Essai : cintre Salsa Cowbell Carbon

Le seul, le vrai, l'original...la référence historique des cintres gravel revient en version carbone.
Publié le 16/05/2019 10:12 - par
1777 vues - 0 commentaire
  • Si un cintre personnifie le "vélo-aventure", c'est bien le Cowbell avec sa forme évasée caractéristique et inchangée (ici dans sa version précédente)

     

    En plus d'être une des références en cintre de gravel, l'histoire du cintre historique de Salsa remonte en réalité bien plus loin. Comme son nom le suggère, le Cowbell ("Cloche de vache"), tire ses racines dans le cyclo-cross.

    Une version carbone au design particulièrement sobre

     

    Sauf que, avec le temps, les modes, les usages, et l'habileté des pilotes, la forme Cowbell, évasée en bas, était un peu tombée en désuétude. C'est là qu'est apparu le phénomène gravel, avec ses pneus grossissants, ses géométries "viriles", ses longues courses, et ses excursions techniques à la limite du VTT. Dans ces conditions "extrêmes", la forme Cowbell a trouvé une seconde jeunesse, et est même devenu le cintre de choix des vélos Salsa, mais aussi de bien d'autres, jusqu'à être aujourd'hui copiée par a peu près tous les fabricants de cintres.

     

     

    La magie du Cowbell

    La magie du Cowbell tient dans sa forme ultra compacte (115mm de Drop / 68mm de Reach) et surtout évasée vers le bas et vers l'extérieur. (12° du plan vertical + 12° de l'axe du vélo)

    "Evasion" : 12° vers le bas + 12° vers l'extérieur !

     

     

    Cette forme procure donc une prise bien plus large que la taille indiquée, qui se réfère à la largeur au niveau des cocottes. Ainsi un cintre de dimension classique en 42 cm, mesure 48cm aux extrémitées. Par ailleurs le très faible drop (115mm), offre une position pilotage, très peu abaissée par rapport à la position "haute".

    En résumé, le génie du Cowbell est de cumuler une position route au niveau des cocottes, avec une prise beaucoup plus directive en mode "pilotage", ce qui s'avère particulièrement utile avec des vélos plus lourds, chargés, et équipés de gros pneus.

    Ce n'est pas une nécessité, et cela peut même être superflu sur du gravel peu accidenté, mais c'est en général une aide précieuse dès que les choses se corsent et que les chemins deviennent chaotiques.

     

    Corollaire

    Le seul inconvénient de cette posture large, est bien sur l'encombrement, notamment quand on roule en groupe, et la position bien moins aérodynamique. Cela peut être sans importance pour du gravel "technique" en haute montagne, comme cela peut être rédhibitoire pour qui doit traverser un désert venté... sauf s'il est équipé de prolongateurs aéro, nous y reviendrons...

    La zone centrale présente un revetement anti-dérappant qui prévient tout risque de rotation, et une discrète graduation pour faciliter le centrage

     

    Le Cowbell Carbon

    Le Cowbell existe donc depuis très longtemps en version alu, et même en 2 versions alu, le Cowbell 3 et le Cowbell 2 que nous connaissons bien pour l'utiliser depuis plusieurs saison. C'est la sortie de la version carbone qui a attiré notre attention, notamment dans notre quête de confort.

    En réalité c'est toute la gamme qui a été revue, avec pour nouveauté majeur un allongement de la zone centrale en diamètre 31.8mm pour rendre toute la gamme compatible avec les prolongateurs aéro, et autres accessoires couramment utilisés sur les courses de gravel américaines ou les épreuves de type "Divide", deux "mondes" ou le Cowbell est extrêmement populaire.

    Le top présente donc une section de 31.8 mm sur une très large portion centrale, 120mm sur les deux versions alu (maintenant appellées Cowbell et Cowbell Deluxe) et 140mm sur le Cowbell Carbon pour ce qui offre bien sur une meilleure souplesse de positionnement des prolongateurs.

    En haut l'ancienne version alu, dessous le Cowbell Carbon, avec 140mm de section centrale en diamètre 31.8 : un placement plus aisé des prolongateurs, et une rigidité global en hausse

     

    Bien entendu, la version carbone est également plus légère, et même nettement plus légère !

    Salsa annonce , en taille 44cm, 314gr et 281 gr pour les deux versions alu contre 229gr pour le carbone.

