mythe de La Plaque a du plomb dans l'aile !

 

Toutes les vitesses utiles, rien que les vitesses utiles, et un seul plateau...le Saint-Graal du cycliste ?

 

Pour que l'histoire soit complète, rappelons que 3T oeuvre depuis déjà quelques temps à l'avénement du monoplateau "routier", et pas seulement par quelques accessoires de transmission. 3T  a surtout développé le fameux Strada que nous testions récemment, sans possibilité d'installer un dérailleur avant...et à même réussi à convaincre une équipe pro de rouler avec sur le Pro Tour avec tous les déboires que l'on peut imaginer, d'autant que les fameuses cassettes dont nous parlons aujourd'hui n'étaient pas plus disponibles pour le team que pour nous. Depuis le début de saison le team Aqua Blue a donc jonglé entre cassette 11-32, 11-36 et plateaux...de 46 à 54 pour tenter de s'adapter au mieux aux courses...ou du moins à l'idée qu'on peut se faire de leur final..un art en soit. Alors que les cassettes salvatrices arrivent enfin, l'équipe irlandaise est en train de mettre la clé sous la porte...mais c'est une autre histoire, revenons donc à nos cassettes.

 

 

Bailout et Overdrive : deux cassettes pour un même range...

Les deux cassettes s'étagent donc de 9 à 32 dents mais de 2 différentes façons, pour, nous dit on, deux usages différents (!?)

En chiffre :

La Bailout : 9-10-11-12-13-15-17-19-22-26-32

L'Overdrive : 9-11-12-13-15-17-19-22-25-28-32

 

En test, la Bailout  et sa superbe progressivité : 9-10-11-12-13-15-17-19-22-26...et 32 !

 

La Bailout (notre modèle de test) privilégie l'étagement en début de cassette, et est de fait (théoriquement) destinée aux terrains plats-vallonnées.

L'Overdrive se destine donc à la montagne avec un étagement finalement très classique (si l'on excepte le départ en 9)

 

 

 

RANGE ET ETAGEMENT : les calculs

 

Le Range de la cassette 9-32 est de 32/9 = 355%....c'est un peu moins qu'un 52-36 + 11-28 (368%), nettement plus qu'un 53-39 + 11-25 (308%)...clairement on y est !

Calculons un indicateur d''étagement théorique, par exemple l'écart moyen entre 2 vitesses :

cassette 11-28 = 1, 54 dents

cassette 11-32 = 1,81 dents

cassette 11-34 = 2,09 dents

cassette 9-32 = 2,09 dents

Bon là c'est théoriquement moins concluant, on est au niveau d'une cassette 11-34, mais les écart réels peuvent raconter une autre histoire...à voir.

 

 

Choisir son plateau !

Un peu de calcul s'impose pour choisir sont plateau. Une chose est sure il sera petit, voire ridicule...autant vous prévenir.

Le bonheur de retirer son dérailleur avant...et les heures passées à le maintenir

 

Nous avons fait et refait les calculs....pour simplifier, voici les équivalences avec les transmissions courantes :

pour un utilisateur adepte du "mid-compact" 52-36 + 11-28, prendre un plateau de  42 dents

pour un coursier, utilisateur de 53-39...choisir 44

pour un amateur et/ou grimpeur adepte du 50-34, c'est le 40 qui s'impose.

 

 

MECANIQUE

Place au montage. Une des principales caractéristiques de cette cassette est qu'elle a été conçu pour les corps au standard Sram XD...conçu donc pour le VTT (seule autre cassette dispo 10-42), donc un entre-axe de 135mm et des freins à disques, autant de standards utilisés par 3T sur son Strada, mais pas vraiment répandus dans le monde de la route. Il y a avant tout une raison technique à ce choix, c'est la nécessité de réduire le diamètre du corps de roue libre pour y glisser les petits pignons de 9 et de 10...reste le freinage disque et l'entre-axe 135mm...heureusement il y a quelques solutions pour utiliser cette fantastique cassette sur un vélo conventionnel, grace à quelques marques qui permettent de monter un corps XD sur un moyeu Standard (à patin). A notre connaissance seulement 2 ou 3, mais surtout une qui nous a aidé pour réaliser ce test, et dont nous avons pu vérifier la réelle compatibilité, notamment au niveau de la ligne de chaine : Hope. (Relire notre premier essai avec une cassette 10-42).

Merci à Hope, qui permet d'installer un corps de roue libre XD sur un moyeu route RS4, et démocratiser la cassette 9-32 à l'ensemble des vélos à patins !

 

 

Côté réalisation la cassette est composé d'un grand pignon alu en 32 (qui est visiblement fabriqué par e-thirteen), et une cassette monobloc acier qui vient se fixer sur le 32. La conception est assez ingénieuse (et très différente de la cassette Sram XD), et promet de voir apparaître des grands pignons compatibles dans l'avenir. Le poids 217 grammes est très compétitif pour ce type de cassette, puisque, pour référence, une cassette Sram Red 11-32 pèse 195 grammes sur un corps de roue libre classique, un peu plus lourd qu'un XD.

