Canyon Endurace WMN CF SL Disc 8.0 Di2 : madame est servie

Choisir le bon vélo pour l’entraînement et la compétition lorsqu’on se destine au triathlon peut poser quelques questions, des questions auxquelles l’Endurace a apporté de belles réponses à Marie.
Publié le 18/08/2019 08:29 - par
1980 vues - 1 commentaire
  • Marie aime le sport, le vélo, mais pas seulement. Et lorsqu’elle s’est fixé l’objectif de se mettre sérieusement au triathlon, il a fallu d’abord, bien sûr, se concocter un programme d’entraînement millimétré entre pédalage, course à pied et natation. Il a aussi fallu choisir le bon vélo. Pas facile déjà lorsqu’on est un homme tant la variété des segments de pratiques s’est étoffée depuis quelques années. Plus difficile encore lorsqu’on est une petite femme de moins de 1m60, que l’on ne veut pas se cantonner au triathlon et que l’on n’a pas encore fait le tour de ce que proposent les catalogues en termes de raffinements technologiques et de subtiles nuances de pratiques cyclistes. 

    L'Endurace WMN CF SL 8.0 Disc est particulièrement séduisant dans cette configuration et avec cette déco.


    Pas simple non plus de faire le choix d’une marque plutôt qu’une autre, d’une enseigne et en l’occurrence d’un modèle de distribution même si il faut bien le dire, sans arrière-pensée sexiste, la couleur et la déco avaient une importance non négligeable pour notre jeune cycliste. Et puisque Marie a la chance d’être bien entourée de passionnés assez pointus en matière de matériel, mais qu’elle ne disposait pas d’un budget à rallonge, l’idée de faire ses premières armes sur un Canyon Endurace s’est avérée être une option intéressante. Tester un modèle que nous ne pourrions jamais mettre à l’épreuve nous semblait une idée intéressante, le vélo est donc arrivé début juin à la rédaction où notre graphiste sportive le découvrait avec enthousiasme.
     

    L'ensemble cadre-fourche en carbone intègre le passage des câbles et gaines, un raffinement esthétique qui ne facilite pas l'entretien mais c'est une prise de partie qui plaît de nos jours.


    Sous sa belle robe bleue biton, joliment baptisée Aquamarin par Canyon, comme une invitation au triathlon justement, se cache un magnifique cadre en carbone de la série SL. Chez Canyon CF signifie que le cadre est en carbone, SL et SLX désigne le niveau de raffinement des fibres utilisées. Le niveau SLX est le mix de fibres « ultra haut module » le plus luxueux par comparaison aux fibres du SL moins complexes et donc plus accessibles financièrement. Entre les deux versions du cadre qui partagent la même géométrie, Canyon annonce une différence de poids de 170 gr : 820 gr pour le SLX contre 990 gr pour le SL. Dans la famille de vélos Endurace, le SLX n’est pas proposé dans la série WMN qui s’adresse aux femmes, mais disons le clairement il doit falloir un sacré niveau de pratique pour faire la différence.

    Le serrage de la tige de selle se fait discrètement par un système d'expandeur dont la vis est discrètement cachée derrière le tube entre les haubans



    D’autant que le CV de cet Endurace WMN CF SL Disc 8.0 Di2 ne manque pas d’arguments pour séduire à commencer par une transmission Shimano Ultegra Di2 électronique confortable, rapide et précise, assortie de freins à disque de même provenance bien entendu. Rien à jeter non plus du côté des équipements périphériques : magnifiques roues en carbone Reynolds Assault LE DB, confortable tige de selle S15 VCLS 2.0 CF en carbone et poste de pilotage monobloc H31 Ergocockpit CF « maison », tout est réuni pour un vélo d’une grande efficacité sur les routes, prêt à accompagner les cyclistes les plus exigeantes.

     

    Les freins hydrauliques Shimano Ultegra assurent un freinage puissant et précis, même avec les petits disques de 140 mm choisis pour cette taille 2XS


    Annoncé sous les 8 kg (pesé 7,770 avec pédales), l’Endurace WMN CF SL Disc 8.0 Di2 (les noms de code pour les vélos sont définitivement imbuvables) a la particularité d’être proposé en taille de roues variable selon la taille du cadre. Les deux plus petites tailles 3XS et 2XS sont en roues de 27,5 (ou 650b) alors que les tailles supérieures sont en 28” autrement dit du 700. De même, les disques des deux plus petites tailles sont en 140 mm contre 160 mm. Même logique pour les longueurs de manivelles et les dimensions du cintre. Un choix technique intelligent pour adapter au mieux les proportions du vélo à celles de son utilisatrice.

     

    Le poste de pilotage monobloc Ergocockpit CF en carbone est magnifique. Il accueille, sous la potence, le "hub" contrôleur des fils électroniques de la transmission
     
    Ça roule !

