Email : Mot de Passe :
Se souvenir de moi ?
Mot de passe perdu ?

Devenir membre

Essai : les roues DT Swiss ERC 1100 – Un look trompeur !

Publié le 30/01/2018 10:06   par Amaël Donnet  

Les gammes 2017 & 2018 de l’entreprise biennoise, située dans un des berceaux de l’horlogerie suisse, ont été profondément remaniées. L’aérodynamisme s’améliore, les jantes prennent de la largeur et l’offre tubeless s’étoffe. Les ERC 1100 ont ouvert cette route. Sortie l’an dernier, elles surfent clairement sur les tendances actuelles. Si, visuellement elles sont magnifiques, qui sont-elles vraiment ?

Texte et images : Amaël Donnet & Vincent Becqué

 

La gamme DT Swiss 2018

Avant de passer à l’essai, afin de bien comprendre la segmentation DT Swiss, voici un récapitulatif des cinq familles qui composent la gamme 2018 :

  • Aéro : tout pour le plat, le triathlon et les chronos ! nous retrouvons des roues hautes ARC 1100 Dicut (80-62 et 48mm) et la roue pleine RRC 2.0 Disc Dicut qui provient de chez Lightweight.
  • Performance : ces roues se destinent à la compétition pure et dure et à l’entraînement. La PRC 1400 Spline se décline en hauteur de 65 et 35mm, la PR 1400 Dicut Oxic 21 est une roue de montagne en aluminium. Les PR 1400 et 1600 Diacut ainsi que la P 1800 Spline se placent comme des roues d’entraînement ou des roues de courses pour les sportifs ayant un budget réduit.
  • Endurance : cette famille s’oriente vers le cyclosport et les longues sorties. Les jantes sont élargies tant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Les ERC 1100 et 1400 Spline 47 utilisent des jantes hautes (47mm) en carbone, les ER 1400 et 1600 Spline ainsi que la & 1800 Spline disposent de jante en aluminium.
  • Destinées au gravel, les CR 1600 et 1800 Spline dispose de jantes spécifiques : hauteur 23mm, largeur interne 22mm
  • Track : la famille piste se compose d’une paire en carbone TRC 1400 Dicut (65mm, version pneus et boyaux) et d’une paire en alu (T 1800 Classic).

  Plus d’informations

 

Les DT Swiss ERC 1100 - En statique

Avec ses jantes hautes et larges, ces roues peuvent tromper son monde. Elles intègrent pourtant la famille Endurance. Afin d’améliorer ses prestations au niveau aérodynamique, DT Swiss a collaboré avec l’entreprise Swiss Side spécialisée dans ce domaine. Son fondateur, Jean-Paul Ballard possède une solide expertise dans le monde très fermé de la F1. La jante possède un profil en U d’inspiration NACA (au contraire des anciens profils en V). D’une hauteur de 47mm, les largeurs sont de 19mm entre les crochets et de 27mm à l’externe. Pour ce segment, DT Swiss a misé sur le tubeless. On ne retrouvera ainsi pas de roues boyaux dans cette famille. L’aéro ne concerne pas que les jantes. Les moyeux issus de la famille 240 sont affinés afin de réduire la trainée. Les rayons sont droits, nous retrouvons des Aerolite retravaillés pour ces roues. Se destinant exclusivement pour un freinage disque, les entraxes disponibles sont 12X100mm et 12X142mm. Ultra mince, le moyeu avant n’est pas disponible en axe de quinze millimètres de diamètre. Ce standard nous semble être en perte de vitesse pour la route, mais il fait encore de la résidence en gravel et en cyclo-cross. Annoncées à 1'513 grammes, nous avons pesé les ERC 1100 à 1'490 grammes. Un poids qui ne séduira sûrement pas les fans de l’ultraléger, mais qui reste cependant brillant pour ce segment. Et puis, ne l’oublions jamais, le poids n’est qu’une partie du rendement global. Ce n’est de loin pas le point le plus crucial, même si ce dernier est un des plus facile à vendre (marketer).

Le profil de la jante utilisée sur les ERC 1100, hauteur 47mm, largeur interne 19mm.

Le mécanisme de la roue-libre DT Swiss, ces deux engrenages remplacent les traditionnels cliquets.

 

 

Compléments d’informations : l’aéro dans le vélo & les profils NACA

Communément en vélo, les marques appliquent cette règle : la résistance au vent est impactée à 75% pour le cycliste et à 25% pour le matériel utilisé. Dans ces 25%, les roues ne sont concernées qu’à une hauteur de 8%. Ces chiffres montrent très clairement l’importance d’être bien positionné sur son vélo, ces là où les gains sont le plus notables. Si on se fait l’avocat du diable, le matériel peut presque être classé parmi les gains marginaux. Mais bon relativisons ce démonique homme de lois, une fois bien posé, il convient de s’occuper de la suite. Dès zéro virgule un kilomètre par heure, la résistance a une influence sur le rendement. Ce n’est toutefois qu’à partir de +/- 15km/h que cela se fait réellement ressentir. C’est pour cela, entre autres, qu’en compétition les leaders se font emmener le plus loin possible par leurs coéquipiers sur les ascensions. Ceux-ci ne roulent que très rarement sous cette barre «aéro» fatidique.

