Essai : Brooks Cambium C13

Avec son châssis carbone, c'est la plus moderne et la plus "sportive" des Brooks, sans rien sacrifier à son glorieux héritage... Un exercice de style de haut vol !
Publié le 31/03/2021 12:18 - par
2672 vues - 0 commentaire
  •  

    A la marge du grand maelstrom des selles conventionnelles, continue d'exister quelques acteurs parallèles. Ils poursuivent le développement de produits basés sur des looks, des matériaux ou des idées différentes. Brooks est de ces quelques esprits indépendants, qui utilisa (et utilise encore) le cuir tendu pendant des décennies.

    Avec la gamme Cambium, c'est le caoutchouc qui est mis en tension, et avec la C13, c'est même sur un châssis en carbone que la feuille de caoutchouc est déployée comme un hamac (si l'on ose dire).

    Une solution unique, un design singulier... avec ses lignes aussi intemporelles qu'ultra contemporaines, la C13  ne s'interdit à aucun vélo : une prouesse en soi !

     

     

    Un nom trompeur, un gain considérable...

    Les Cambium désignent les selles en caoutchouc naturel de Brooks. La gamme couvre tous les besoins, et jusqu'à cette C13, utilisait des rails en acier, solides, confortables... mais lourds. La C13 n'est donc pas spécialement plus étroite que le reste de la gamme, comme son nom pourrait le laisser sous-entendre ! en réalité elle est même légèrement plus large que la C15. Sa différence se situe au niveau de son châssis en carbone, dont l'apport est avant tout un gain de poids spectaculaire, sans se départir de l'ergonomie des C15 ou C17.

    La C13 est d'ailleurs déclinée en deux largeurs (145mm et 158mm), ce qui finalement lui permet d'offrir cet allègement aux amateurs de la C15 (140mm de largeur), comme ceux  de la C17 (164mm de largeur).

    Et le gain de poids est spectaculaire :  295 grammes annoncés pour la C13, contre 450 grammes pour la C15, encore plus sur la C17.

     

    Aussi solide qu'une peau de requin, la C13 ne craint ni la pluie, ni l'abrasion, et résistera aux usages les plus extrêmes

     

    Des matériaux indestructibles, une finition parfaite.

    Une fois passé ses considérations de design, et même avant en fait, ce qui saute aux yeux est la qualité des matériaux employés.

    Ici pas d'artifice, de mousse ou de gel :  le caoutchouc n'est pas collé sur une coque plastique, il est suspendue par les extrémités des rails en carbone, un peu comme un hamac...

     

    Le caoutchouc naturel est simplement recouvert d'une toile à l'aspect peau de requin qui lui donne une impression d'indestructabilité. Pas le genre de selle que vous avez peur d'appuyer contre un mur !

    Son développement est d'ailleurs destinée à répondre à ceux qui n'ont pas la patience suffisante pour gérer une selle en cuir (qui empêche notamment de rouler sans garde-bour, et/ou de regraisser préventivement)... avec la C13 plus d'entretien !

     

    Bon point : les rivets ont été modernisés et sont maintenant posés "dans" la selle, sans sur épaisseur, enfin le châssis carbone est également réalisé à la perfection. Et ce ne sont d'ailleurs plus de vrais rivés, mais des visses.

    Même si les presque 300 grammes ce la C13 peuvent sembler "lourds" comparés au reste du marché, il faut reconnaitre que l'impression de solidité qui se dégage du produit est un peu hors du temps.

     

     

    D'où l'expression "On the rivet"... le fameux rivet avant, maintenant intégré "dans" la selle, pour que plus rien ne gêne en position d'attaque !

     

    L'assise

    Testée en 145mm, l'assise s'est avéré tout à fait dans le standard de selles de courses actuelles (et passées). Même si l'étiquette "145mm" peut paraitre large par rapport à d'autres, le feeling global est celui d'une selle étroite classique, pas celui des selles "courtes et larges" qui affichent généralement ces largeurs (Par exemple Fizik Argo Vento en 140mm).

    En réalité la largeur d'assise arrière est un paramètre assez trompeur, puisqu'il ne dit rien de la largeur du bec, qui est nettement plus déterminant dans le confort, notamment pour une position aéro, ni de la forme de l'assise. Ici, le bec s'avère dans la norme, et la forme ronde ce qui produit un ensemble que nous n'hésiterons pas à qualifier de classique.

    En résumé, un profil qui correspondra a priori à beaucoup de monde, mais sans soute pas aux fit les plus agressifs.

    Le châssis monobloc intègre les rails et l'arceau sur lequel est riveté le caoutchouc

    Classicime dans sa forme, avant-gardiste dans ses matériaux

     

     

    En route

    La "feuille" de caoutchouc propose un premier contact plutôt ferme !

    Le toucher change notablement des selles classiques rembourrées de mousse. Il faut passer ce cap, pour s'habituer !

    Le principe est différent des selles conventionnelles en ce sens que le confort est procuré par la dynamique du matériau : en dépit de son accueil statique très ferme, le caoutchouc prend vie avec les mouvements de la route. C'est particulièrement flagrant en gravel (et même VTT), ou la selle amorti considérablement les impacts.

    ca fonctionne réellement, mais dans une certaine mesure :  malgré tout la C13 reste une selle typée course, loin du fauteuil pour vélo hollandais.

     

    A noter qu'il existe également une version ouverte  ("carved" en langage Brooks), qui s'apparente à un évidement central, mais dont la fonction est plutôt un assouplissement d'ensemble.

    Une version à privilégier pour les gabarits légers.

    Résumé : un coup de coeur !

    • La C13 est avant tout un plaisir à voir, c'est une selle vraiment singulière dans son design comme son fonctionnement.
    • Ses deux largeurs, lui permettent d'offrir une alternative 150grammes plus légère à la C15, comme à la C17
    • Si aucun domaine ne lui est interdit, c'est en gravel que nous avons particulièrement apprécié son effet "suspendu"
    • Enfin, l'impression de solidité est hors norme, avec ses matériaux "comme on n'en fait plus"

    Bref impossible d'être objectif avec un produit aussi rare et coup de coeur. S'il va à votre vélo, difficile de lui trouver une alternative...

     

    Largeurs : 145mm ou 158mm

    Poids VdR : 288 grammes (145mm)

    Tarif 200€


  • Classé dans la categorie: Matos | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • Connectez-vous pour commenter

    Connectez-vous :


    Mot de passe perdu ?

    Inscrivez-vous :