Essai : Heroin Disc

Derrière l'aura et le mystère Heroin, se cache une démarche unique dans l'univers du vélo très haut de gamme. Décidés à percer le mystère nous avons roulé ce vélo d'esthète aux ambitions, de légèreté, de sensations pures, et de performances hors-norme.
Publié le 07/07/2019 13:33 - par
3569 vues - 0 commentaire
  • Héroin, est une marque qui a su développer une aura assez unique dans l'univers du vélo très haut de gamme. Designé en France, fabriqué, sur-mesure, par des mains italiennes, Héroin a surtout développé une image très exclusive de part l'esthétique et le prix de ses créations, oscillants dans la zone stratosphériques des 10 à 15 000 € selon les équipements choisis.

    Décidés à percer le mystère Héroin, nous avons reçu en test la toute nouvelle évolution du modèle initial, la version Disque, qui reprend la même esthétique, et la même ambition, de légèreté, de sensations pures, et de performances hautement contrôlées.

    Il faut dire qu'à ce niveau de prix, la concurrence est rude, mais surtout menée par des grandes marques, sur des modèles qui gagnent les compétitions les plus prestigieuses. Alors... le jeu en vaut il la chandelle ?

     

    Unique. Comme sur le modèle initial, le traitement de surface alvéolé diminue les frottements aérodynamiques.

     

    Heroin Version Disc : un Kit Cadre sur mesure

    Nous n'avions pas testé la version initiale, qui sur le papier s'apparente a un vélo "classique", du moins dans son programme, c'est à dire axé sur le rapport poids/rigidité, avec une touche d'aérodynamique, et bien entendu, en pratique, les étapes de montagne des Grands Tours. Dans cette toute nouvelle livrée à Disques, le pitch ne change pas, mais se met au gout du jour. Il est à noter que la fourche du modèle Disque perd "l'ouie" caractéristique sensée améliorer l'aérodynamique des étriers de freins. Cette simplification permet de regagner quelques grammes, et au final, la version proposée en disques pèse 7KG tout juste en Dura-Ace, une performance de haut-niveau.

     

    Notre modèle se pare d'un gris mat magnifique avec notamment le cockpit monobloc assorti. Il est équipé en Dura-Ace Di2, ce qui promet un fonctionnement sans faille. Intégration oblige l'affreuse boite de jonction et son élastique ont été remplacés par le nouveau module qui se plug au bout du cintre :

    Pour finir, il est équipée de roues Legend, pile poil dans la tendance actuelle (sauf côté stickers) : hautes, mais pas trop, larges, tubeless.

     

     

    En plus des alvéoles, les profils de tubes, l'intégration fourche-cadre et roue-cadre apportent des plus aérodynamique à ce chassis très polyvalent

     

    Mais cela n'a que peu d'importance, car chaque 'Heroin" est monté selon les désirs de son acquéreur, et surtout réalisé aux mesures qu'il souhaite.

    Le module de base est donc constitué d'un Kit Cadre-Fourche-Cockpit-Tige de Selle à 5490€, qui sera réalisé sur commande, avec un délai annoncé de 4 à 6 semaines.

    Le prix comprend, la réalisation sur mesure, et la peinture personnalisée.

    Seule contrainte, l'Héroin Disque n'est proposé qu'en transmission électrique.

     

     

     

    En selle.

     

    Une fois les réglages de bases effectués, nous voici parti sur un tour test bien connu. Les premiers tours de roues mettent en confiance, et rassurent sur les performances du vélo. Oui, c'est bien un vrai, bon vélo... maintenant reste à voir jusqu'à quel point.

     

    Comme on part en descente sur des pneus inconnus, nous restons tout de même prudent, mais d'emblé le comportement de la fourche impressionne. Freinage impeccable, précision sans faille, tout en restant très confortable. Avec son profil aéro et son axe traversant, nous ne nous attendions pas à ce contact confortable avec le terrain ! Si besoin, l'Heroin peut d'ailleurs recevoir des pneus de 30mm.

    En dépit de ses fourreaux "lames", la fourche s'avère confortable

     

    Sans être celle d'un vélo aéro, la prise de vitesse initiale, et le rendement sur le plat sont au rendez-vous. A 40 km/h le vélo évolue avec aisance, clairement à son aise. Nous enchaînons par une bosse, sur la fraicheur... et oui ça dépote, le rendement est vraiment de très haut niveau... on garde la plaque et... PR.