    Avant même de rouler, Marie était sous le charme de la couleur Aquamarin et du design du cadre de son 2XS idéal pour son mètre 59. Triathlon oblige, elle a pu mettre le vélo à l’épreuve tant sur des entraînements longue distance que lors des épreuves en compétition triathlon format court. Dans toutes les circonstances, le Canyon se révèle dynamique et rassurant, à la fois très sensible aux sollicitations et docile lorsqu’il faut. Rigide là où il faut, le cadre traduit efficacement les coups de pédales en mouvement et permet de prendre facilement de la vitesse sans sensation d’inertie. Les « petites » roues de 27,5” et la compacité du cadre participent pour une bonne part dans cette vivacité. L’Endurace délivre la puissance avec efficacité que ce soit en relance ou lorsqu’on pédale au train ce qui permet de garder la vitesse avec aisance sans nécessiter de régulières remises en mouvement. Précis quand ça roule vite, il ne se montre pas trop exigeant lorsqu’on roule plus tranquillement ou que l’on n’a pas une trajectoire parfaitement maîtrisée. Le cadre et la fourche absorbent bien les irrégularités de la route bien secondés par les généreux pneumatiques de 28 mm de section. Le confort appréciable est a mettre est autant à mettre au crédit de ces enveloppes pneumatiques qu’à celui de la conception des « lay-up » carbone du cadre, à sa géométrie équilibrée, à l’excellent « shape » du guidon ou au choix judicieux de la selle Fizik Luce ultra confortable et parfaitement adaptée à la morphologie féminine. On peut multiplier les sorties et les kilomètres sans souffrance. Bref la copie est excellente et le Canyon est aussi efficace qu’il est tolérant, se montrant d’autant plus rassurant qu’il bénéficie en outre d’un freinage très mordant et puissant qui met en confiance. On lui reprochera en revanche une adhérence des pneus Continental qui a semblé perfectible à Marie donnant parfois l’impression de glisser, particulièrement sur sol humide, mais pas seulement malheureusement.

     

    Les pneumatiques Continental Grand Prix 4000 n'ont pas procurer l'adhérence attendue sur les revêtements secs comme mouillés. De leur côté, les roues Reynolds Assault procurent un excellent comportement dynamique mais leur prise au vent peut poser quelques problèmes aux petites utilisatrices trop légères.

     

    Si l’on excepte ce grief pneumatique, le bilan dynamique est très élogieux. L’Endurace accompagne parfaitement la performance de son utilisateur et ici en l’occurrence de son utilisatrice. Il s’adapte naturellement aux niveaux physique et technique même si on notera finalement un comportement moins rassurant lorsque le vent s’invite à la fête. Les roues à profil haut (41 mm) prennent le vent et impliquent des forces latérales aléatoires pas toujours faciles à gérer pour un petit bout de femme. La légèreté à ses revers aussi… Des roues moins hautes seraient peut-être plus judicieuses sur ce type de modèle dans cette petite taille.

     

    Le dérailleur avant Shimano Ultegra Di2 est le parfait allié du dérailleur arrière pour permettre des changements de développements rapides et précis

     

    Côté transmission le Di2 pouvait sembler superflu sur le papier pour une jeune sportive en mal d’expérience. Au final, son fonctionnement fait mouche. La transmission Shimano électronique permet des changements de vitesses avant et arrière très fluides, rapides, précis et silencieux. Un vrai plus dans les relances lorsqu’il faut rapidement reprendre de la vitesse. On peut repasser sur le grand plateau et le petit pignon en rien de temps. Même constat en sens inverse au moment d’aborder une côte, on enchaîne les vitesses avec rapidité et aisance. L’ensemble est très confortable d’utilisation.

     

     

    Très performant sans être élitiste, le Canyon Endurace WMN CF SL Disc 8.0 Di2 est une bombe pour les cyclistes qui misent autant sur l’efficacité que sur le confort. Avec ce vélo, les sportives peuvent rouler vite et longtemps en toute quiétude. La finition est irréprochable et les équipements sont largement suffisants pour une utilisation intensive au meilleur niveau. Seul le train roulant peut ne pas satisfaire totalement toutes les pratiquantes dans toutes les situations, mais on ne peut pour autant pas lui reprocher un défaut de performance ou de qualité. A un peu plus de 4000 euros, l'offre est de toute façon cohérente. Pour les amatrices peu fortunées, l'Endurace CF SL est disponible dès 1899 € ce qui permet de disposer de ce même cadre avec des équipements certes plus économiques mais fonctionnels qui pourront être up-gradés par la suite en fonction des besoins ou du budget. Une bonne affaire.

     
    Excellent dans cette configuration féminine qui ne fait aucun compromis avec l'ergonomie adaptée, l'Endurace a de sacrés atouts pour répondre aux attentes des cyclistes exigeantes.
     

    Fiche technique
    Cadre carbone CF SL Disc, axe traversant 12 x 142 mm, montage de frein Flat Mount
    Fourche Carbone pivot 1”1/4, axe traversant 12 x 100 mm, montage de frein Flat Mount
    Transmission
    Dérailleur arrière : Shimano Ultegra Di2 R8050 GS
    Dérailleur avant : Shimano Ultegra Di2 R8050
    Cassette : Shimano Ultegra HG800 11-34 11s
    Pédalier : Shimano Ultegra R8000
    Boîtier de pédalier : Shimano Pressfit BB72
    Chaîne : Shimano CN-HG701 11s
    Freins
    Leviers de freins : Shimano Ultegra Di2 R8070 2s
    Disque de frein : Shimano RT800 Centerlock
    Roues : Reynolds Assault LE DB
    Pneu : Continental Grand Prix 5000 / 4000 S II Vectran Breaker  700x28
    Potence-Guidon : monobloc Canyon H31 Ergocockpit CF en carbone
    Guidoline : Canyon Ergo Speed Gel
    Selle : Fizik Luce
    Tige de selle : Canyon S15 VCLS 2.0 CF, carbone
     
    Prix : 4199 €
     
     

  • Classé dans la categorie: Matos | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • 1 Commentaire


    avatar  Publié le 2019-08-20 06:44:56 par CommeUnVelo

    Bonjour,
    Merci pour ce test !
    Le Di2 apparait sur de plus en plus de vélo :)
    En revanche, très étrange cette sensation sur les GP4000, car je les utilise pour me rendre au travail et les compétitions, et je n'ai jamais ressenti ces problèmes de "glisse". Peut-être une pression trop haute ? ;)
  • Connectez-vous pour commenter

    Connectez-vous :


    Mot de passe perdu ?

    Inscrivez-vous :