Essai : Casque POC Ventral Air

LE casque de ce début 2019 ! A la subtile croisée du style, de l'aérodynamisme et de la ventilation, se place le Ventral Spin, en digne héritier du design POC.
Publié le 04/12/2019 17:28 - par
2924 vues - 0 commentaire
  • Oui...POC c'est avant tout un design très affirmé ! Suédois, original et technique, le style Poc ne passe pas inaperçu, ne plait pas à tout le monde, mais a aussi ses inconditionnels, que dis-je ses fans, et c'est très bien ainsi !

    Notre couleur de test "Hydrogen White Raceday"...tout est dit !

     

    Poc, c'est aussi une ambition, celle d'être une marque européenne qui veut compter, qui étoffe sa gamme en permanence (relire la présentation de la gamme), et qui fait un effort remarquable dans la compétition, en équipant le flamboyant  team Education First, justement du Ventral Air.

     

    Pour revenir à notre produit, le Ventral Air  est donc a croisée des deux tendances antagonistes du casque de vélo : la ventilation et l'aération. Après quelques centaines de kilomètres sous le Ventral Air, nous pouvons dire que le pari est réussi !

     Un profil ultra compact dans la norme de la dernière génération de casques aéros

     

    Le Fit

    Le point essentiel d'un casque est l'ergonomie. Et ce Poc, en tout cas pour nous, s'avère parfait. Aucun point de pression, un "tombé" parfait, et aucun mouvement, même jugulaire pendante. on ne peut rêver mieux. Pour compléter le maintient, le serrage occipital se règle en hauteur, et se serre avec une molette. Enfin, et c'est rare, le harnais n'écrase pas les oreilles, passe pil poil ou il faut, et en plus, un manchon élastique retient la sangle libre qui d'habitude vous claque au visage (car le pauvre élastique qui la tenait nous a faussé compagnie depuis bien longtemps)...en résumé, Poc a pensé à tout, côté confort c'est un sans faute !

    Compact et aéré

    Feeling

    La première impression est la compacité. C'est une tendance générale, aérodynamique oblige, les casques ont tendance à dégonfler. C'est agréable, car le casque "pèse" moins sur la nuque. L'impression de poids n'est clairement pas dans l'ultralight, (bien que le ressenti entre "normal" et "ultralight" est souvent de l'ordre de 20-30 grammes).

    Donc pas ultalight, mais ultra compact, tout en étant très "couvrant" : du coup l'impression générale (subjective malgré tout !), est celle de sécurité, sans doute rehaussée par la coque dure en EPS.

    Pesé à l'issue du test à 242 grammes...le Ventral Air confirme le très faible écart de poids avec les plus légers, probablement à apprécier en gain de sécurité !

    De profil, la compacité est encore plus évidente, et la couverture bien enveloppante.

     

    Look

    On n'est pas obligé d'aimer le style Poc...mais si on aime, on est généralement fan ! Ajoutons, que la finition, et notamment la qualité de la coque, sa brillance, ainsi que le harnais bien ajusté procure une impression très haut de gamme.

    Les plastiques vernis laissent une impression ultra qualitative.

     

    En route

    Oui...il s'agit tout de même de rouler à la fin. Il est honnêtement difficile d'affirmer un gain aéro....Néanmoins, sans aller jusqu'à percevoir les réductions de turbulences montrées dans la vidéo ci-dessous, nous attestons de la bonne pénétration du Ventral Air, notamment bien sur, à l'approche et au-delà des 40 km/h. Difficile à chiffrer, et certainement beaucoup moins probant que de passer à des roues plus hautes, ou un cadre aéro, mais néanmoins réels. Nous n'irons pas jusqu'à la chiffrer, mais quand chaque watt compte, même 3 ou 4 ne se refusent pas, non ?

     

     

     

     

    Seul bémol trouvé au Ventral Air : le "système" porte-lunette. Si le grip collé sur les ouïes frontales est très adhérent, le maintient final dépend surtout de la forme et la taille des lunettes, et ne fonctionne malheureusement pas avec toutes les lunettes.

     

     

    Côté ventilation par contre, la performance du Ventral Air est indiscutable. Il n'est pas seulement "bien ventilé pour un casque aéro", mais bien ventilé tout court !

     

    En résumé, avec le Ventral Air, Poc tient largement sa  promesse de mixer les qualités du Ventral et de l'Octal, dans un prix inférieur au Ventral. Même si il y a certainement plus aéro sur le marché, le compromis obtenu rend à nos yeux obsolètes les casques "purement" aéro. De même, le léger "retour en arrière" en terme de poids par rapport aux casques classiques, nous parait plutôt une bonne tendance en terme de marge de sécurité. Bref cette catégorie nouvelle ("aéro-aéré") et ultra polyvalente, devrait logiquement devenir la catégorie standard dans l'avenir, notamment aux dépends des casques ultra légers, qui constituent tout de même le gros du marché.

    Enfin, passé ces aspects un peu théoriques, ce qui s'affirme après quelques centaines de kilomètres, c'est le confort du Ventral Air qui est réellement au sommet, et qui permet justement de l'oublier.

     

    Mot de la fin :

    - Un nouveau monument de style

    - un confort au top jusque dans les moindres détails

    -  sécurité de la coque EPS

     

     

    Monument de style, Confort irréprochable, Impression de Sécurité : une réussite !

     

    Poids VdR : 242 gr (taille M)

    Prix : 250€

    Toutes les couleurs

     

    Découvrir les casques Poc


  • Classé dans la categorie: Matos | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • Connectez-vous pour commenter

    Connectez-vous :


    Mot de passe perdu ?

    Inscrivez-vous :