Essai : jantes Light Bicycle 45mm

la Rolls du carbone chinois... maintenant avec freinage rainuré "Grooved Graphene Surface"... façon Zipp Showstopper
Publié le 30/07/2019 07:12 - par
2096 vues - 0 commentaire
  • Light Bicycle est un fabricant chinois assumé, et qui a compris, du moins en partie, les codes du marketing occidental. Il en résulte une gamme de produit dans l'ère du temps, bien finie, et déclinée dans une gamme large (un peu comme un menu de restau chinois d'ailleurs), mais néanmoins relativement lisible, comparée à leurs homologues moins rodées à nos habitudes.

    Pour la route, il y a tout de même 5 hauteurs de jantes du 25 au 65mm, 3 types de profils, pneu ou boyau, des options de freinage (standard, disque, ou justement la  "grooved" qui nous intéresse aujourd'hui) et de finition (mat, brillant, fibre apparente)... bref c'est tout de même bien plus de choix que n'offe les grandes marques, et encore sans compter les options de montage à la carte.

     

    En finition UD matte, les Light Bicycle offre un look dans la "Norme"

     

    Alors pourquoi s'en remettre à Light Bicycle plutôt qu'a un grand fabricant occidental ou un obscur sous-traitant chinois... tout simplement pour le bon compromis entre prix, sécurité et technologie !

    Avant d'aller plus loin, il faut comprendre la démarche de LB : produire des produits qui soient esthétiquement attrayants, technologiquement performant (en copiant sans vergogne la technologie développée par les grandes marques quelques années plutôt), et à un prix ultra performant. Dans notre cas 184 $ la jante.

    Donc si vous voulez le meilleur de la technologie, passez votre chemin (car ici nous revenons quelques saisons en arrière), et si vous voulez le moins cher, il y a sur internet l'embarras du choix pour des jantes aux alentours de 80$, un peu moins bien finie, sensiblement équivalente techniquement, mais à la provenance plus obscure.

     

    Les RRU45C02 et la "grooved graphene surface"

    Oui le nom chinois n'est pas des plus évocateur, mais nous parle d'une roue de 45mm de hauteur, avec un porfil en U, en version Pneu (Clincher).

    Soit l'archetype de la roue polyvalente actuelle, ni trop haute, ni trop basse, peu sensible au vent, large, tubeless et en plus pas trop lourde.

    Mais ce n'est pas tout.

    Nos fidèles lecteurs se rappellent que nous avions testé la RRU35C01, soit pratiquement la même roue en 35mm de hauteur, mais dans sa version précédente, avec piste de freinage en "résine haute température".

    Pour 2019, LB a introduit une nouvelle piste de freinage "grooved graphene surface", soit une bande renforcé au Graphene, ce matériau "miracle" que l'on a récemment vu dans des pneus, cadres etc... et surtout parcourue de rainures usinés (ou moulés ?... le mystère chinois reste entier), clairement inspirée de la technologie Zipp "Showstopper", et destiné à améliorer le freinage et l'évacuation d'eau.

     

    En haut la technologie Zipp "Showstopper"... dessous, la "Grooved Graphene Surface" de Light Bicycle... difficile de nier une certaine forme "d'inspiration"

     

     

     

    Montage & Stratégie

    Pour ce nouveau montage, nous avons testé une option audacieuse.

    La hauteur de 45mm étant par définition "moyenne" et destinée à tous les terrains, avec une prédilection pour le "vallonné gros plateau", nous avons voulu étendre leur polyvalence par l'adoption de moyeux légers.

    Il faut dire qu'avec un poids annoncé de 475 gr la jante, ces U45 ne sont en fait pas plus lourdes qu'une jante alu large (généralement 460-480 gr). Donc associé à des moyeux Tune (Mig 70 / Mag 170), notre objectif était de rester sous la barre symbolique de 1kg500, et d'obtenir une roue ainsi assez aérodynamique, avec tout de même de l'inertie, mais qui ne soit pas plantée en montagne...

     

    Il ne restait plus qu'à rayonner ce projet, mission confiée à Topwheels, monteur bien connu des passionnés de roues Custom, pour obtenir un résultat parfaitement rond et équilibré.

    Pneus - 45mm de haut - 18mm de largeur interne - 1419 grammes : des specs de haut vol !

     

     

    La balance... et les specs

    La première bonne surprise c'est que le poids annoncé pour les jantes s'avère exacte. Nos 2 jantes pésent 474 grammes (20 trous) et 466 grammes (24 trous), donc en-deçà du poids annoncé à 475 gr +/- 15 gr

    Et logiquement il en résulte un poids final tout à fait compétitif avec les marques les plus prestigieuses : 1419 gr la paire ! (précisément : 652 gr l'Avant + 767 gr l'Arrière, scotch tubeless inclus)

     

    La jante U45C02 en résumé :

    Hauteur 45mm

    Largeur Externe 25mm

    Largeur Interne 18mm

    Poids moyen : 470 grammes

    Il y a aussi une petite part de magie dans les roues carbone

     

    Sur la route...

    Il n'y a donc plus qu'à voir le comportement réel de ces roues sur la route !

