Trek Domane SL et SLR, plus polyvalent que jamais

C’est en Italie au sud-ouest de Padoue (Padova), dans une zone de petites montagnes à mi-chemin entre Venise et les premiers contreforts des Alpes que Trek a convié la presse spécialisée internationale pour présenter la nouvelle livrée de son Domane. Entre Granfondo et Gravel, les petites routes, les vignes, le relief et les paysages typiques magnifiques étaient idéaux pour découvrir les immenses qualités du nouveau bébé de la firme de Waterloo, dans le Wisconsin.
Publié le 25/07/2019 09:00 - par
2004 vues - 0 commentaire
  • Dans cette version Project One avec option peinture Prismatic Pearl, le Domane est réellement d'une beauté à couper le souffle

     

    Fidèle a son investissement sur les routes du circuit UCI Pro Tour depuis de très nombreuses années avec différentes équipes, Trek aurait pu organiser son lancement sur les routes du Tour. Mais disons-le tout de suite, la logistique aurait été encore plus complexe et surtout ça n’aurait pas été aussi cohérent que cette réunion dans la jolie région Thermale de Galzignano. Parce que le Domane a bien d’autres atouts à faire valoir que ceux qui sont mis en exergue sur les routes du Tour. Conçu pour apporter un maximum d’efficacité sur les routes les moins confortables comme les Strade Bianche  le Domane est le vélo de « Route » de la gamme Trek qui distille le plus de plaisir à un large de panel de cyclistes. Le Domane est un vélo beaucoup plus accessible que l’élitiste Madone utilisé sur le tour. Il est plus confortable, plus maniable, plus rassurant. C’est d’ailleurs celui qui équipe les coureurs de l’équipe Segafredo notamment pour le Paris-Roubaix ou le Tour des Flandres, grandes classiques mythiques dont personne n’ignore la difficulté. Moins élitiste que le Madone certes, mais pas en mal d’efficacité et de performance, Trek annonce d’ailleurs que sur un parcours référence, le New Domane serait encore plus rapide que la précédente version, un gain annoncé d'une minute par heure (!). Pour cela, il dispose dans cette nouvelle version d’un cadre en carbone décliné dans deux versions avec des fibres de carbone plus ou moins sophistiquées - OCLV 500 pour les SL, OCLV 700 pour les SLR -  qui fait varier le poids et la facture. Ces cadres avec cheminement en interne des câbles et gaines présentent une évolution de la géométrie « endurance » (Fit H1.5 au lieu de Fit H1.75) qui a fait le succès de la précédente livrée du Domane. Notamment, la douille de direction plus haute que sur les cadres Race - Madone - mais un un peu moins que sur les précédents Domane parfois jugés trop sages. Cette nouvelle géométrie offre néanmoins une position potentiellement plus ou moins relevée selon le nombre de spacers (entretoises) que l’on positionne sous ou au-dessus de la potence. 

    On distingue ici la partie supérieure découplée de la douille de direction de l'IsoSpeed avant et on voit dans le détail l'entrée des câbles et gaines dans le cadre juste derrière la direction

    IsoSpeed depuis 2012

    Mais le confort du Domane n’est pas lié seulement à sa géométrie étudiée. Il est aussi et surtout le fruit de la technologie IsoSpeed, un concept articulé autour du principe de découplage qui permet au cadre d'absorber les irrégularités de la route afin de préserver le cycliste plus longtemps sans pénaliser la rigidité qui garantit l'efficacité et la précision de pilotage. Décliné sur la partie arrière et sur la partie avant du cadre, l'IsoSpeed remet en question le design traditionnel du cadre de vélo tout en préservant sa forme traditionnelle. Discrètement, sans augmentation substantielle du poids du châssis, l’IsoSpeed « découple » à l’arrière, le tube de selle du tube horizontal ce qui permet au tube de selle de fléchir selon les contraintes de la route. Le vélo bouge - et ça se voit - sans que ça pénalise les sensations du cycliste. Deux versions de l’IsoSpeed cohabitent dans la nouvelle gamme Domane. Les SL reprennent le concept déjà connu sur les précédents modèles avec un système de seconde génération non réglable qui mise sur la flexibilité du tube de selle uniquement. En revanche, les SLR inaugurent une évolution - 3e génération - ajustable, liée au tube supérieur et qui procurerait 27% de souplesse en plus. A l’avant, l’IsoSpeed n’a pas la prétention d’être une suspension cachée, il consiste en une partie oscillante, située dans la partie supérieure du jeu de direction qui permet au pivot de fourche de fléchir très légèrement ce qui confère une meilleure souplesse verticale de l'avant du vélo sans permettre le moindre mouvement latéral pour garantir la précision de pilotage.

    Sur les SLR, l'IsoSpeed de troisième génération est réglable. On voit ici sous le top-tube, la langue de carbone dont la partie supérieure du tube selle est solidaire

    La jonction découplée des deux parties de l'isoSpeed se cache derrière le petit cache en forme de goutte d'eau qui a le bon goût de reprendre la couleur du cadre (ici Smoke Red) sur ce modèle Project One.