Nous parlons de profils NACA au sujet des profils aérodynamiques des ailes d'avions développés par le comité consultatif national pour l'aéronautique des USA. Cela concerne les bords d’attaque, de fuite et de la forme globale. Cette norme a été introduite en 1933 à travers 78 profils différents. Tout sur ces profils NACA (source Wikipédia)

 

Le bon couple «roues-pneus»

Pour une largeur interne de 19mm, DT Swiss préconise des pneumatiques allant d’une section de 23 à 60mm (2.35’’), la pression des pneus devrait osciller entre 9 et 3.2 bars suivant la section usitée. Ces chiffres sont indicatifs et il convient de les coupler aux directives inscrites sur les pneus utilisés. Après divers essais, pour un usage 100% route orientée endurance, nous vous conseillons d’installer de préférence des pneumatiques de 28mm sur ces jantes en montages tubeless. Cela maximise les qualités intrinsèques de ces ERC 1100. En tous cas, ne descendez pas sous les 25mm. Pour nos essais, nous avons testés des sections allant de 25 à 32mm, suivant les terrains, les saisons et quelques incursions sages en gravel.

 

En action – Parfaitement équilibrées !

Outre divers pneus, ces roues ont également été testées à travers deux vélos : un Canyon Ultimate et un Kona en acier Reynolds 853.

Le profil aérodynamique des jantes se fait réellement apprécier quand on file vite sur le plat et dans les descentes. Le gain est perceptible dès plus ou moins 30km/h. La vitesse n’est pas l’ennemie de ces roues, au contraire c’est une alliée ! En descente, il est également possible de compter avec une bonne précision de conduite et par un confort préservé. Les faibles irrégularités sont gommées tandis que les chocs plus importants ne font pas perdre la bonne ligne, ça ne tape que peu. C’est assez étonnant pour des jantes si hautes. Une autre surprise concerne la facilité pour emmener ces roues. Les rigidités sont parfaitement maîtrisées : on n’a pas besoin de trop s’employer pour faire vivre ces roues et cela sans qu’elles ne s’écrasent lors des sprints. Ouf !

 

Dans les ascensions, on oublie la hauteur des jantes. Certes il y a plus léger, mais les 1'500 grammes ne se ressentent pas trop. C’est surtout au train que ces nouvelles roues s’emmènent le mieux en montagne. Les anciennes DT Swiss Spline 38 nous semblaient être plus nerveuses en relance, mais leur aéro était moins bonne tout comme la précision de pilotage et le confort largement en dessous des ERC 1000. Et en condition de vent latéral ? Nous n’avons rien senti de négatif, mais nous devons avouer que durant notre période d’essai, c’était plutôt calme au niveau d’Eole.

Franchement, à l’usage ces roues se font vite oublier. Il ne s’agit pas d’un défaut, mais d’un bel atout. Leur parfait équilibre et leur polyvalence permet de rouler sans se poser trop de question. C’est à travers une pratique sportive qu’elles s’expriment le mieux et elles restent étonnamment accessibles. Il n’y a pas besoin d’être un champion pour apprécier ces roues. Au final, nous leur avons trouvé que deux limites : primo un tarif qui ne les met pas à la portée de toutes les bourses et deusio pour les petits gabarits adeptes de longues chevauchées alpines.

 

 

ERC 1100 VS ERC 1100

Visuellement ces deux roues paraissent semblables, pourtant mêmes infimes les différences existent bel et bien. Voici ce qui différencie ces roues orientées endurance ou aéro pure et dure :

  • ERC 1100 : hauteur 47mm, largeurs 27-19mm, rayonnage Aerolite, 1’513g
  • ARC 1100 : hauteur 48mm, largeurs 25-17mm, rayonnage Aerolite-Aero Comp, 1’490g

L’espace élargi entre les crochets et le rayonnage diffèrent vis-à-vis des modèles de la famille Aéro. Il est possible de monter des pneus plus larges sur l’ERC. Son rayonnage est moins orienté vers la rigidité maximale. En théorie, la polyvalence et le confort seraient supérieurs. L’orientation «endurance» n’est pas galvaudée pour les ERC 1100.

 

Pour qui ces ERC 1100, pour quel usage ?

Ces roues se destinent à nombreux d’entre nous, on mettra quand même en point d’orgue de belles aptitudes pour séduire le cyclosportif et les amateurs de longues chevauchées qui roulent en terrain vallonné. Pour les gabarits supérieurs à 70kg, elles passent également à merveille en montagne et il est également envisageable de les utiliser pour du gravel sur des chemins pas trop abîmés.

 

Poids : ERC1100 Dicut, 690 et 800g

Prix : 2'408 euros

Renseignements : www.dtswiss.com, DT Swiss France : tél. +33 4 926 09 058, info.fr@dtswiss.com


Dans la même catégorie


Autres articles de Amaël Donnet