    Un peu de répit, et c'est parti pour une vraie montée, sur le petit plateau. A nouveau l'Heroin s'avère tranchant. On passe facilement d'assis à danseuse, à chaque fois le vélo reste dynamique et présent. Pour autant il n'est pas usant. paradoxalement sa rigidité "supposée" n'est pas si extrême que ça, et un ton en-dessous des vélos "world tour", mais c'est plutôt une très bonne nouvelle pour 99% de la clientèle visée.

    Sur du plus long terme ce qui est étonnant c'est d'avoir su concilier un si bon niveau de dynamique et de répondant à un confort qui, et c'est un compliment, vient presque au niveau de la catégorie endurance, notamment sur l'arrière du vélo.

    Pour nous le seul vrai défaut concerne le cintre. Si le confort du cadre est vraiment étonnant, celui du guidon est franchement plus questionnable. Aussi beau soit il, la forme V ainsi que le tranchant du plat aéro sont vraiment peu agréables à prendre en main. Étrangement le plat du cintre est relativement étroit, presque un centimètre de moins que ce que permet le réglement UCI. En plus, et c'est une qualité, celui-ci est particulièrement rigide pour un cintre carbone, mais il filtre assez peu les vibrations. Bref pour nous c'est trop de concession à l'ethétique : dommage.

    Esthétiquement sublime, l'ergonomie tranchante du cintre-potence intégré n'a pas plu à nos mains

     

    Au fil des sorties, nous arrivons à mieux cerner l'Heroin. Son comportement global est des plus sain. C'est aussi un très bon descendeur. Il faut bien lui trouver un petit défaut... se sera une légère sensibilité aux vents latéraux, probablement du à la combinaison du disque Dura-Ace "plein" en 160mm (nous l'avions déjà remarqué sur d'autres vélo) et d'un l'angle de direction un peu plus ouvert que le standard course, mais ce sont des choses auxquelles on s'habitue très vite. La fourche s'avère idéalement rigide. elle gobe les ralentisseurs sans sourciller, tout en dirigeant le vélo avec précision. Un bilan global enthousiasmant !

     

    Notre Bilan : un passage au disque réussi !

    L'Héroin Disque s'avère un fantastique vélo. Son niveau de performance le place dans le haut de la hiérarchie.  Equipé de ces roues il atteint tout juste les 7,00 KG , ce qui en fait un des vélos à disque les plus léger du marché. mais en dehors du poids maitrisé, c'est l'impression globale de confort et de vivacité qui est rarement transférée d'une version patin à une version disque. Ici le passage au disque semble ne pas avoir affecté le comportement du vélo, et c'est en soit une réussite.

    Ce qui en fait un grand grimpeur, mais un grimpeur polyvalent, avec un rendement de très haut niveau sans fatiguer son pilote. Il est également efficace sur le plat, avec un zest  d'aéro qui n'affecte pas le confort du vélo, et en descente, la fourche s'avère efficace et confortable... un équilibre assez rare en freinage disque.

    Intégration maximale : le support gps vissé sous le cintre, offre 2 positions selon la taille du GPS

     

    Alors... vaut il son prix ?

    Comme on pouvait s'en douter il y a plus d'un vélo très très performant à ce niveau de prix ! Outre le coup de coeur évident qu'on peut développer pour les lignes de l'Heroin et l'exclusivité du produit, clairement statutaire, il offre aussi un plus sur les grandes marques. Sa performance n'est pas optimisée pour des grimpeurs de 58 kilos ou des sprinteurs de 24 ans... elle est optimisée pour nous, des cyclistes amateurs, passionnés mais pas aussi affutés que nous le souhaiterions. Aussi, si un coureur pro, lui trouverait certainement quelques faiblesses, pour nous l'Heroin s'avère dosé à merveille. Calibré à notre puissance "standard", concilliant avec nos coup de mou, tout en offrant les sensations des vrais machines de course... un équilibre rarissime !

     

    +

     

    Esthétique hors norme et exclusive

    Haute performance accessible

    Dynamique, poids  et confort du patin... avec le freinage disque

    Confort étonnant pour la catégorie

     

    -

    Cintre magnifique... mais peu ergonomique

     

     

     

    Poids VdR 7,000 KG (Taille M)

    Tarif de la base :  Cadre-Fourche-Tige de Selle-Cintre : 5490€... à compléter à la carte, en transmission électrique


  • Classé dans la categorie: Matos | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • Connectez-vous pour commenter

    Connectez-vous :


    Mot de passe perdu ?

    Inscrivez-vous :