Bike Packing : Oveja Negra

Sacoche de selle Gearjammer™ Seat Bag
Publié le 08/09/2019 16:23 - par
2182 vues - 0 commentaire
  • Alors que les fabricants de bagages de bikepacking ont tendance à se multiplier à grande vitesse, il est aussi bon de connaître quelques références dans le domaine, et Oveja Negra en est une des plus sérieuses.

    C'est même l'un des pionniers du genre, établi en 2012 dans le Colorado. Oveja Negra peut aujourd'hui se vanter d'employer une quinzaine de personnes, et présente une gamme de produits à la fois variée, mais surtout aboutis et d'excellente qualité. Il va de soi que ses fondateurs sont des cyclistes passionnés, bikepackers de la première heure, et qu'ils ont aussi des valeurs : même si l'entreprise prospère, et que les volumes et la demande sont au beau fixe, pas question pour autant "d'externaliser" la production. Tous les produits sont cousus dans les ateliers de Salida, Colorado, à partir de tissus également fabriqués sur le sol américain. C'est réellement méritant, notamment pour de la manufacture textile qui est si facile à produire en Asie.... mais revenons à notre sacoche !

    Fixé à la tige de selle par un large velcro, le Gearjammer Large est particulièrement stable.

     

    Le Gearjammer™ Seat Bag.

    Pour cette découverte nous avons testé, la sacoche indispensable au bikepacker, celle qui le définit même, découpant sa silhouette à l'horizon, tels le casque et la lance de Don Quichotte.

    La sacoche de selle est certainement la plus volumineuse que l'on puisse accrocher à un vélo (en dehors bien sûr de feu-les sacoches latérales), et en même temps, avec sa position haute et excentrée, elle ne tolère que peu les charges lourdes. C'est donc aussi une philosophie de chargement minimaliste qu'il convient d'adopter.

    Par ailleurs, si le système d'ouverture est assez pratique, il demande à minima de descendre du vélo, ce qui fait de la sacoche de selle, l'emplacement idéal pour le stockage des vêtements, et objets dont on n'aura (normalement) pas besoin durant la journée, mais de préférence à l'étape (sac de couchage, vêtements de rechange).

    3 sacoches se sont avérées largement suffisantes pour répartir les 3-4 kilos de charge nécessaire à notre trip de 4 jours en condition estivale et nuits en gîtes.

     

    Taille et Organisation

    Une fois n'est pas coutume ;-), la taille est donc cruciale, et ne doit pas être forcément trop grande, au risque de transformer sa monture en break familial, et de rendre impossible les montées en danseuse.

    Nous avions prévu de tester la taille Medium (4-10 Litres), mais faute de disponibilité à l'approche de notre trip estival, nous avons opté pour la version Large, légèrement plus grande (6-12 Litres)

    En pratique, la sacoche s'est avérée largement suffisante pour l'usage prévu, qui était celui de transporter les vêtements supplémentaires pour un trip estival : veste de pluie, gants, jambières et tenue de soirée (Short / T-shirt)...

     

    Les objets de la journée (outils, batteries, téléphone, nourriture... ) étant plus facilement accessibles en roulant dans notre sac de cadre (Andrew The Maker) et/ou notre sacoche de guidon (Outershell).

    L'autre intérêt de la taille Medium, est la marge de manœuvre supplémentaire en cas d'usage de tige de selle télescopique et / ou de suspension.

     

    Côté organisation, il s'avère d'ailleurs plus pratique de s'équiper de plusieurs "petites" sacoches, que d'une seule grosse. Cela permet une meilleure répartition de la charge sur le vélo, et un rangement plus rationnel. A l'inverse, le chargement doit être ajusté au plus juste selon la saison, l'engagement et la longueur du projet, mais chaque élément de confort apporte son poids... qui deviendra un obstacle, notamment si le parcours prévoit de gros dénivelés. Moralité, trouver le bon équilibre entre confort et sécurité est certainement un des grands talents du bikepacking...

    Un design plus raffiné qu'il 'y parait !

    Côté design, il ne s'agit pas de réinventer la roue, mais simplement d'ajuster au mieux la forme et la position afin d'éviter tout mouvement et frottement. C'est là où les fabricants expérimentés se détachent du lot. Alors que la finition camo et le robuste tissu "X-pack" laissent présager d'une construction plutôt "utilitaire", il n'en est rien ! En réalité chaque renfort, et placement de sangle se révèle calculé à la perfection dans l'unique but que le Gearjammer se fasse totalement oublié une fois en selle.

    Le système d'attache est à la fois simple, et très efficace. Une sangle sur chaque rail de selle, et un gros velcro sur la tige de selle. Ensuite il n'y a plus qu'à serrer la charge avec 3 sangles de maintien. Ainsi arrimée, la sacoche reste parfaitement solidaire de la selle. Même si nous étions loin de sa capacité maximale, et que le poids était assez léger (1kg à 1kg 200 environ, sacoche incluse), la charge s'est avérée parfaitement maintenue, y compris en danseuse, et y compris sur un terrain chaotique, deux composantes notables de notre trip accidenté dans les Alpes du Sud.

     

    La partie en contact avec la selle et la tige de selle est réalisée en Cordura extrêmement épais, tandis que les renforts latéraux (rigides) stabilisent les mouvements.

     

     

     

    On devine la trame kevlar qui renforce les tissus X-pack :  à la fois robuste, étanche et néanmoins relativement léger, il est devenu le standard de la bagagerie soumise à usage intensif.

     

     

     

    En résumé.

    L'Oveja Negra ne nous a pas déçu !

    Tissu, confection et design sont parfaitement adaptés à la mission : à la fois simples, efficaces, et surtout très robustes.

    Bien que nous n'ayons pas eu la version Medium en main, elle semble néanmoins plus adaptée à un usage avec étape à l'hôtel, tandis que cette version Large serait idéale pour les trips plus engagés (Bivouac).

     

     

     

     

    +

    Maintien Parfait

    Prix correct pour une fabrication américaine très soignée

    Look

     

    -

    En l'absence de plateforme de vente européenne, frais de port et TVA augmente notablement le budget affiché

     

     

     

    Tarif 130$ en Taille L

    Poids VdR : 414 gr

    Dimension : 6-12 Litres


  • Classé dans la categorie: Matos | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • Connectez-vous pour commenter

    Connectez-vous :


    Mot de passe perdu ?

    Inscrivez-vous :