     

     

    Notez que le confort est encore optimisé par l’apport du cintre IsoCore  au dessin bien pensé et qui intègre des inserts en Gel sur la partie supérieure du guidon, sous la guidoline maison qui a également attiré notre attention pour le confort et le bon grip qu’elle procure.

    Le couple cintre Bontrager Pro Isocore VR CF - ruban Gel Cork assure un confort irréprochable. On note le développement d'accessoires bien pensé comme cet insert de potence optionnel qui permet de monter, selon les besoins, un support de compteur GPS, une camera embarquée ou les deux…


    Le matos dans le coffre

    Les cadres en carbone des Domane SL et SLR accueillent un nouveau coffre à bagage baptisé Hidden Storage - une tendance forte intelligente dans le sillon du Seat de Specialized - qui permet d’emmener toujours discrètement, pompe et nécessaire de réparation dans le tube oblique via une astucieuse trappe sous le porte bidon que l’on ouvre grâce à un petit levier discret, mais accessible et facilement manipulable. Il suffit d’écarter le levier vers l’extérieur du cadre pour que l’ensemble porte-bidon et porte du coffre se détache, libérant l’accès à l’espace de rangement. Si le Domane est livré avec la housse BITS de rangement des outils, les accessoires eux, ne sont pas fournis Trek laissant à chacun le choix de ce qu’il veut emmener. Dans le même esprit d’intégration, la tige de selle peut également recevoir un support d’éclairage Bontrager au niveau du chariot ce qui est permis puisque la chambre à air cachée dans le Hidden Storage n’impose plus la présence d’une sacoche de selle.

    La porte du Hidden Storage est très discrète, cachée sous le porte bidon du tube diagonal. Le petit levier d'ouverture l'est tout autant mais reste accessible et facilement manipulable au pied du porte-bidon

    Si le nécessaire de réparation prend place dans la trousse BITS, un petit multi-outil est astucieusement logé dans un espace spécifique sous la porte du Hidden Storage

    La housse BITS est prévue pour accueillir le nécessaire de réparation pour les crevaisons. Elle se glisse dans le tube oblique du bas vers le haut et la languette orange est prévue pour que l'on puisse facilement l'attraper. De notre point de vue, une petite pompe Bontrager Air Support remplacerait avantageusement la bombe d'air comprimée.

     

    Boîtier T47 et gros boudins

    Le nouveau Domane inaugure le boîtier de pédalier T47 BB, un format issu plutôt du VTT Gravity et compatible avec tous les roulements T47 interne du marché qui a l’avantage d’offrir une largeur généreuse qui permet d’optimiser le dégagement au pneumatique arrière. Robuste et facile à entretenir il témoigne de la volonté de polyvalence qui à motivé Trek dans le développement du Domane puisque les pneumatiques proposer en 32C de section de série peuvent atteindre jusqu’à 38 mm en gardant un dégagement de 4 mm au niveau de la tête de la fourche. Selon Trek on peut même monter du 35 avec des garde-boue puisque le cadre dispose de points de fixation cachés permettant le montage de tels accessoires. De quoi imaginer, bien plus qu’une sortie sportive à la journée.

    La fourche et le cadre réservent un dégagement confortable pour les pneus en 32 du Domane et les amateurs de Gravel pourront monter des enveloppes jusqu'à 38 mm en mode sec ou 35 mm avec des garde-boue.

    Initialement dédié au VTT Gravity, le boîtier de pédalier type T47 BB (cuvettes vissées à l'intérieur du boîtier) assure robustesse et facilité d'entretien tout en permettant d'optimiser le dégagement au pneu arrière.

    Le pneumatiques Bontrager R3 tubeless Ready en 2700x32 procurent un excellent comportement sur tous les types de route et ont démontré une résistance remarquable en Gravel même s'ils ne sont pas prévus pour à ça la base. Le Drapeau rouge-blanc-bleu ne serait pas un hommage à la France mais un rappel des couleurs du drapeau américain dixit Bontrager. On les croit sur parole… 

    Aux portes du Gravel

    Voilà qui rapproche le Domane, vélo éminemment sportif et performant, d’un vélo de Gravel, confortable et polyvalent à souhait. Une tendance que Trek, ne renie pas, bien au contraire. Aussi nous avons eu le plaisir de ponctuer les deux jours de test d’une sortie spécifique « esprit Gravel » ou nous avons pu juger des capacités du Domane lorsque l’on quitte le bitume. Bluffant. 

    Sur les Strade Bianche, le Domane révèle des capacités qui peuvent l'assimiler à un véritable Gravel si l'on excepte la transmission dont les braquets pour costaud

    Comme souvent chez Trek, l’offre en termes de tailles est très large (9 tailles en tout), ce qui permet bien entendu d’assurer la plus précise adaptation à la morphologie du ou de la pilote.