    De notre côté, nous mesurons sur une taille 42cm, 282 gr pour notre vieux Cowbell 2 et 222gr pour le Cowbell Carbon. Un gain de 60 grammes dans notre cas, et en toute logique un poids final très peu éloigné d'un cintre route haut de gamme. De ce point de vue, le carbone tient ses promesses.

    Au delà du poids, l'apport du carbone dans les guidons, est aussi dans le confort. Si l'on constate bien souvent un meilleur confort entre les version alu entrée de gamme (alu 6061-T6) et la version haut de gamme (alu 7050-T6), il en va de même quand on passe de ce dernier au carbone, un meilleur amorti des impacts, sans pour autant perdre en rigidité.

     

    Côté ergonomie, la version carbone présente un méplat sous le cintre, qui permet d'intégrer les gaines dans une forme bien ronde et sans point dur. Un plus !

    La version carbone présente un méplat sous le cintre, qui permet d'intégrer les gaines dans une forme bien ronde et sans point dur.

     

    En revanche le diamètre de prise en main est un peu plus gros, ce qui nécessitera éventuellement une guidoline un peu plus fine.

     

     

    En "route"... ou plutot en chemin !

    LA position est rigoureusement identique et nous retrouvons donc nos marques. Dès que ça penche et qu'il faut freiner, le Cowbell est un régal...le faible drop permet de rapprocher la position montée et la position descente, un peu comme en VTT, logique pour piloter.

    L'écart mains en bas, apporte une stabilité bienvenue ! par ailleurs les drops sont longs, et présentent une partie finale non courbée, ce qui offre uen position de main particulièrement sure et confortable... une forme qu'on aimerait voire sur les cintres de route classiques !

    Une forme très compacte, mais avec de longs drops, non courbés, et particulièrement confortables pour les longues portions plates ou descendantes

     

    Sur une ligne droite ventée, la largeur est toujours moins agréable surtout si l'on est en proie à des rafales de vents et que l'on n'arrive pas à trouver le bon rapport d'une grosse cassette 10-42.

    Au global l'élargissement est tel, qu'on peut se demander s'il n'est pas préférable de descendre d'une taille pour limiter l'effet. Par exemple, une taille 40cm, offre un très respectable 46 cm aux extrémités... largement de quoi manoeuvrer un vélo de gravel, surtout s'il est équipé de roue de 650B.

    C'est sans doute le paramètre le plus difficile à conseiller. Certains utilisateurs, notamment sur une monture en 29 pouces préféreront la taille supérieure, d'autre plus habitués à une position plus basse et agressive auront peut être intérêt, au contraire, à réduire leur taille habituelle. Pour notre compte, nous roulons en 42cm, comme en route, en gardant en tête plutôt l'option moins large pour un prochain montage.

    L'esthétique sobre du Cowbell lui permet de s'intégrer à n'importe quel vélo

     

     

    Contre toute attente, la version carbone n'apporte pas un net gain de confort...du moins si l'on compare à la génération précédente. Il s'avère même nettement plus rigide que notre Cowbell 2, pour un confort sensiblement identique...Il faut dire que le redimensionnement de la partie central a boosté  la rigidité de la nouvelle gamme. On gagne en précision de conduite, mais le léger flex de la génération précédente n'était pas désagréable dans les pistes défoncées.

     

     

    En résumé

    L'esthétique sobre du Cowbell lui permet de s'intégrer à n'importe quel vélo.

    La version "Carbon" conserve la forme quasi parfaite qui a fait sa légende. Elle y apporte une meilleure compatibilité avec les équipements tiers, et, à la marge, une meilleure précision de pilotage...

    Malheureusement elle n'offre pas de gain de confort, mais pas de perte non plus.

    Le gain de poids est par contre spectaculaire.

    Pour un usage course / longue distance, c'est la version à privilégier, idem pour un montage super light...  pour le tour gravel du Dimanche, la version alu continuera d'être largement suffisante !

    Que ce soit en carbone ou en alu, la forme Cowbell n'est pas devenue classique par hasard... c'est pratiquement un standard pour le gravel que nous ne serions que trop recommander !

     

    Poids VDR : 222 gr (taille 42)

    Tarif : 249,99€

    Disponible en 5 tailles : 38, 40, 42, 44, 46 (Avec à chaque fois + 6cm aux extrémitées)

    Distribution : Cosmic Sport

    Infos Salsa

     


  • Classé dans la categorie: Matos | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • Connectez-vous pour commenter

    Connectez-vous :


    Mot de passe perdu ?

    Inscrivez-vous :