A 217 grammes, la cassette 3T mérite sa place parmis les groupes haut-de-gamme

 

 

 

ROULAGE....enfin en selle

 

Ce n'est pas la première fois que nous roulons en mono...loin de là. Aussi les sensations de simplicité, de robustesse des passages de vitesses, et surtout de ne plus avoir ces moments critiques où l'on hésite à changer de plateau au pied d'une bosse....passera...passera pas...plus de rythme perturbé, plus de mauvais choix...au-delà de tous les aspects théoriques et mécaniques, c'est dans la fluidité d'utilisation de toute la plage de vitesse que repose l'intérêt principal du Mono.

Et la cassette ? D'abord d'un point de vue mécanique, il n'y a rien à redire, le fonctionnement est irréprochable, dans la lignée des groupes haut de gamme. Compte tenu de la performance en terme de précision/rigidité/guidage du dérailleur force 1, on peut même dire que c'est la meilleure transmission mécanique au monde. Il est vrai qu'à 260 grammes, le dérailleur Force 1 est forcément un peu plus "directif" que les poids-plume des groupes haut de gamme (150 grammes en moyenne)

Reste la question fondamentale de l'étagement...qui est presque parfait !

en fait il est même parfait jusqu'à la 10° vitesse : du 9 au 26....les pignons s'enchainent à la perfection. Reste le gap 26-32 qui est un peu trop marqué à notre gout. Bien sur le 32 "dépanne", mais si la forme est là et qu'on veut rester dans le rythme, il faut l'éviter. Rappelons que la Bailout est normalement destinée au sprinter, avec un étagement optimisé vers les haute-vitesses. Néanmoins sans avoir testé l'Overdrive en vrai, il nous semblé que le gap 9-11 devait être encore plus difficile à gérer, et surtout résumait l'Overdrive a une cassette 11-32 en 10 vitesses, à la quelle on aurait collé un 9...au cas où.

Mais dans le monde réel, on passe beaucoup plus de temps en haut de la cassette qu'en bas....et c'est pour cette raison que nous préférons malgré tout la Bailout, avec sans doute le conseil, de diminuer d'une taille son plateau par rapport à nos calculs préalables.

C'est finalement un plateau de 38 (Absolute Black) qui nous a donné la meilleure combinaison avec la Bailout

 

Pour nous c'est donc finalement avec un plateau de 38 que nous avons obtenu la meilleure combinaison avec la Bailout :

le 38-9 est légèrement plus gros que 50-12

le 38-32, légèrement plus petit que 34-28

 

En passant du 40 au 38, nous sommes donc un tout petit "en-dessous" de notre 50-34+11-28 habituel...mais en conservant une parfaite fluidité jusqu'au 26 comme pignon "de col au train", en gardant le 32 pour les coups durs.

 

 

En dehors des rapports, la caractéristique notoire est...le silence. Sur nos moyeux Hope RS4, la ligne de chaine obtenue est parfaite : chaine parfaitement droite sur le milieu de la cassette. C'est clairement un plaisir, d'autant qu'il devient pratiquement impossible de dérailler ou de casser une chaine.

Sur notre moyeu Hope de test, la ligne de chaine est parfaite (pédalier Force 1 avec plateau AbsoluteBlack en directmount)

 

 

 

CONCLUSION...le monde se divise en deux Chico !

La cassette 3T est au coeur d'une nouvelle façon d'aborder la transmission. Malgré le très léger bémol du gap 26-32, l'agrément est globalement très bon. Le mono est libérateur...plus de "gestion" du grand plateau, plus d'ajustement permanent, plus de bruit de dérailleur...plus de mythe de "La Plaque" non plus !  Si les versions 12 ou 13 vitesses seront encore plus proche de la perfection, nous constatons que celle ci est déjà complètement satisfaisante.

Seule limite...il faut noter que dans l'intervale de son développement, nous avons aussi vu apparaître l'utilisation de transmissions encore plus étendue. Humbles amateurs comme vainqueurs de Grands Tours tendent aujourd'hui à utiliser un range plus grand. Il n'est pas rare de voire du 36-32, voire 34-32 sur certaines étapes hors-norme de la Vuelta ou du Giro. Ces grandes cassettes associées à des transmissions électriques balayent toutes les limites des transmissions mécaniques double plateaux....Aussi en conclusion notre avis seraient que le monde se divise en deux...mais pas dans le sens mono vs double...plutôt dans le sens mécanique vs électrique.

D'un côté, les transmissions électriques anéantissent pratiquement tous les arguments en faveur du mono (mais pour un cout sans commune mesure)... d'un autre le mono constitue le summum de la transmission mécanique. Technologie ou sobriété...à chacun sa philosophie

Technologie ou sobriété...3T persiste et signe sa vision d'un cyclisme "less is more"

 

INFOS


Poids VdR : 217 grammes

Prix : 275 €

Info 3T

 

 


Dans la même catégorie


Autres articles de Nicolas Joly