    Du choix et des options… et Project One

    Chaque modèle sera disponible en deux couleurs pour permettre à chacun de choisir celui qui lui plait le plus, mais les plus exigeants pourront aussi se tourner vers l’option Project One qui permet de personnaliser le montage et la déco de son vélo. L'option peinture n’est pas donnée disons le clairement (compter 1200€), mais certaines couleurs et la finition sont vraiment exceptionnelles. Nous avons particulièrement apprécié la couleur Prismatic Pearl dont le gris révèle de multiples irisations pailletées pour le soleil. Magnifique.

     

     

    De nouvelles couleurs apparaissent au catalogue Project One comme ce magnifique bleu "Constellation"…

    C'est sur ce vélo que nous avons fait notre expérience à bord du Domane SLR : moins joli que le Prismatic Pearl ci-dessous mais on aurait quand même mauvais esprit de se plaindre…

    Le finition Project One Prismatic Pearl révèle des reflets irisés variable en fonction de la lumière. Vraiment superbe !


    Nous avons donc eu le plaisir de tester sur deux jours le Domane en version Project One Sram Force AXS double plateau, dans le cadre exceptionnel de la région du Parc Régional des Monts Euganéens. Une session test durant laquelle nous avons pu réaliser deux fois, sans lassitude, le même parcours de 62 km pour 900 mètres de dénivelé positif. A ces deux sorties, nous avons ajouté une virée plus courte de 41 km, typée Gravel avec 500 mètres de D+ cette fois.

    Le Parc test de ce press-camp était impressionnant entre les Routes, les Urbains (à découvrir fin août sur velotaf.com) et les VTT (à découvrir début août sur velovert.com)

    Le parc régional des Monts du Euganéens regorge de petites routes magnifiques qui prennent de la hauteur de temps à autres

    Entre petites routes et pistes Strade Bianche, le Domane a exprimer avec force ses qualité dynamiques et sa polyvalence

    Ces sorties groupées nous ont permis d’apprécier le dynamisme sur route du Trek qui répond à la moindre sollicitation sans que l’on ressente d’inertie ou de manque de rigidité lorsqu’on bourrine sur les manivelles, que ce soit à plat ou en bosse. Très bon rouleur, il garde parfaitement la vitesse et en prend facilement au train lorsqu’on augmente le braquet. A ce stade, si l’on excepte l’impression que la route est toujours meilleure qu’elle ne l’est réellement les gros pneumatiques de 32 ne se font pas ressentir. Pas négativement en tout cas. On se dit que l’on a été bien « stupides » toutes ces années à s’acharner à rouler avec des petits pneus gonflés à bloc alors qu’il y a visiblement tout à gagner à adopter des pneumatiques plus généreux, que ce soit en termes de conforts, mais aussi en termes de rendement. Et quand on parle de rendement, on pourrait aussi parler d’efficacité, car ainsi chaussé, le Domane s’inscrit avec précision et en sécurité dans les courbes même lorsque le sol est rugueux et irrégulier. On apprécie cette impression de maîtriser et que le train roulant saura se montrer tolérant en cas de (mauvaise) surprise.

    En dépit d'un physique de gros rouleur cyclotouriste, votre serviteur s'est régalé dans les bosses au guidon du Domane qui ne manque assurément pas de répondant sous les coups de pédales.

    D’ailleurs, sortir du bitume au guidon du Domane n’est pas un problème et si nous avons crevé lors de la sortie Gravel (visiblement un problème de la bande d’étanchéité au niveau d’un rayon), le vélo s’est révélé parfaitement à son aise dans cet exercice même si les braquets typés « route » le réservaient en l’état à des pilotes plutôt costauds. Doté d’un freinage puissant et précis, d’un comportement sain et facile, stable quand on prend de la vitesse et maniable quand il le faut, confortable dans toutes les situations, le Domane n’a pas révélé de limite au plaisir de rouler. C’est un vélo à tout faire, le vélo qui peut répondre aux attentes des cyclistes qui veulent tout à la fois un très bon vélo de route performant, un randonneur confortable et un Gravel capable de virée sportive ou même de voyager. On est sous le charme…


    Domane SLR
    • OCLV 700
    • IsoSpeed avant

    • Ajustable IsoSpeed
    • SLR 9 - 10499 €
    • SLR 7 - 6999 €
    et Project One

    Domane SL

    • OCLV 500

    • Seat tube IsoSpeed

    • Front IsoSpeed 

    • SL 7 Etap (Shimano Ultegra Di2​​​​​​, Bontrager Aeolus Pro 3 V Wheels) - 5799 €

    • SL 7 (Force eTap AXS, Bontrager Aeolus Pro 3 V Wheels) - 5599 €

    • SL 6 (Shimano Ultegra, Bontrager Paradigm 25 Wheels) - 3599 €

    • SL 5 (Shimano 105, Bontrager Affinity Wheelset) - 2699 €

    • SL 4 (Shimano Tiagra, Bontrager Affinity Wheelset) - 2299 €

    Plus d'info sur le site Trek

     

    Découvrir la gamme Route Trek


  • Classé dans la categorie: Matos | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • Connectez-vous pour commenter

    Connectez-vous :


    Mot de passe perdu ?

    Inscrivez-vous :