Essai : chape CyclingCeramic

Si son nom ne l'indique pas Cyclingceramic est 100% français, et ambitionne rien de moins que d'améliorer rendement et précision des meilleurs transmissions du marché, et rien que pour ça on avait envie d'en savoir plus !
Publié le 10/04/2019 09:56 - par
1480 vues - 1 commentaire
  • Roulements céramique et galets surdimensionnés sont deux des derniers terrains de conquête du pays des watts perdus. Le marché est déjà bien achalandé, la solution utilisée par de nombreuses équipes World Tour, et les prix tout simplement indécents. Avec sa belle présentation, son prix compétitif et sa fabrication 100%  française, l'alternative Cycling Ceramic, nous a plus particulièrement attiré. La chape est bien sur déclinée pour la majeur partie des transmissions du marché, et nous avons choisi la version Shimano pour notre essai. Ce modèle remplace la chape "courte" des dérailleurs Shimano dernière génération, qui est identique en Ultegra / DuraAce et Di2/mécanique.

     

    CyclingCeramic : la transmission revue et corrigée

    Entreprise récente, CyclingCéramic est en réalité la "branche sportive" d'un groupe à vocation  industrielle, ce qui lui permet d'utiliser les meilleurs équipements et matériaux pour produire des roulements de haute-qualité. Basé dans le Loir-Et-Cher, CyclingCeramic propose outre ses chapes très visuelles, une gamme complète de produits plus discrets mais qui visent à améliorer la transmission cycliste dans son ensemble : roulements (pour moyeux), boitiers de pédalier, graisse et huile et encore chaines "de course".

     

    Roulements céramique évidemment, mais aussi galets en alu anodisé et chape en carbone : CyclingCeramic n'a pas lésiné sur les matériaux pour son produit phare !

     

     

    Déballage

    La chape que nous recevons est magnifiquement réalisée, et la finition ne déçoit pas. Les montants sont réalisés en carbone et les galets de 16 dents, usinés dans de l'aluminium, avec 3 options d'anodisation, Noir, Rouge ou Or.

    On ne résiste pas à faire jouer les galets qui tournent à une vitesse impressionnante, non comparable aux Shimano... qui eux ne tournent pas du tout (!)

    Bref, la première impression est très bonne !

    A 329€ la chape Cycling Ceramic reste bien moins cher que son concurrent direct Ceramic Speed (459€), mais 5 fois plus cher que le dérailleur Ultegra qu'elle va équiper...

     

     

    Installation

    L'installation n'est pas (trop) difficile, mais demande tout de même un peu de dextérité mécanique. Il faut déposer la chape d'origine, récupérer le ressort et le joint, et remonter.

    Visuellement la différence de taille est significative !

     

    Durant le bref moment où les deux chapes sont démontées, nous vérifions les poids.

    66 grammes pour la Ultegra, 76 pour la Cycling Ceramic. C'est assez logique, puisque les galets de 16 dents en aluminium sont forcément plus lourds que les galets plastiques de 12 dents...

    La remise en place du ressort et du joint sont clairement le moment délicat. Bonne nouvelle, la chaine peut être conservée, car théoriquement la taille de galet n'impacte pas la longueur de chaine.

     

    Une fois en place, le tout à fier allure, mais la fluidité des roulement n'est plus perceptible, car le ressort Shimano maintient la chaine comme il se doit, c'est à dire plutôt fermement.... il n'y a plus qu'à rouler

     

     

    Visuellement le "S" de la chaine est bien sur bien moindre qu'avec la chape d'origine, donc en plus des roulements céramiques, ce sont aussi les frictions des maillons qui sont atténués... il n'y a plus qu'à vérifier sur le terrain

     

    Roulage... ou peut on réellement sentir un gain de 2.7W ?

    Le gain annoncé de 2.7W (probablement à 40km/h) est il vraiment perceptible, surtout qu'il donc (probablment) de l'ordre 1,9W à 28km/h...

    D'un autre côté, si nous ne sommes pas capable de les quantifier, nous sommes capable de sentir d'autres gains marginaux, entre deux pneus, deux jantes, un cadre aéro vs normal... alors nous sommes partis rouler, les sensations aux aguets.

     

    Mais dans ce cas, disons le tout net, nous ne sentons pas ce gain. Pas inexistant pour autant, mais probablement trop faible... Les esprits hostiles seraient tenter de conclure qu'il s'agit de l'équipement au pire rapport qualité-prix de l'histoire du cyclisme, mais cela serait tout de même réducteur, car la chape Cyclingceramic a aussi d'autres atouts.

    Si nous ne sentons pas ce petit supplément de fluidité, nous percevons par contre nettement le silence de fonctionnement.  Etrangement le contact alu/acier, sans doute de part la moindre courbure de la chaine, est moins bruyant que sur les galets Shimano standard. C'est vrai sur tous les rapports, c'est particulièrement bluffant aux extrêmes, notamment grand plateau / grand pignon , qui du coup s'utilise sans même s'en rendre compte.

     

    Ensuite, et là encore c'est d'autant plus marginal, que la dernière génération de dérailleurs Shimano, qu'ils soient mécanique ou électrique est d'une précision redoutable, on note toutefois des changements de vitesse encore plus nets.

    Cela fait toujours un budget conséquent pour "améliorer" un produit déjà proche de la perfection, mais une transmission parfaite est un des petits plaisirs qui égaillent les longues heures de pédalages...

     

    Enfin autre "plus" (non testé), la chape est compatible avec les cassettes 11-32, alors que la chape courte Shimano est (offciellement) limitée aux cassettes 11-30

     

    Bilan : une pure folie !

    Objectivement cette chape est une pure folie, totalement inutile à 95% des cyclistes !

    Si le gain réel en terme de watt est imperceptible à notre niveau, il faut reconnaître que la qualité des matériaux le fonctionnement n'en n'est pas moins supérieur aux chapes Shimano.

    Reste que si vous faites parti des 5% restant de nos lecteurs, irrationnellement passionnés de beaux matos, et de petits détails, vous apprécierez malgré tout le plaisr  rare d'avoir une transmission encore meilleure qu'une DuraAce 9100 !

    Les Plus

    Look

    Silence de fonctionnement

    Précision

    Cassette 11-32

     

     

    Les Specs

    Prix : 329€

    Poids VdR : 76 grammes (contre 66 grammes pour la Shimano Courte)

    Existe en 4 versions : Shimano "actuelle" (DA 9100 / Ultegra 8000),  Sram Etap 11vitesses, Sram mécanique 11v (Apex-Rival-Force-Red), Shimano "ancien" pour l'Ultegra et le DuraAce de générations précédente en 10 et 11v.

    Distribution : AlternativSport

     


  • Classé dans la categorie: Matos | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • 1 Commentaire


    avatar  Publié le 2019-10-06 22:36:23 par Luma#16

    Que du beau...
  • Connectez-vous pour commenter

    Connectez-vous :


    Mot de passe perdu ?

    Inscrivez-vous :