Essai : Saracen Levarg SL, des capacités de VTT

Les Britanniques de Saracen nous causent verlan lorsqu'il s'agit de Gravel : présentation et essai du modèle Levarg SL ...
Publié le 25/06/2019 15:32 - par
1955 vues - 0 commentaire
  • Le vélo

    Aucun doute sur le programme de ce Levarg SL, ce sera du Gravel à la sauce VTT. Saracen est en effet la marque cousine de Genesis, très connue pour offrir un large choix de vélos de Gravel (Croix de Fer, Datum, Fugio ...). Saracen est elle plus spécialisée dans le VTT et les pratiques Gravity, on retrouve donc des vélos de DH, des Enduro chez Saracen. Pas étonnant de retrouver un ADN VTT chez ce Levarg, la marque l'annonce et cela se vérifiera sur le terrain. La famille des Levarg compte quatre modèles dont le plus onéreux est muni d'une fourche à suspension. Les tarifs vont de 1010 € à 2575 € pour le Levarg OR avec sa fourche Fox AX (40 mm de débattement) et une tige de selle télescopique ajustable avec un levier placé sous le bec de selle. Nous avons choisi le modèle intermédiaire pour ce Levarg SL, qui affiche un prix de 1510 € et un poids 10,430 kg (sans pédales), une version qui représente au mieux les attentes des Graveleurs selon nous. On a été aussi séduit par son look avec ses gros pneus WTB, c'est seulement en regardant la fiche technique que l'on a découvert que les Levarg étaient tous livrés en roues de 650B. Un diamètre encore minoritaire en Gravel mais qui est intéressant à rouler. Nous l'avions beaucoup apprécié par exemple sur le Cannondale Slate.

    Les Levarg sont montés autour d'un cadre en aluminium 6061 triple épaisseur et hydroformé, c'est un cadre relativement basique. On notera quand même le tube supérieur qui s'affine à sa jonction avec le tube de selle et le coude à l'avant du tube diagonal pour que le té de la fourche Fox (sur le modèle Levarg OR) ne puisse pas rentrer en contact. Les soudures les plus visibles sont partiellement poncées pour un rendu qualitatif. Ce cadre est équipé de trois emplacements pour des porte-bidons dont un sous le tube diagonal et d'inserts de fixation pour porte-bagages et garde-boues.

    Saracen propose quatre tailles de cadres pour ses Levarg : SM (49 cm), MD (52 cm), LG (55 cm) et XL (58 cm). Une répartition assez classique jusque là, sauf que le vélo est très long; sur notre SM, le reach est de 38,5 cm pour un top tube de 56 cm. Nous avons donc choisi de rouler la plus petite taille même si nous mesurons 1m78. C'est la première fois que nous devons choisir le plus petit vélo ainsi, habituellement nous roulons des vélos de route en 54 cm ou Medium. Le Levarg SL est pourtant livré avec une petite potence de 70 mm. Nos choix vont être confirmés lors des premiers tours de roues, nous sommes parfaitement à l'aise sur le Levarg SL en taille SM et cela sans aucun changement. Pour des cyclistes sous les 1m70, la taille SM semble tout de même trop grande, par contre pour les grands, le sizing sera très favorable.

    Pour le reste de la géométrie, les angles restent identiques sur toutes les tailles. Côté chiffres, on a donc 70,5° pour l'angle de direction et 73° pour le tube de selle, des données intéressantes compte tenu du diamètre de roue. On ne devrait pas trop se plaindre dans les chemins chaotiques avec de telles mensurations.

    Concernant la transmission, on a le plaisir de retrouver les leviers Sram mécaniques ici en version Apex. Visuellement, c'est presque un retour en arrière, car on est habitué à beaucoup rouler des groupes hydrauliques chez Sram. Le Levarg SL a l'originalité de proposer un freinage mixte mécanique/ hydraulique, on retrouve donc ici les meilleurs étriers de la sorte du marché selon nous : les TRP HY/RD. Le choix fait par Saracen est malin, la puissance est là, la progrssivité est bonne, il manque juste le grand confort d'utilisation qu'offre l'hydraulique. Il ne faut pas oublier que le Levarg SL affiche un prix réduit de 1500 €, des concessions ont été nécessaires, le freinage hydraulique a donc été sacrifié. Pour revenir à ces leviers Sram, ergonomiquement on a vraiment l'ensemble du levier en main, sur la route c'est top, dans le cassant attention tout de même la main peut se dérober. En effet, l'appui qu'offre la cocotte est moins marqué, moins haut. Le reste de la transmission Sram Apex est couplé avec un pédalier maison au look massif, mais plutôt agréable à l'œil. Le choix des développements est assez sportif avec un plateau de 42 dents et une cassette de 11-42. Des choix surprenants pour un Gravel à l'ADN VTT, sachant que sur un VTT on utilise souvent un 32 dents pour le plateau (certes, en roues de 29 pouces).