    Le plat et l'aéro

    Dès le départ, nous retrouvons la bonne sensation de fluidité des moyeux Tune, qui bien qu'étant connu avant pour leur poids, n'en sont pas moins de très bons moyeux. La prise de vitesse est très bonne, et la tenue sur le plat est sans surprise excellente.

    Dans le vent, le comportement est à nouveau très bon. La roue avant gigote un peu, mais franchement rien d'ingérable. Il est évident que l'aérodynamique n'est pas à la hauteur des leaders du marché, et ça se vérifie d'ailleurs visuellement par l'intégration du pneu qui n'est pas parfaite comme sur les profils plus sophistiqués en 28, 30 ou 32mm de large. Mais cela n'empêche pas les LB d'avancer, et même de s'avérer franchement étonnante par vent de face ! Sans pouvoir battre de record en soufflerie, ou gagner un contre la montre, les LB sont tout de même de vraies roues aéro. Un constat vérifié sur de long segment Strava descendant... et aussi quand on roule en groupe, où il faut constamment se relever pour ne pas percuter son prédécesseur en roues basses.

    Si l'intégration du pneu (ici en 26mm), de la piste de freinage, et du U de la jante est loin d'être parfaite,  les LB45 tirent néanmoins honorablement leur épingle du jeu aérodynamique

     

    La Montée

    En bosse courte, sur l'élan, l'inertie est profitable. Les moyeux Tune ne sont pas les plus rigides, et les relancent en danseuses ne sont pas foudroyantes, mais tant que la vitesse se maintient ce n'est pas un problème majeur.

     

    45mm... la vraie porte d'entrée de la catégorie "Haute"

     

    Sur le petit plateau....

    là où nous rentrons dans les limites de notre plan :  Poids vs Aéro.

    Si nos roues sont effectivement plutôt légères dans leur ensemble, la jante haute a tout de même tendance à "assoire" notre monture. Tant que l'on reste au train, la différence est vraiment minime, mais sur les relances, la perte est plus sèche. Le caractère rouleur l'emporte, et clairement quand on atteint les 7-8%, et bien c'est trop.

     

    le rainurage améliore le freinage sur tous les plans : puissance, douceur et bruit !

     

    En descente...Fantatisque

    Mais c'est presque en descente que les jantes nous ont le plus étonné.

    Déjà par la vitesse, nettement supérieur à celle des 35mm que nous connaissons.

    Ensuite pour leur stabilité. Nous parlons ici de leur stabilité gyroscopique qui pose le vélo, et permet d'aborder sereinement les difficultés.

    Et enfin, surtout pour leur freinage !

    La génération 1 freinait convenablement sur le sec, mais avec tout de même quelques désagrément que nous signalions dans notre essai. ("saturation" du freinage par la chauffe, bruit désagréable, et globalement agrément inférieur à l'alu)

    Cette nouvelle génération freine beaucoup mieux. A la fois un peu plus fort, mais surtout avec une bien meilleure modulation. L'échauffement se produit aussi mais beaucoup plus tard, généralement juste en sortie de virage, au moment ou l'on relâche le levier. Si l'on excepte la pluie (non testé), le freinage dans sa méthode, se rapproche d'un freinage sur jante alu, plus continu, moins par a coups. C'est déjà plus agréable, plus modulable, et en patin Swiss Stop Black Prince, c'est même très puissant, plus que nos jantes alu actuelles (on oubli qu'il y a aussi des différences d'un alu à l'autre).

     

    Si nous n'avons pas encore testé sous la pluie, espérons que la différence soit encore plus notable, car les anciennes U35C01 étaient très limite sous la pluie.

    Bilan

    Ces nouvelles LB conservent la qualité de fabrication et de finition qui nous avait séduit sur les 35mm, des roues qui ce sont aussi avérées solides dans le temps.

    Sur la hauteur de 45mm, notre pari reste un demi-succès. Même avec ce montage particulièrement léger, c'est la jante qui type la roue. Les 45mm restent idéales pour le plat, le vent, et le terrain vallonné. A la marge, ont garde une performance correcte sur des petits cols, mais la dynamique n'est pas propice aux grands cols. Sans être "plantées" (loin de là), elles n'ont tout simplement pas d'intérêt sur ce terrain.

    En résumé, ces 45mm sont idéales sur les parcours où l'on ne quittent pas (ou peu) le gros plateau.

    Mais le point réellement bluffant, et qui a motivé ce nouveau test, est la qualité du freinage. Les progrès accomplis sont tout simplement considérables. Grace à cette option facturée 30$, les LB améliorent encore leur rapport qualité/prix, à nouveau le vrai point fort des LB.

     

     

    +

    Freinage

    Profil U polyvalent

    Poids correct pour la hauteur

    Tubeless

    Finition parfaite

     

    -

    Largeur externe / interne en retrait sur les tendances actuelles

    Aérodynamique "basique"

     

     

    Prix 184$ USD la jante

    Commande direct sur le site Light Bicycle avec aussi de nombreuses possibilités de montage complet à la carte, permettant un très bon rapport qualité prix sur une paire de roue complète.

     

     


  • Classé dans la categorie: Matos | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • Connectez-vous pour commenter

    Connectez-vous :


    Mot de passe perdu ?

    Inscrivez-vous :