    Notre avis après deux mois de test

    Le Levarg SL est un vélo attachant, un passe-partout qui peut vraiment suivre le chemin de l'aventure à vélo. C'est le Gravel le plus "VTT" que nous avons roulé en plusieurs années de test. Peu de chemins ou des franchissements vont lui résister. À aucun moment, on ne s'est retrouvé à douter du vélo et de ses capacités. Nous avions par le passé retrouvé les mêmes capacités sur un vélo de Gravel, certes un peu différent car en roues de 700 : le Rondo Ruut CF (avec la fourche en position Low). Évidemment, sur la route, pas de problème même si le Levarg ne se roule pas comme un pur route. La vitesse et les sensations sont un peu en deçà, mais il est possible de faire une sortie 100% route si vous n'avez que ce vélo sous la main. Par contre, il faudra s'attendre à rapidement tourner la tête à gauche ou à droite pour observer les sentiers naissants. Le Levarg SL est plus dans son élément sur les pistes, les chemins jusqu'aux singles virevoltants.

    Robuste, c'est un adjectif qui convient bien à ce vélo. Lors de nos différentes sorties, le Levarg SL ne nous a jamais fait défaut. La seule crevaison que nous avons eue lors de la première sortie en tout-terrain résultait d'une trop grande pression à l'arrière. C'est vrai qu'il n'est pas évident au début de juger la bonne quantité d'air à mettre dans les chambres à air présentes dans les Byway en 47 mm. Avec notre poids de 66 kg, on a pu rouler entre 2 et 2.5 bars avec toujours un peu moins de pression à l'avant. La pression est plutôt importante sur ce vélo, on obtient presque une petite suspension avec ces gros pneus. Pour les accros aux gros boudins, ce Saracen accepte également les pneus en 50 mm. Les roues composées de moyeux Formula et de cercles Araya sont relativement simples, on a essayé de convertir la roue avant en Tubeless mais sans succès. C'était vraiment trop tentant, d'autant que les pneus WTB sont prévus pour. Renseignement pris, le Levarg SL 2020 sera livré avec une paire de roues compatibles, ouf ! Un sacré plus sur bien des points.

    Sur le choix du diamètre de roues, on valide complètement le choix de Saracen. Il aurait été dommage de monter de série des roues en 700C, le cadre et la fourche du Levarg le permettent pourtant. Sur un vélo à 1500 € avec de telles capacités en tout-terrain, le diamètre plus petit de 650B (ou 27.5'') apporte un réel dynamisme et du confort grâce aux pneus larges, mais aussi hauts.

    Une montée par le chemin des Muletiers pour rejoindre le sommet du Puy de Dôme nous a permis de juger des capacités de grimpeur du Levarg SL sur un terrain accidenté et pour le moins humide le jour de notre sortie. Il nous a été impossible de monter l'ensemble de ce chemin sur le vélo, de mémoire nous avons stoppé entre le 12 ème et le 13 ème virage. Assez haut compte tenu des conditions et du gros développement qu'offre le Saracen. Nous aurions préféré avoir un plateau de 40 ou pourquoi pas un 38 dents, le choix des pneus WTB Byway est également critiquable. Pour ce vélo et compte tenu ses capacités en tout terrain, une paire de WTB Resolute aurait paru plus adaptée. Un nouveau pneu à la gamme WTB beaucoup plus cramponné qui n'était pas existant au moment où les chefs produits ont imaginé le Levarg SL.


    La fiche technique

    Cadre

    Levarg Aluminium 6061
    Fourche
    Levarg full carbon
    Transmission
    Dérailleur AR Sram Apex 1, Commandes Sram Apex 1x 11v, Pédalier Samox/Saracen 42T - boîtier Press Fit, Cassette Sram NX PG1130 11-42, Chaîne KMC X11EL
    Poste de pilotage
    Potence Saracen 70 mm -7°, Cintre Saracen OS 6061 42 cm, Reach 77 mm, Drop 128 mm et Flare 15°, Guidoline Saracen Suede Gel
    Freinage TRP HY/RD 160/160 mm
    Train roulant
    Moyeux Formula, Jantes Araya Aluminium doublewall 32H, Pneus WTB Byway 650x47 mm
    Assise
    Tige de selle Saracen aluminium 30.9x350 mm, Selle Saracen Custom Cr-Mo

    Tailles disponibles: SM, MD, LG, XL

    Poids: 10,430 kg en taille SM sans pédales

    Prix: 1510 €

    Lien web : www.saracen.co.uk

     

     


  • Classé dans la categorie: Matos | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • Connectez-vous pour commenter

    Connectez-vous :


    Mot de passe perdu ?

    Inscrivez-vous :